Accueil Eels en concert
Dimanche 10 décembre 2017 : 10641 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Eels est un groupe de folk pop rock de Los Angeles dont l'élément central est Mark Oliver Everett, auteur, compositeur, interprète et multi instrumentiste. Celui-ci entame sa carrière sous le pseudonyme de "E", avant de fonder le groupe Eels ("anguilles"). Eels livre un rock alternatif, créatif, toujours en quête de nouvelles sonorités. En concert en 2014 pour présenter un nouvel album, The Cautionary Tales Of Mark Oliver Everett.
Songwriter talentueux et dangereusement instable , Mark Oliver Everett aka E poursuit sa foisonnante carrière avec Eels en faisant paraître en 2009 un album en forme de résumé de tout ce qu'il est capable de faire. On pense même à un joli retour en arrière sur la période Beautiful Freak à l'écoute de nombreux morceaux... Le visiteur de passage trouvera dans le bric à brac pop ‘n blues folk n' rock déballé sur - Hombre Lobo - 12 Songs Of Desire - de quoi passer un excellent moment : il comporte en effet son quota réglementaire de chansons réussies. L'inspiration versatile d'E et sa propension à délivrer des pop songs accrocheuses le conduisent aujourd'hui à tenter une fois de plus un grand écart osé entre décharges blues rock garage bien rentre dedans, chansons intimistes aussi vaporeuses que mélancoliques, titres enlevés et/ou à siffler sous la douche et influences presque trip hop. Pour ce faire, E érige l'instabilité vocale au rang d'un art ; il est en effet aussi bien capable de postillonner comme un damné sur le micro que de susurrer délicatement de captivantes complaintes ! Suite à la sortiede "End Times" début 2010, Eels sera en concert en Europe cet été...

Eels : vos chroniques d'albums
Site

Eels en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Eels : l'historique des concerts

Sa.

30

Mai

2015

Festival Primavera Sound en concert
Primavera Sound 2015 - 30 Mai : The Strokes, Interpol, Underworld, Caribou, Foxygen, Eels, Mac De Marco, Swans, Einsturzende, Neubauten, Tune Yards, Shellac, Thee Oh Sees, Dan Deacon, Fucked Up, Goastt, Sleaford Mods Etc Festival Primavera Sound | Eels | Kevin Morby | The Strokes | Underworld | Interpol | Einsturzende Neubauten | Shellac | Caribou | Dan Deacon | Fucked Up | Health | Tune-Yards | Thee Oh Sees | Swans | The Goastt | Mac Demarco | Foxygen | Sleaford Mods | Jambinai | Ratking
Parc del Forum - Barcelone

Ve.

11

Juillet

2014

Je.

10

Juillet

2014

Festival Days Off en concert
Festival Days Off 2014 : Eels + Le Prince Miiaou Festival Days Off | Eels | Le Prince Miiaou
Salle Pleyel - Paris 8ème (75)

Ma.

08

Juillet

2014

Lu.

07

Juillet

2014

Di.

06

Juillet

2014

Montreux Jazz Festival en concert
Montreux Jazz Festival 2014 : Eels + Temples Montreux Jazz Festival | Eels | Temples
Montreux Jazz Lab - Montreux (Suisse) (10)

Ve.

04

Juillet

2014

Werchter Rock Festival en concert
Werchter Festival 2014 : Arctic Monkeys, Paolo Nutini, Major Lazer, Jack Johnson, Eels, George Ezra, Ellie Goulding, Foster The People, Rodrigo Y Gabriela, The Strypes, The 1975, Puggy, Parov Stelar Werchter Rock Festival | Eels | The 1975 | Jack Johnson | Trixie Whitley | Arctic Monkeys | Paolo Nutini | Rodrigo y Gabriela | Puggy | Major Lazer | Parov Stelar | The Naked And Famous | Foster the People | George Ezra | The Strypes | Ellie Goulding
Plein Air - Werchter

Eels : les dernières chroniques concerts 5 avis

Festival Rock En Seine : The Black Angels + Beirut + Eels

Critique écrite le 06 septembre 2010, par lebonair

Domaine National de Saint Cloud 29 août 2010

Festival Rock En Seine : The Black Angels + Beirut + Eels en concert

Dernière partie : Rock En Seine avec 105 000 spectateurs en 3 jours a battu son record de fréquentation. Ce fut donc un véritable succès populaire et une réussite à tous les niveaux, dommage que le temps fut parfois capricieux, surtout dimanche en fin de journée. Lors de la conférence de presse de bilan, les organisateurs étaient tout sourire et pas de désistement de dernière minute cette année, genre Amy Winehouse ou de situation pathétique à la Oasis . Eux, finalement, c'est une bonne nouvelle qu'ils aient explosé tellement ils sont bêtes. (Petite info, les pass sont déjà mis en vente sur le site du festival pour l'édition 2011 qui aura lieu du vendredi 26 au dimanche 28 Août.) A l'étude, une 4ème scène pourrait être installée, voire l'ajout d'une 4ème journée mais ils ne souhaitaient pas faire de surenchère. Ce dimanche n'est pas la journée la plus emballante au niveau programmation et météo. Malgré tout quelques artistes donnent envie sur le papier :The Black Angels, Beirut, Eels, Roxy Music et Arcade Fire. Il est 15h50, il fait bon et beaucoup de monde attend l'arrivée des américains The Black Angels. Un énorme Flambeau (pétard) est porté par un jeune fan, c'est tout dire de l'esprit qui anime le public à ce... Lire la suite

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010)

Critique écrite le 31 août 2010, par Pierre Andrieu

Parc de Saint-Cloud 29 août 2010

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) en concert

En ce dimanche 29 août, l'édition 2010 du festival Rock en Seine touche à sa fin après déjà deux jours chargés en concerts - l'on se souviendra en particulier de ceux de BRMC, French Cowboy, Jonsi, Queens Of The Stone Age, Lcd Soundsystem et Jello Biafra, chroniques bientôt - mais il reste encore une grosse journée à vivre pleinement avec l'enchainement infernal des shows de Eels, Beirut, Wave Machines, Roxy Music et Arcade Fire... Retour sur un dernier acte au Parc de Saint-Cloud perturbé (mais pas gâché) par le vent, la poussière puis la pluie : Eels 16h25, Grande Scène, Mark Oliver Everett aka E et son groupe se pointent sur les planches au pas de course pour délivrer une prestation façon blues rock qui démange sévère, à la fois professionnelle (ça enchaine comme à la parade), surprenante (Eels est un combo de heavy blues exclusivement réservé aux bikers maintenant ?), drôle (présentation des musiciens joyeusement ficelée) et bien envoyée (même avec un seul titre calme et en déroulant un set toutes guitares électriques dehors - il y en a trois -, Eels garde sa classe naturelle)... Habillé avec une combinaison blanche et affublé d'une énorme barbe, d'un foulard couvrant sa tête et de lunettes de soleil, le leader de... Lire la suite

Eels

Critique écrite le 01 août 2003, par Pirlouiiiit

Irving Plaza - New York 31 juillet 2003

Arrivés un peu en retard du concert de Tindersticks a Summerstage, nous pénétrons dans un Irving Plaza (sans difficulté, cette fois ils ne m'ont pas oublié chez BigHassle) bien bien plein. On se faufile par le coté droit. Je ne connais pas les premières chansons (a vrai dire je n'ai que le tout premier album ...) mais c'est beaucoup plus rock que ce que je pensais. Et sur scène ça bouge beaucoup. M'aurait on menti ? Apres quelques morceaux bien rock, E passe a l'orgue pour calmer un peu les choses, amis revient vite a la guitare. Il parle beaucoup entre les morceaux genre, parlant de lui même a la troisième personne et disant "L'autre chose que E aime par dessus tout en dehors de parler de soi a la troisième personne c'est faire un concert de rock a new york !". Au milieu de Novocaine For the Soul dans une version bien pechue, je suis obligé de cavaler au rez de chaussée pour avoir un pass photo ... ils jouera des morceaux piochés dans tous ses albums (qu'il va falloir que je me procure) dont quelques vieux morceaux comme Beautiful Freak tout seul a l'orgue. Apparemment vraiment content d'être la il n'arrêtera pas de le dire ... "ce soir je ne me sens pas mal", "I love you fucker" etc ... pas mal d'humour ... que ce... Lire la suite

Eels

Critique écrite le 08 septembre 2001, par BébéOurs

Café de la Danse, Paris 5 Septembre 2001

Les quelques chanceux à avoir pu assister à ce concert (500 personnes) n'ont pas été décus. Des extraits de tous les albums et surtout du dernier à sortir (Souljacker). 1h30 de folie, 2 rappels et 1 dernier après le rallumage des lumières pour la centaine de personnes qui étaient... Lire la suite

Eels : les chroniques d'albums

Eels : Hombre Lobo - 12 Songs Of Desire

Chronique écrite le 31/07/2009, par Pierre Andrieu

Eels : Hombre Lobo - 12 Songs Of Desire

Songwriter talentueux et dangereusement instable - c'est ce qui fait son charme unique -, Mark Oliver Everett aka E poursuit sa foisonnante carrière avec Eels en faisant paraître un album en forme de résumé de tout ce qu'il est capable de faire. On pense même à un joli retour en arrière sur la période Beautiful Freak à l'écoute de nombreux morceaux... Le visiteur de passage trouvera dans le bric à brac pop ‘n blues folk n' rock déballé sur - Hombre Lobo - 12 Songs Of Desire - de quoi passer un excellent moment : même si l'album ne restera pas comme un chef d'œuvre ultime, il comporte son quota réglementaire de chansons réussies. L'inspiration versatile d'E et sa propension à délivrer des pop songs accrocheuses le conduisent aujourd'hui à tenter une fois de plus un grand écart osé entre décharges blues rock garage bien rentre dedans (Prizefighter, Tremandous Dynamite, What's A fell Gotta do), chansons intimistes aussi vaporeuses que mélancoliques (That Look You Give That Guy, The Longing, All The Beautiful Things), titres... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Eels - Pirlouiiiit
  • 2 - Eels - Pirlouiiiit