Accueil Tim Paris en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Tim Paris en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Tim Paris : l'historique des concerts

Ve.

12

Juin

2015

My Life Is A Week End "marketing Music Night" Rockstore - Montpellier (34)

Sa.

20

Déc.

2014

Ivan Smagghe en concert
Meant / It's A Fine Line Aka Ivan Smagghe & Tim Paris, Boot & Tax Tim Paris | Ivan Smagghe
Zig Zag - Paris (75)

Je.

16

Oct.

2014

Happy Birthday Oogie ! : Tim Paris + Why Am I Mr Pink ? Oogie - Marseille (13)

Ve.

11

Juillet

2014

Lives au Pont du Gard en concert
Lives Au Pont 2014 : Metronomy, Phoenix, Seth Troxler, La Femme, Todd Terje, Tim Paris Lives au Pont du Gard | Phoenix | Tim Paris | Metronomy | Todd Terje | La Femme | Seth Troxler
Site du Pont du Gard - Uzès (30)

Ve.

06

Déc.

2013

Ve.

17

Mai

2013

Dj Chloé en concert
Pearson + Chloe + Tim Paris + Virgo Dj Chloé | Tim Paris | Ewan Pearson
Studio 88 - Aix en provence (13)

Ve.

25

Mai

2012

Je.

24

Mai

2012

Tim Paris : les dernières chroniques concerts 1 avis

Battant + Relatif Yann + Ivan Smagghe + Tim Paris

Critique écrite le 31 mars 2009, par S Gonthier

Cabaret Aléatoire - Marseille 27 mars 2009

Battant + Relatif Yann + Ivan Smagghe + Tim Paris en concert

C'est lentement mais sûrement que se remplit le Cabaret Aléatoire ce soir. Pour ouvrir le bal Relatif Yann a choisi une sélection soft et tamisée, si je puis dire, oscillant entre un registre électro minimale, électro disco à la Glass Candy, parfois new wave, en passant paraît-il (je devais fumer une clope à ce moment là), par de la musique africaine! (Je suis très déçue d'avoir manqué ce moment). Une bonne entrée en matière pour annoncer ce qui suit... ... Le Cabaret entre temps s'est peuplé et le groupe se fait attendre. Ça n'est qu'à 00h30 que les trois londoniens de Battant font leur entrée. Les deux garçons et la fille cultivent un look teenage tendance intello/NERD, un rien distancié (un côté Joy Division en accord avec l'esthétique noir et blanc du trio), chemise et tweed pour les garçons, tunique cintrée pour la chanteuse, chaussures fines, y'a rien à faire les londoniens ont la classe! Bien vite le côté froid directement hérité de la cold wave et du postpunk est brisé par l'énergie brûlante de la meneuse dont la présence scénique est tout simplement irréprochable: on ne peut qu'être séduit par cette beauté androgyne. Je dois avouer que j'étais encore un peu sceptique après écoute de l'album, il faut dire... Lire la suite