Accueil Elora en concert
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Rock progressif français, influencé par des groupes 70's tels que Genesis et Magma mais surtout par les plus récents comme Porcupine Tree, The Gathering et Riverside. Sur scène, le groupe mêle danses et effets visuels avec son set musical.

Elora se présente :Formée en 2004, ELORA est une formation marseillaise clairement influencée par les groupes de rock progressif des années 70 tels que Genesis, Pink Floyd et Magma mais surtout par les plus récents comme Porcupine Tree, The Gathering et Riverside.
En décembre 2007, après trois années de concerts sur les scènes locales, le groupe enregistre un maxi 4 titres auto-produit "En rêve". Une vingtaine de dates suivront en 2008. En 2009, il intègre le collectif Jas'Rod grâce auquel il peut effectuer des concerts et des résidences d'artiste, encadré par les professionnels de la prestigieuse salle.
Inspiré par le symbolisme de la naissance, ELORA est le berceau où douceur et puissance se rejoignent en harmonie, bercées par un son mélancolique et sombre appuyé par des textes sensibles chantés en français. Sur scène, le groupe développe une mise en scène originale et efficace mêlant danses et effets visuels tout au long de son set musical.

Site

Elora en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Elora : l'historique des concerts

Sa.

19

Avril

2014

Elora + Ex'odd Elora | Ex'Odd
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Ve.

10

Mai

2013

Prog'sud Festival en concert
Elora + Children in Paradise + Profusion Prog'sud Festival | Elora | Children in Paradise | Profusion
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Sa.

27

Avril

2013

Elora + Gambit Gambit | Elora
Le Break - Antibes (06)

Sa.

02

Mars

2013

Shadowplay en concert
Fancies + Shadowplay + Jostle + Cherokill + Elora + In Heaven + Ladies Jostle | Elora | In Heaven | Cherokill | Shadowplay
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Ve.

07

Déc.

2012

Tokamak en concert
Tokamak + Elora Elora | Tokamak
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Ve.

24

Fév.

2012

Tokamak en concert
Elora + Ex'odd + Tokamak Elora | Tokamak | Ex'Odd
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Ve.

20

Janv.

2012

The Sunpilot + Elora Elora | The Sunpilots
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Sa.

09

Avril

2011

Tokamak en concert
Elora + Tokamak + Ex'Odd Elora | Tokamak | Ex'Odd
Muzikomania - Marseille (13)

Elora : les dernières chroniques concerts 3 avis

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd

Critique écrite le 08 juin 2009, par Maryflo

Jas'Rod - Les Pennes Mirabeau 05 juin 2009

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd en concert

Dernière soirée pour le collectif Jas'Rod avant les vacances estivales et pour clôturer cette saison la programmation se veut conséquente : pas moins de 6 groupes prévus ! Alors pour bien débuter ce qui s'annonce être une très longue soirée, les fougueux Dissonant Nation entrent en scène et donnent le "la". En fait non, Lucas pousse un cri dont il a le secret, un de ceux qui expriment toute l'énergie électrique qui traverse le corps de ce jeune homme. Et c'est parti pour une dizaine de sets rock/garage très envolés qui font réagir le public dont I'm a piece of shit , We are, le morceau au titre infinissable ....I want to know what does Kim wants to know about me (KIM) !!! et Dirty Lady pour ne citer que ces quelques titres. La présence scénique de Lucas nous en ferait presque oublier ses deux musiciens mais il suffit de prêter un peu plus attention aux sons et hop la basse de Loïc révèle tout son soutien à la nervosité de la batterie de Mathieu. Et pour ce qui est de la nervosité, rien de tel pour l'entretenir que de faire une transition entre deux morceaux avec une baguette qui frotte les cordes de la guitare dans une distorsion crispante. Ouf ! On va respirer un peu avant de les retrouver le 18/06 au Poste à Galène ! Deuxième groupe... Lire la suite

Elora et Aldehyde

Critique écrite le 14 février 2005, par Taca-star

Dan racing - Marseille 12 fevrier 2005

Lorsqu'on est arrivés, tout commençait bien. la sale avait un look terrible bien qu'un peu petite. ça n'a pas empéché les gens de s'y entasser en masse. 10h00 Elora commence par un taping basse vachement envoutant que je fredonne encore. et il attaquent dans un style puissant et calme. leur son alterne entre passages très mélodieux et mélancoliques et des parties très puissantes et toujours aussi noires. Le son était vraiment bien réglé. on été allés les voir au Korigan et là ça n'avait aucun rapport. Le chant se démarquait comme il fallait et on a pu profiter de leurs textes assez sombres il faut dire. La chanteuse a une super voix et leur chant à deux est super bien réglé. au fil des minutes même si leur style ne se prête pas à faire dancer le public, nous semblions tous accrochés à leur musique, envoutés, hypnotisés (comme un de... Lire la suite

Aldehyde + Elora + Loknes

Critique écrite le 22 janvier 2005, par Zhou

Le Korigan, Luynes 21 Janvier 2005

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Miracle des miracles, on étaient en avance pour ce concert et c'est donc pour une fois peinard que j'ai pu rejoindre la sympathique salle du Korigan à Luynes. Après un crochet cheeseburger et après voir récupérer des potes c'est partie pour un bon petit concert. Au programme ce soir un concert organisé par le collectif Rock Stripe (qui a pour but de soutenir le rock dans la région) pour présenter ses nouveaux membres. C'est donc du garage-punk avec Aldehyde et du rock alternatif avec Elora et Loknes qui nous est proposé. A notre grande surprise, la salle est plutôt bien remplie pour un concert qui n'a bénéficié de presque aucune pub. C'est le jeune groupe garage aixois Aldehyde qui a une nouvelle fois ouvert la soirée, ça tombe bien j'étais venu principalement pour eux (à cause aussi de l'insistance d'un pote tombé amoureux du Korigan). Et une fois de plus il ne m'ont pas déçu, bien au contraire, en un mois ils se sont même amélioré, raccourcissant notamment les blancs entre les morceaux, ce qui donne au set une plus grande énergie. Côté morceaux, rien à redire, après avoir ouvert sur l'habituelle Padbol day le groupe a enchaîné par une reprise... Lire la suite