Accueil El Tchoune en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14397 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Il chante du Flamenco traditionnel, de la rumba catalane et des musiques latines dans un esprit festif qui n'exclut pas la profondeur.
El Tchoune est le fondateur du groupe Tchanelas. Son chant particulier avec ce timbre de voix cassé, son énergie communicative, sa précision rythmique et ses qualités l'ont amené à travailler avec des artistes tels que I AM, Manitas de Plata, Alabina, Rassegna, Barrio Chino. I l s'aventure aujourd'hui sur une création réunissant des grands airs de boleros et de cante flamenco revisités à la sauce hispanoamerica.

Site

El Tchoune en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

El Tchoune : l'historique des concerts

Ve.

16

Nov.

2018

Pierre Laurent Bertolino en concert
Maura Guerrera, Kalliroi Raouzeou, Jagdish Kinoo, duo Khan-Kopecky e David Lillkvist, duo Bertolino-Le Gac, Nadia Ammour, Giovanna Milanesi e Elena Baldassari, Tchoune Tchanela ... Kalliroï Raouzeou | Pierre Laurent Bertolino | Gurvond Le Gac | El Tchoune | Jagdish
L'Ostau dau País Marselhés - Marsei (13)

Sa.

17

Juin

2017

Caravanserail en concert
Crosswind, Tchoune Tchanelas, Trio S.Bolzinger et Victor Cova, Cie Rassegna Caravanserail | Simon Bolzinger | El Tchoune | Tchanelas | Rassegna
Théâtre Silvain - Marseille - Marseille (13)

Sa.

31

Mai

2014

Sa.

16

Nov.

2013

Ve.

11

Oct.

2013

Je.

16

Mai

2013

Sa.

23

Fév.

2013

El Tchoune : les dernières chroniques concerts 2 avis

Leda Atomica + Mathieu Jacinto (Joos) + Djam Deblues + Droles de Drames + Irina Popovska + Tchoune (Tchanelas) + Lison David + ...(4ème Bouillon Marseillais)

Critique écrite le 02 juillet 2011, par Pirlouiiiit

Estak Crew - Marseille 18 juin 2011

Leda Atomica + Mathieu Jacinto (Joos) + Djam Deblues + Droles de Drames + Irina Popovska + Tchoune (Tchanelas) + Lison David + ...(4ème Bouillon Marseillais) en concert

J'ai mis un petit moment à me décidé entre Musique Rebelle, la soirée Cercle Ouvert et ce  4ème Bouillon Marseillais. Mais comme je savais que McYavell serait là pour couvrir le grand rendez vous autour de Ahmad Compaoré, je me suis dit que j'allais tenter d'enchainer les deux autres. Pas très fan de déguisement je tâte le terrain auprès d'un des organisateurs en interrogeant sur le sens de ce " Itsy Bitsy Gypsy Days " (le thème de la soirée) ... réponse : " Itsi Bitsy... c'est référence à une chanson de Dalida : Itsy Bitsy Bikini rouge et jaune à petits pois... C'est la référence aux années 50, la plage... Gypsy : c'est la référence à Emir Kusturica, le temps des gitans, les Gypsy Kings, la féria... etc... Et Days : C'est la référence à Happy Days (les jours heureux) c'est à dire là encore les années 50 mais version américaine avec les belles voitures avec les chromes, les chaussures qui brillent, la gomina... Le style du film GREASE par exemple !  Après on mélange tout cela et on se fait le costume que l'on peut... L'important c'est d'être habillé "différent" de d'habitude !" ... mmm, je crois que je vais me concentrer sur cette dernière phrase ...   L'autre particularité de ces soirées musicales c'est leur côté itinérant et... Lire la suite

Grand bal Latino : carte blanche à Sylvie Paz

Critique écrite le 15 novembre 2010, par Caroline Francon

Station Alexandre - Marseille 6 Novembre 2010

Grand bal Latino : carte blanche à Sylvie Paz en concert

Je me souviens que nous étions le 6 novembre 2010, un soir d'automne dans un quartier plutôt froid et urbain de Marseille. Je me souviens que le photographe de la chronique Emmanuel Bighelli, et moi-même avons été accueillis par un immense sourire, celui d'une femme responsable de la soirée : Sylvie Collet. La soirée commençait bien ! Je me souviens que la Station Alexandre m'a paru gigantesque ! C'est un astucieux mélange entre petits salons privés, tables cosy où l'on peut se restaurer, bar moderne où l'on peut déguster une coupette bien fraîche accompagnée de fraises tagada, espace incroyable pour danser, étage aux allures mystérieuses des restaurants des gares Parisiennes... Je me souviens que nous étions un peu en retard et que la talentueuse Sylvie Paz était déjà sur scène. J'avais eu la chance de l'entendre à plusieurs reprises lors des soirées de l'association Indalo, mais je savais que nous allions vivre des surprises. Je me souviens que le premier set se nommait Anis del Mundo : duo Sylvie Paz (chant, chœur et jam man) et Bruno Allary (guitare électrique) . Ces créations originales chant et sons saturés "dédiés à la vie" étaient pour moi comme une mise en bouche avant l'entrée. Ca titillait ma curiosité, tout... Lire la suite