Accueil Ecran total en concert
Mercredi 26 février 2020 : 10834 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


"Psycho pop". Un chant en français entre variété, jazz, electro et easy listenning ... des textes décalés ...

Ecran total : vos chroniques d'albums
Site

Ecran total en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Ecran total : l'historique des concerts

Je.

14

Oct.

2010

Shun & his Happy Family en concert
Ecrantotal + Happy Family + Dr Robbyzouz Ecran total | Shun & his Happy Family
Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

21

Nov.

2009

Sa.

19

Mai

2007

The Von Corda en concert
Cabwaylingo + Ecran total + Déjà Vu Festival l'Indé | Ecran total | The Von Corda | Déjà Vu
Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

24

Mars

2007

The Von Corda en concert
Ecran Total + Cabwaylingo Ecran total | The Von Corda
Le Lounge - Marseille (13)

Ve.

16

Fév.

2007

Ve.

17

Nov.

2006

Ve.

14

Juillet

2006

Sa.

24

Juin

2006

Ecran total et Jeanvasbruler Ecran total | Jeanvasbruler
Le Lounge - Marseille (13)

Ecran total : les dernières chroniques concerts 3 avis

Festival l'Indé : Mina May, Tatiana Sauvage, Déja Vu, Super8, Psycholemon, N-Twin, Sandbox, Cabwailingo, Ecran Total, A*Song...

Critique écrite le 20 mai 2007, par Phil Spector

Dan Racing / Lounge - Marseille 17-18-19 mai 2007

Festival l'Indé : Mina May, Tatiana Sauvage, Déja Vu, Super8, Psycholemon, N-Twin, Sandbox, Cabwailingo, Ecran Total, A*Song... en concert

Ayant assisté aux 3 soirées du festival, je peux dire que cette 1ère édition est très prometteuse. Au-delà de l'originalité de l'événement se déroulant simultanément dans 2 salles face à face gratuitement, nous avons eu droit a un feu d'artifice de bons groupes évoluant dans la mouvance pop/Indie-pop/noisy-pop & co. ce qui est plutôt rare à Marseille, de plus les groupes présents étient originaires de différentes villes/régions en France (Marseille bien sûr mais aussi Toulon, Lyon Toulouse...). Ainsi la scène Indie/post-rock Toulonnaise a fait grande impression jeudi soir avec 2 de ses représentants : Mina May, qui a littéralement scotché le public du Lounge avec des morceaux oscillant entre un style déjanté, riche et envoûtant rappelant entre autres DEUS, Sonic Youth ou Of Montreal le tout agrémenté d'une excellente mise en place et d'une voix aux accents de Franck Black. A sa suite, Tatiana Sauvage a brillé par son originalité au Dan Racing :ces 7 musiciens avec un cuivre, des percus, un violon, des claviers, xylophones et plusieurs voix, ont complètement absorbé le public dans leur univers aussi atmosphérique que coloré par des sons de toutes sortes : avis aux amateurs de Circulatory System, Jethro Tull ou tout simplement de musique... Lire la suite

Cabwaylingo + Ecran Total

Critique écrite le 25 mars 2007, par Pirlouiiiit

le Lounge - Marseille 24 mars 2007

Cabwaylingo + Ecran Total en concert

L'apres midi en essayant d'organiser une soiree qui s'annonce chargee j'apprends de la voix de Julien aka Cabwaylingo que ca va etre chaud pour ce soir puisque lui est coince dans les bouchons de retour de Nimes, et que Ecran Total a perdu les cles de son local et ne peut donc pas acceder a ses instruments ... Pourtant lorsque je quitte l'Espace Julien ou je viens de voir Miossec et un tout petit bout de Clyde et que j'arrive au Lounge je constate que tout le monde est la ... Sur scene Cabwaylingo est en train de chanter, seul comme d'habitude. Je suis tout de suite frapper par le lieu qui a beaucoup changer depuis la derniere (et seule) fois ou je suis venu (pour les Nitwits il y a presque un an). Maintenant la salle est lumineuse, en face du bar un mur couvert de pages de Fluide Glacial, en fond de scene une deco indienne / asiatique tres coloree (j'apprendrais a la fin que c'est en relation avec une expo qui a eu lieu un peu plus tot). Toujours est il que le lieu est carrement plus acceuillant qu'avant et que je risque du coup d'y revenir plus souvent ! Cabwaylingo est toujours aussi emouvant, meme s'il gesticule beaucoup moins que la derniere fois que je l'ai vu au Red Lion. Je serais assez curieux de voir que ce cela... Lire la suite

Ecran Total

Critique écrite le 27 octobre 2005, par Pirlouiiiit

Café Julien - Marseille 26 octobre 2005

Ecran Total en concert

Intrigué par le disque deEcran Total j'ai décidé de me rendre ce soir à la soirée privée organisée par Hippo These (association de thésards en biologie) au cours de laquelle ils devaient se produire. J'imprime donc le "ticket d'or" et me rend sur place une demi heure après l'heure annoncée. Quand j'arrive là bas on m'apprend que la soirée n'a pas encore commencée et que le groupe ne jouera de toute façon pas avant une bonne heure ... encore heureux que je n'habite pas trop loin de toutes ces salles car sinon je n'aurais pas eu le courage de revenir ensuite. Deuxième départ vers 21h45 ... et lorsque j'arrive le Café Julien est plus plein et animé, quelques têtes connues et sur scène pas mal de monde (mais sans instruments) en train de parler d'une tombola, de science etc ... avant de laisser place à Ecran Total. Ecran total est donc une drôle de formation qui avait sorti il y a quelques temps une démo non moins étrange ... Sur scène ils sont : 2 guitares dont l'électrique est assurée par Robbie un ex-Toads, un batteur (plutôt jazz) un chanteur saxophoniste, une bassiste et un clarinettiste, claviériste et d'autres trucs. Des looks assez disparates dont deux en débardeurs ... que je finirai presque par leur... Lire la suite

Ecran total : les chroniques d'albums

Ecran Total : Arrêtez Le Système

Chronique écrite le 31/07/2005, par Pirlouiiiit

Ecran Total : Arrêtez Le Système

Il y a des disques plus faciles à chroniquer que d'autres ... Cet album d'Ecran Total déroute un peu ... A la première écoute on se demande vraiment de quoi il s'agit ... un chant en français entre variété, jazz, electro et easy listenning ... des textes décalés ...Eux appellent ça de la "psycho pop". Quand on sait que certains des membres ont fait partie des Toads (groupe post punk déjanté sur disque comme sur scène dont le chanteur Jon sévit désormais du côté de Paris) on se doute qu'il ne faut sûrement pas les prendre au premier degré. Après deux premiers morceaux pendant lesquels on ne sait pas sur quel pied danser (ni même si on le doit d'ailleurs) les premiers signes étranges apparaissent sur Menace cannibale sous la forme de bruits de... Lire la suite