Accueil Dj Zebra en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Dj Zebra a construit depuis plusieurs années un univers unique à base de bootlegs et d'énergie rock. On compte parmi ses incontournables titres "Joey Starrwars" (Joey Starr vs John Williams) , "J'adore mon daddy" (Katerine vs Boney M) ou encore "Soul Desir" (Aretha Franklin vs Noir Desir). Toujours DJ et animateur radio, Zebra se produit également avec des musiciens en formation "groupe rock".
Dj Zebra a construit depuis plusieurs années un univers unique à base de mash-up (l'art de mixer deux morceaux pour en faire un troisième) et d'énergie rock. On compte parmi ses incontournables titres "Joey Starrwars" (Joey Starr vs John Williams) ou "J'adore mon daddy" (Katerine vs Boney M). Théorème de base : plus improbable est le mélange, et meilleur il est... Une technique est d'associer des bêtes de scène mythiques mais évoluant dans des univers sans aucun lien : Michael was a jedi (Dionysos vs Michael Jackson) est comme qui dirait une chanson funkyssime. De même, DJ Zebra souffrant d'un amour immodéré pour -M-, il le pose sans ambages sur un riff stoner de Queens of the Stone Age sur Queen de nous deux, avec un résultat monstrueux et addictif. Une autre technique: poser une voix de femme exceptionnelle sur un riff de rock mythique. Bono la boulette (Diam's vs U2) où la voix de la rappeuse tombe étonnamment bien sur le riff de Desire, et puis surtout Camille as you are (Camille vs Nirvana), un duo qui aurait du exister dans un monde meilleur ou Soul desir (Aretha Franklin vs Noir Désir), chanson tout à fait jouissive.

Dj Zebra : vos chroniques d'albums
Site

Dj Zebra en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Dj Zebra : l'historique des concerts

Sa.

19

Déc.

2015

Cali en concert
Cali + Dj Zebra Cali | Dj Zebra
El Médiator - Perpignan (66)

Sa.

17

Oct.

2015

Rock n' Troll Festival en concert
Rock N' Troll Festival : Catfish + Prowpuskovic + Zebra + Nadamas + Monsieur Pink + CTBAB + Dj Frogg + 2 OHMS LOAD + Surprise... Rock n' Troll Festival | Catfish | Dj Zebra | Prowpuskovic | Monsieur Pink
Salle des Fêtes - Foncine-le-Haut (39)

Ve.

16

Janv.

2015

Culture Clash W/ Dj Zebra + Dj Moule Divan du Monde - Paris (75)

Sa.

20

Déc.

2014

La Culture Clash W/ Dj Zebra + Dj Moule Dj Zebra | Dj Moule
Divan du Monde - Paris 18ème (75)

Me.

11

Juin

2014

Zebra "mambopunk"+ Guest Point Ephémère - Paris (75)

Je.

31

Oct.

2013

Sa.

08

Juin

2013

Festival Mégascène en concert
Scarecrow ; Zebra et le bagad de Karaez ; La Rue Ketanou ; Deluxe et enfin La wec Family. Festival Mégascène | La Rue Kétanou | Dj Zebra | Deluxe | Scarecrow
La Mouchetière Mégascène - St Colomban (44)

Ve.

25

Janv.

2013

Festival du Schmoul en concert
Eiffel / Dj Zebra & Bagad Karaez / Rubin Steiner / O'Safari Festival du Schmoul | Rubin Steiner | Eiffel | Dj Zebra
Salle des fêtes - Bain de Bretagne (35)

Dj Zebra : les dernières chroniques concerts 8 avis

DJ Zebra

Critique écrite le 31 octobre 2011, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 21 octobre 2011

DJ Zebra en concert

10 jours que le concert a eu lieu et toujours pas de trace sur Concertandco ... c'est trop pour moi, alors même si en effet ça remonte je me sens obligé d'écrire quelque chose sur ce concert dont je n'ai certes vu que la début et la fin (vu que pendant le milieu j'étais à la Machine à Coudre pour Kill the Thrill et Ut dans le cadre du festival Chhhhhut) . Je me dis naïvement que ça poussera peut être quelqu'un(e) qui était là à compléter ... DJ Zebra je ne l'avais vu qu'une fois en coup de vent en 2006). Ce soir il passe au Poste à Galène. Je m'y pointe un peu avant 22h pour en fait le voir monter sur scène. Sans esbroufe (sans lumière qui s'éteint ou musique qui s'arrête) il attaque pépère devant une salle pas encore bien remplie ... prévenant qu'il va commencer en douceur vu qu'il a prévu de jouer jusqu'à 4 heures du matin ... Je ne suis pas assez pointu en DJ on va dire, mais je dois avouer que j'ai trouvé ses mix plutôt sympathiques. Alors que je m'attendais à être vraiment bluffé par sa technique ou des mélanges aller-retour entre des morceaux improbables, c'est finalement son énergie (bonne humeur et endurance) qui m'impressionneront le plus. Ce mec a eu la banane du début jusqu'à la fin. Passant en effet assez vite de IAM... Lire la suite

Cassius, DJ Zebra, Ultra Orange

Critique écrite le 30 octobre 2007, par Joseph

Fiesta des Suds - Marseille 26 Octobre 2007

Il fait plutôt frais ce vendredi soir pour un concert en extérieur. On espère tous que les beats de Cassius nous feront oublier que ça pince un peu. La Fiesta des Suds donc, toujours fidèle à elle même, a encore déversé une montagne d'invitation pour cette soirée ou l'on cherche le Sud. Car Ultra Orange, DJ Zebra et Cassius n'ont rien de bodega, de caliente, de saudade ou de rumba cha cha cha. Bref, on est loin de la world music et de l'esprit Fiesta mais bon, comme entendu de la bouche du directeur sur France Inter quelques jours auparavant : "on est toujours au sud de quelque chose" . Alors ... Je ne m'attarderais pas trop sur Ultra Orange, pour la bonne et simple raison que je ne m'y suis pas trop attardé ce soir là. Du gros rock assez sympa mais manquant furieusement d'originalité. L'attraction du groupe, c'est la très sensuelle Emmanuelle Seigner, qui danse comme une poule de luxe, mais qui chante comme un poulet à la dioxine. Dommage, car sa belle présence est gâchée par ses limites vocales qui nous rappellent nos pires soirées... Lire la suite

Cowboys From OuterSpace, Oaï Star, les Wampas, DJ Zebra (Fiesta des Suds 2006)

Critique écrite le 01 novembre 2006, par Philippe

New dock des Suds, Marseille 31 octobre 2006

Cowboys From OuterSpace, Oaï Star, les Wampas, DJ Zebra (Fiesta des Suds 2006) en concert

Affluence raisonnable de 7 à 8000 personnes ce soir pour la fermeture de la Fiesta (soit paraît-il trois fois moins qu'à l'ouverture qui a effectivemet dû être un enfer). Après avoir fait les files d'invitations (c'est de bonne guerre), on entre tout juste sur le site quand le Mr Loyal de l'Oustau présente les Oaï Star sous l'autoroute. Pas le temps de souffler, faut se jeter mais bon, on s'avance facilement dans une foule pas trop dense. On avait déjà fêté dignement avec eux le dernier album au Balthazar il y a quelques mois, on les retrouve avec plaisir - artistes talentueux, drôles et sympas, Lux Botté & Gari Greu mettent encore une fois le feu aux poudres, malgré un son pas tout à fait assez fort : de la batterie, oui, de la voix, certes, mais de la guitare, guère... Au début, festival de quand : du rock pour Quand on arrive ou Quand je chante, de la valse pour Quand j'étais minot... et puis du sérieux (Sarko a débarqué le lendemain, c'était prémonitoire) avec la punk-drôle Bravo mon papa. Une que je ne connaissais pas, It's Ok (sauf la fin, encore un riff pompé sans vergogne chez Metallica), puis l'inévitable reggae du Vin et du Boucan où Lux officie au mégaphone, on prône le culte du Destructeur d'horodateurs ou du Voyager... Lire la suite

La Phaze (DJ Zebra)

Critique écrite le 10 novembre 2005, par Philippe

Poste à Galène - Marseille 08 novembre 2005

La Phaze (DJ Zebra) en concert

Ayant déjà aperçu à Belfort puis vraiment vu à Paris le trio de La Phaze en concert cette année, je n'en attendais pas de surprise majeure : leur formule efficace punk+jungle=pungle, dansante et jouissive, fait fatalement passer un bon moment au public. Par contre suite à la chronique de Pierre Andrieu (très méchante et drôle comme il sait les faire quand il n'aime pas), j'étais curieux de voir le public que draîne le groupe sur son nom seul : effectivement pas mal de jeunes. Enfin pas mal, façon de parler : il y avait grosso modo 80 personnes hier soir, vraiment pas foule (à croire que le groupe n'est pas encore totalement un phénomène - y compris au lycée ou à la fac). Il est vrai qu'un mercredi soir, sans voiture, si on habite pas au centre de Marseille on est baisé pour rentrer... Pour chauffer un peu la salle, un certain DJ Zebra passe des disques dont certains qui amusent l'oreille (un curieux remix dub de Gomm par exemple) : il s'amuse bien et n'empêche pas de boire des coups, c'est l'essentiel. (Après coup j'ai découvert mieux l'oeuvre de DJ Zebra contributeur essentiel au style de la bastard pop ; c'est par ici) Les trois bonshommes arrivent peu à peu, le temps de s'en jeter une au bar et les voilà sur scène à régler... Lire la suite

Dj Zebra : les chroniques d'albums

Dj Zebra : French Bastard

Chronique écrite le 09/02/2006, par Philippe

Dj Zebra : French Bastard

Le moment est venu de prêter plus d'attention à une nouvelle tendance dite "mineure", popularisée il est vrai par les 2 many Dj's et non pas par le présent DJ Zebra (dont Pierre a déjà repéré une galette). J'avais déjà remarqué cet hurluberlu très démonstratif sur scène à un concert de La Phaze sans percuter son petit jeu (mais je crois qu'il ne passait que des remixes) : il fait du mash-up (comme on dit dans les revues gratuites branchées), pratique qui consiste à marier, le plus souvent contre leur gré, deux artistes ensemble. Théorème de base : plus improbable est le mélange, et meilleur il est... Une technique est d'associer des bêtes de scène mythiques mais évoluant dans des univers sans aucun lien : Michael was a jedi (Dionysos vs Michael Jackson) est comme qui dirait une chanson funkyssime. De même, DJ Zebra souffrant (comme moi) d'un amour immodéré pour -M-, il le pose sans ambages sur un riff stoner (light) de Queens of the Stone Age sur Queen de nous deux, avec un résultat monstrueux et addictif. Mais il le pacse aussi, non sans humour, avec le très viril Eminem dans un bootleg de Machistador (Machistadance) où vient s'incruster Louise Attaque (??), ou encore avec Bowie et même Linton Kwesi Johnson... Une autre technique plus... Lire la suite

Dj Zebra : DANCE TO THE UNDERGROUND

Chronique écrite le 17/04/2004, par Pierre Andrieu

Dj Zebra : DANCE TO THE UNDERGROUND

Les 2 Many Dj's ont refusé de venir passer des disques lors de la dernière soirée organisée chez vous (même pour le 1er avril) ? Vous n'habitez ni Paris ni Toulouse et vous ne pouvez vous rendre aux soirées Foutraque dans le but avoué de vous défouler sur des mix électro rock ? Une solution existe... Pour éviter la soirée disco moisie avec des blancs de 5 secondes entre Claude François et Sheila, procurez-vous de toute urgence ce Dance to the underground mixé par Dj Zebra... Rien de révolutionnaire dans la sélection de morceaux de Dj Zebra mais du puissant, du varié et de l'efficace : en clair,... Lire la suite