Accueil Dupain en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10625 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


De la contestation populaire, Dupain impose la puissance de sa musique et de son message en puisant dans ses racines occitanes et méditerranéennes. La hargne des textes est portée par la musique. Entre la vielle à roue qui se fait obsédante, les percus et la basses qui enracinent le son et la mandoline qui oscille entre un son trad', dansant et une saturation très rock.

Dupain : vos chroniques d'albums
Site

Dupain en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Dupain : l'historique des concerts

Ve.

29

Avril

2016

Ve.

29

Avril

2016

Ve.

13

Nov.

2015

Ve.

02

Oct.

2015

Dupain + Tant Que Li Siam La Gare - Maubec (84)

Sa.

05

Sept.

2015

Dupain, The Chainsaw Blues Cowboys, Dj Von Kids, Mr Le Directeur Château de Liviers - Lyas (07)

Ma.

14

Avril

2015

Dupain : les dernières chroniques concerts 23 avis

Dupain

Critique écrite le 15 avril 2015, par Pirlouiiiit

Studio de l'Ermitage, Paris 14 avril 2015

Dupain en concert

Mon boulot m'amenant de temps en temps à Paris pour un ou deux jours je regarde souvent si je ne peux pas en profiter pour aller voir un concert le soir. En dehors de la première fois où j'avais pu allé voir le même soir Chinese Man à la MAchine du Moulin Rouge et les Ogres de Barback au Trianon, les autres fois j'avais été raisonnable et était resté bosser ou dormir. Cette fois devant rester 3 nuits j'avais repéré Woven Hand le dimanche soir et Dupain le mardi. J'ai pris le refus d'un passe photo pour le premier comme un signe (celui de bosser encore un peu les dossiers du lendemain), par contre pour mardi aucune hésitation. Ne connaissant pas les habitudes du Studio de l'Ermitage j'arrive prudemment un peu avant l'ouverture des portes prévue à 20h30 avec Didier et Xavier (deux ex marseillais qui ont répondu à mon invitation). Je tombe là sur Boris le bassiste de Mei Tei Sho et un temps de Susheela Raman (notamment lors de sa tournée américaine en 2003). Sam, François, Gurvant sortent pour dire bonjour, accompagnés de Manu Théron qui après 10 jours d'interdiction complète de parler à retrouvé sa voix (ouf!). Ils nous confirment qu'il faudra diner vite. Pas le temps d'hésiter ce sera un fast food, le K.Pital. Assez affamé je me... Lire la suite

Dupain

Critique écrite le 01 mars 2014, par pirlouiiiit

Molotov, Marseille 21 février 2014

Dupain en concert

Après un début de soirée au Lollipop Music Store pour le showcase de Benoit Dettori, j'ai foncé au Black Unicorn pour voir le XV de France tenter en vain de percer la défense du Pays de Galles, et ce dans une ambiance plus boite que pub (en effet les vendredi et samedi soirs le Black le public est plutôt djeuns qui se sont faits beaux et qui boivent des shots que Rugby - au moins cette fois on n'a pas eu le droit à la strip-teaseuse !). Malgré le score il y a eu quelques belles actions et frissons, et c'est tout guilleret de mon diner cacahuètes- pintes que je me précipite vers le Molotov pour choper la fin du set de Dupain. C'est assez amusant car autant à leurs débuts je n'étais pas vraiment fan du groupe, autant au fil de son évolution j'ai commencé à trouver cela de plus en plus intéressant et depuis que le nouveau line-up autour de Samuel Karpienia s'est stabilisé avec Pierre-Laurent Bertolino (vielle), Gurvant Legac (flutes), François Rossi (batterie) et Manu Reymond (contrebasse) je suis devenu devenu un inconditionnel ... Et j'avais regretté de ne pas avoir pu resté plus longtemps le mois dernier lors de leur concert au Poste à Galène dans le cadre du festival des langues et cultures minorisées. Arrivé à 23 pétantes je... Lire la suite

Dupain + QWX (festival des langues et cultures minorisées)

Critique écrite le 29 novembre 2013, par Pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 05 novembre 2013

Dupain + QWX (festival des langues et cultures minorisées) en concert

Ce soir ne pouvant choisir entre musique kurde et occitane et rock bruyant j'ai décidé de faire le yoyo entre le Poste à Galène où se tient une des soirées phare du festival des Langues et Cultures Minorisées et la Machine à Coudre ... Connaissant un peu les habitudes de chaque salle je commence donc par le Poste. J'allais dire c'est le grand retour de ce festival (gratuit) toujours piloté par l'ancienne équipe de l'Intermédiaire, mais en fait celui ci ne s'est jamais arrêté depuis sa création (en 2001 ?) ... en tout cas c'est la première fois (il me semble) qu'une date a lieu au Poste. Concert en deux temps avec en première partie les kurdes de QWX qui tiennent leur nom des 3 lettres interdites jusqu'à il y a peu chez eux (si j'ai bien compris les explications d'une des percussionistes). J'ai cru qu'il y avait eu des changements dans le line-up par rapport à la fois où je les avais vu au Jardin des Chats, mais ne fait non il s'agit bien toujours de Omer aux duduk, kaval, daf (je vous laisser aller voir sur wikipedia), Apo au dawul, Hervé au daf et Dayran au daf et chant. Le poste est plein, bien au dela de la plupart des autres concerts gratuits qui y sont parfois organisés et les gens ne sont pas là par hasard. Ils... Lire la suite

Dupain

Critique écrite le 14 mars 2013, par Celine

la gare Maubec 09 mars 2013

Dupain en concert

"Dupain se reforme et propose un concert à la Gare le 9 mars?!!! OUHAIAIAIAI!! Venez on y va!!" Et nous voilà parties à Maubec voir Dupain à la Gare, autant dire : nous voilà parties retrouver nos 25 ans!! La Gare, Maubec : un super lieu qu'on a vu s'agrandir, murir, évoluer, mais sans jamais renier son âme et ses engagements et qui fêtera ses 17 ans cette année. Lire la suite

Dupain : les chroniques d'albums

Dupain : Les Vivants

Chronique écrite le 04/11/2005, par Pirlouiiiit

Dupain : Les Vivants

Après 2 albums (dont le précédent Camina avait commencé a me séduire) et un disque de remixes tous 3 sortis chez Virgin (pas mal pour un groupe qui ne chante qu'en occitan non ?), le trio devenu quintet Dupain emmené par Samuel Karpiénia (véritable poète occitan aux dires de Fred de Vibrion) semble avoir décidé d'élargir son auditoire. Est-ce parce que ce succès d'estime ne leur suffisait plus ? est ce tout simplement pour toucher un plus large public ? Toujours est il que Sam s'est mis au français dans ce troisième album qui sort sur le label bleu ... dans la division Bleu électrique plus exactement (aux cotés de Fred Poulet, Las Ondas Marteles ou encore General Electrics). Rassurez vous on retrouve les principaux ingrédients qui avaient leur succès, a savoir une vielle hypnotique, des percus, de la mandole, une voix... Lire la suite

Dupain : CAMINA

Chronique écrite le 30/05/2002, par Hum !

Deuxième album pour ce ex-trio marseillais devenu quatuor avec l'arrivée aux côté des deux Sam (batterie, percus, mandole et tambourin), et de Pierre Laurent (vielle à roue), de Noël à la basse. C'est avec une certaine méfiance que j'ai sorti le disque d'une pochette qui, je trouve, aurait pu être plus percutante et gaie (genre celle du premier album !), d'autant que jusqu'à présent je n'avais toujours pas accroché avec ce groupe dont c'est quand même le deuxième album... Lire la suite