Accueil ErikM en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24771 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Il est tour à tour plasticien, guitariste de rock, platiniste virtuose, utilisateur d'outils électroniques insérés dans son dispositif scénique. Tout son art provient de la dualité entre ses expérimentations sur la matière sonore, le corps, la tessiture du son et son traitement de l'anecdote et de la référence.

Site

ErikM en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

ErikM : l'historique des concerts

Me.

10

Mai

2017

Strange Ladies + Cartouche ErikM | Natacha Muslera
Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

29

Avril

2017

Festival d'Ow-Ao en concert
Erikm / Louise Leverd / Clara Cornil Festival d'Ow-Ao | ErikM
Le Générateur - Gentilly (94)

Ve.

01

Mai

2015

[soirée De Soutien] Cartouche + Alessandro Bosetti + L'atheorie Des Cordes ErikM | La Théorie des Cordes
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

31

Oct.

2014

Exponentielles - Nocturne à la Friche la Belle de Mai Friche Belle de Mai - Marseille (13)

Sa.

24

Mai

2014

Api Uiz en concert
Api Uiz, Erik M, Jaki Liebezeit & Burnt Friedman ErikM | Api Uiz
Run Ar Puns - Châteaulin (29)

Ma.

18

Fév.

2014

ErikM & Thomas Lehn CCM - Vandoeuvre (54)

Lu.

17

Fév.

2014

ErikM & Thomas Lehn Cave12 - Genève

Ve.

14

Fév.

2014

ErikM : les dernières chroniques concerts 5 avis

Festival MIMI : Shadoks Forever + Noël Akchoté

Critique écrite le 10 juillet 2013, par Phil2guy

Festival MIMI - Hôpital Caroline - Marseille 4 Juillet 2013

Festival MIMI : Shadoks Forever + Noël Akchoté en concert

Nous embarquons avec ma collègue photographe sur la navette en direction des îles du Frioul où se déroule la 28e édition du Festival MIMI (Mouvement International des Musiques Innovatrices). On ne dira jamais assez de bien de ce Festival à la programmation aventureuse, situé en plus sur un site magnifique, l'hôpital Caroline. Depuis maintenant plus d'un quart de siècle, MIMI attire un public de curieux et de fidèles. On ne sait pas toujours ce que l'on va voir ou découvrir mais on peut être sûr d'avoir de bonnes surprises en matières de musiques expérimentales et hors-normes, c'est ce qui fait la magie et l'originalité de festival, à mille lieues du prêt à consommer musical. La traversée en navette au crépuscule, plus la marche d'un bon quart d'heure pour atteindre l'hôpital Caroline rend la chose toujours plaisante. Cette première soirée s'intitule " Journée ton œuvre est mon oeuvre" car les artistes présents ce soir vont s'approprier des œuvres déjà existantes afin de les détourner et se les approprier de manière totalement originale. Depuis de nombreuses années déjà, MIMI sort du champ strictement musical pour donner la part belle au spectacle vivant. La soirée commence donc avec une "version concert" des... Lire la suite

Ministère des Affaires Inutiles / eRikm

Critique écrite le 20 février 2010, par Mcyavell

Parvis de l'Opéra - Marseille (Sirènes Et Midi Net) 6 Janvier & 3 Févrie

Ministère des Affaires Inutiles / eRikm en concert

Chaque premier mercredi du mois, les sirènes sonnent deux fois. Je me rends régulièrement sur le Parvis de l'Opéra pour le concept pour le moins original proposé par Lieux Publics. Il consiste à proposer à un artiste d'élaborer une création entre la sirène de midi pile et celle de midi douze. En février 2010, eRikm réalisa Une Canopée Aux Accidents. Je vais faire court, je n'ai rien compris, pas même le titre... mais je suis curieux et je sais désormais que la canopée est l'écosystème constitué par l'étage supérieur d'une forêt. C'était pourtant bien parti avec la sirène répétée en échos distordants. Et puis eRikm derrière sa console avec plein de curseurs - il n'en utilisera qu'une demi-douzaine - va se faire succéder des sons le plus souvent très aigus illustrant probablement ledit écosystème. Celui-ci ne semblait pas très varié et les douze minutes furent longues. Une dame âgée a quitté la place dare-dare, se bouchant les oreilles et frôlant la console pour bien montrer son mécontentement, des groupes d'amis ont cessé d'écouter pour discuter, parlant fort pour couvrir les sons inopportuns de l'artiste incompris. La compréhension était pour le moins ardue. OK pour la canopée, mais pourquoi aux accidents ? La lumière vient du... Lire la suite

Fm Eihneit & Erik M.

Critique écrite le 19 mai 2012, par Jean-Marc Ferrera

Friche Belle de mai - Marseille 18 mai 2012

"Viens ! Il y a Fm Eihneit de Neubauten qui joue à la Friche". C' est en ces termes qu' une amie m' emmène au bout de la Friche Belle de mai, haut lieu de la culture ultra-subventionnée marseillaise. Il s' agit en fait d' un duo entre le percussionniste de Einstürzende Neubauten et Erik M, platiniste. Une bonne centaine de personnes sont présentes et encadrée par un service d' ordre impressionnant, omniprésent d' un bout à l' autre de la Friche comme si on attendait une attaque de dangereux terroristes. Fm Eihneit frappe une plaque en métal sonorisée, la frotte à l' aide d' un bâton, déverse du gravier dessus tandis-que Erik M, agité comme un épileptique en surdose de Redbull semble retraiter les sons générés par la plaque de métal en y ajoutant un brouhaha de disques vynil manifestement concassé au Kaoss pad... Lire la suite

Nuit du Chaos Heretik : Erik M + Les Religions Sauvages + Kap Cambino + DJ Ai

Critique écrite le 16 janvier 2005, par Pirlouiiiit

Friche Belle de Mai - Marseille 15 janvier 2005

Cruel dilemme ce soir puisqu'il faut choisir entre Electrolux à la Machine à Coudre que je n'ai pas vu depuis longtemps. ... et la Nuit du Chaos Hérétik à la Friche, j'opté pour la seconde sachant que Electrolux repassait bientôt (avec les Cowboys From Outerspace au Balthazar). La Nuit Hérétik était en fait une longue soirée avec plusieurs artistes pour fêter la sortie du nouveau film tordu du Dernier Cri à savoir : Les Religions Sauvages. La soirée commençait a 20h320 avec la projection de la première partie du film, projetée sur plusieurs écrans en simultané (le grand écran en travers de la salle et celui derrière la scène), pendant que une salle avec fauteuils passait le film en boucle, et que trois écrans disposés dans des renfoncements latéraux passaient le making of ou des bouts du film ... Je n'ai pas trop fait attention au film puisque j'étais occupé à discuter avec un pote que je n'avais pas vu depuis longtemps ... Vers le milieu du set de Erik M je me suis finalement approché du devant de la scène pour voir que celui-ci n'avait rien perdu de sa fougue ni e son côté expérimental. J'ai eu un peu la même impression que lors du Festival Mimi 2001. De l'électro expérimental extrême officiel pour le... Lire la suite