Accueil Ecart en concert
Jeudi 12 décembre 2019 : 10385 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Slam instrumental par Eric Cartier et Christophe Isselée du groupe Vibrion.

Ecart en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Ecart : les dernières chroniques concerts 2 avis

Ecart

Critique écrite le 11 octobre 2014, par lacrymoboy

Med's 04 octobre 2012

Ecart en concert

Je suis Eric Cartier et Christophe Isselee depuis de nombreuses années. Membres fondateurs de Sunwapta puis de Vibrion (avec Fred Nevchehirlian), chacun est parti de son coté sans jamais s'éloigner vraiment de la tribu. Ils remettent le couvert ensemble pour Ecart, où se mélange poésie Slam et musiques tran(s)-genres. Alexis, le batteur du projet était absent et ils étaient accompagnés par Christian Ricard qui a joué essentiellement de la clarinette. Ambiance feutrée, niveau sonore limité par la grogne des voisins, les... Lire la suite

Wladimir Anselme + Ecart + Iraka (festival Graviations #5)

Critique écrite le 11 mai 2013, par pirlouiiiit

la Meson, Marseille 05 mai 2013

Wladimir Anselme + Ecart + Iraka (festival Graviations #5) en concert

Déjà la cinquième édition de ce festival qui chaque année me fait découvrir un artiste épatant. Cette fois ce sera Wladimir Anselme. Pas que les deux autres groupes de la soirée ne soient pas épatant, mais parce que je les connaissais déjà. Dimanche soir donc après un week end à arpenter la ville pour montrer à des visiteurs parisiens quelques unes des merveilles mise en lumière dans le cadre de Marseille2013, me voilà à la Meson pour le deuxième soir de ce micro festival (comme l'appelera Wladimir). Les présentations sont fait comme les années précédentes par Frederic Nevchehirlian qui jouait la veille au Théâtre Izzo avec Ronan Chéneau (présent lui aussi comme Catherine et Vincent). Ce sera donc Iraka qui ouvrira le bal en solo. J'attendrai donc encore un peu pour découvrir son nouveau groupe composé de 2 Lil' Butt et de Sylvain - Nafas, Namaste, ... - Terminiello. Il arrive légèrement courbé, comme si il avait peur de se cogner au plafond de la mezzanine, mais toujours aussi grand, le col relevé, sourire en coin genre roublard ... Comme beaucoup de slammeurs il arrive avec une liasse de feuilles que l'on devine noircies de textes ... Au programme ce soir donc des textes plus ou moins récents a capella. Des textes avec... Lire la suite