Accueil Farouche Zoé en concert
Lundi 20 novembre 2017 : 11546 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Le groupe distille un mélange détonnant de musiques festives, de chansons et de rock bric-à-brac sur des textes qui parlent de sexe, de relations simples ou compliquées, d'amour, d'humour, d'humeurs. Et des rythmes entre ballade, funk, reggae et musette....

Farouche Zoé : vos chroniques d'albums
Site

Farouche Zoé en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Farouche Zoé : l'historique des concerts

Sa.

28

Oct.

2017

Farouche Zoé & The Electric Boys le drole d'oiseau bar à vin culturel - Carpentras (84)

Di.

24

Sept.

2017

The Dirteez en concert
Miss Paillette,Old Factory,Niwt,Dareda,Copernic,Insomniacs,Telescope Road,Parking Shell,Steph & Clem,January Sons,Yvi Slan,Dirteez,Costa Fatal,Harmonic Generator,Medusa,Farouche Zoé,Galavar, Roxy's Angry,Conger! Conger!,Ducktape,Poutre,Temenik Electric The Dirteez | rue du rock | Parking Shell | Miss Paillette | Temenik Electric | Harmonic Generator | Yvi Slan | January Sons | Telescope Road | Medusa | Conger! Conger! | Poutre | Farouche Zoé
Rue Consolat (13)

Sa.

22

Juillet

2017

Farouche Zoe & The Electric Boys Espace Cosmos - Saint Martin de Crau (13)

Ve.

23

Juin

2017

Farouche Zoé & The Electric Boys LE 3C - Café Culturel Citoyen - Aix en Provence (13)

Ve.

19

Mai

2017

Stella Pire en concert
Farouche Zoé & The Distroy Okapi + Stella Pire Farouche Zoé | Stella Pire
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Je.

27

Avril

2017

Farouche Zoé & The Electric Boys Le Funiculaire (ex Dan Racing) - Marseille (13)

Ve.

31

Mars

2017

Farouche Zoé & Electric Boys La Casa Consolat (13)

Sa.

11

Mars

2017

Farouche Zoé & The Electic Boys Cave des Pas Sages - Avignon (84)

Farouche Zoé : les dernières chroniques concerts 21 avis

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik

Critique écrite le 25 septembre 2017, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 24 septembre 2017

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru, aussi bien en fréquentation (de moins de 500 à ... peut-être 2 500 ce dimanche ? en tout cas ça m'a paru bondé !), qu'en programmation (de 5 lieux à 7, voire 8 en comptant les Danaïdes en bonus) qu'en ... sécurité ! Se rappeler que la rue Consolat n'était même pas toujours fermée à la circulation pendant l'événement, selon les années et autorisations erratiques reçues... Alors que pour la deuxième année consécutive en 2017, on a en effet du non seulement tout bloquer, mais faire dégager toutes les voitures de la rue ! Heureusement, beaucoup moins sont parties en fourrière même si 3 ou 4 vraiment mal placées ont fini par être rattrapées par la patrouille municipale en début d'aprème. Bref, plus de préparation mais plus de confort après. Le problème est qu'au fil des 5 éditions je suis passé presque à mon insu, de vaguement bénévole de l'association (en tant que chroniqueur gonzo amateur), à bénévole complet, vraiment mobilisé sur les petites et grandes choses à faire, défaire, et parfois refaire. Autrement dit : avant j'étais trop bourré pour faire une chronique... Lire la suite

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys

Critique écrite le 26 mai 2017, par Pirlouiiiit

Machine à Coudre, Marseille 19 mai 2017

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys en concert

Habitué à ce que les concerts à la Machine à Coudre commencent plutôt tard, j'ai pris mon temps à la sortie du très sympathique concert de Sages comme des sauvages à La Meson, du coup lorsque je suis arrivé Stella Pire était déjà sur la fin de son set. La dernière fois que je l'avais vue c'était il y a 7 ans !!! (ça me paraissait moins vieux - je viens donc relire ma chronique de l'époque). Je ne verrai que la fin de ce set là (5-6 morceaux si j'ai bien compté) mais quel spectacle !! Car oui Stella Pire plus qu'un concert c'est un spectacle ; et interactif d'ailleurs sinon en tout cas participatif. Lorsque j'arrive le public est en train de l'accompagné au chant en finissant les paroles de ses chansons en suivant les pancartes "Bal" "Bil" "Boule" "Bul" ... qu'elle brandit. Celui d'après elle nous (maintenant j'en fait partie) fait répondre "poil au" à la fin de chacune de ses phrases ... ça peut paraitre un peu idiot comme ça, mais c'est parce que vous n'y étiez pas. Inutile de préciser (vous voyez les photos) que Stella est une vraie bigoudenne (au moins en apparence) : de la robe à la coiffe traditionnelle en passant par les sabots. Et comme si ça ne suffisait pas son clavier est décoré de disques à la gloire de la Bretagne.... Lire la suite

Farouche Zoé & les Electric Boys

Critique écrite le 25 juin 2016, par Pirlouiiiit

Intermédiaire, Marseille 13 mai 2016

Farouche Zoé & les Electric Boys en concert

Dernière étape d'une longue soirée qui m'a conduit au Lollipop Music Store, à la Passerelle, au Poste à Galène, à la Casa Consolat, et à l'Espace Julien. A vrai dire j'étais plutôt en train de rentrer chez moi, mais en passant (pas tout à fait innocemment il faut bien l'avouer) devant l'Intermédiaire, lorsque j'ai entendu une mélodie très familière j'ai trouvé encore un peu de force pour y faire un tour ! Car mine de rien je suis les Farouche Zoé depuis 2001. Ils me rappelle une époque où mes groupes préférés dans le coin s'appelaient Opossum, Na Zdorovie, Pagaille ... 15 ans après un léger changement dans le nom (& the Electric Boys) et quelques changements dans le line up, Farouche Zoé & les Electric Boys c'est donc Il Maestro Stefano Filippi à la mandoline electrique, Hugo Palomba à la guitare et au chant, Yves Miara à la batterie et Mo l'Eskimo à tout le reste (dont clavier). J'assiterai à une bonne demi douzaine de morceaux (sur la trentaine qui figure sur la setlist) au milieu d'un public de connaisseurs. Quel plaisir de re entendre ces morceaux (notamment Vampe sur laquelle Hugo hurle en chantant) et d'en découvrir même de nouveaux. Calqué je sortirai le sourire au lèvres et au moment de récupéré mon vélo je repérerai... Lire la suite

Farouche Zoé

Critique écrite le 22 février 2013, par TARA BISCOTTE

La Machine à Coudre - Marseille 15 Février 2013

Quel plaisir de retrouver le Farouche combo en ce vendredi soir bien frisqué à la MACHINE A COUDRE la première nouveauté c qu ils ont changé de nom, ils répondent à présent au charmant sobriquet un poil plus british, de FAROUCHE ZOé & the Elastic boys la deuxième étant qu il se sont transformés en un abracadabra un seul,... Lire la suite

Farouche Zoé : les chroniques d'albums

Farouch(e) Zoe : Demo

Chronique écrite le 30/10/2005, par Pirlouiiiit

Farouch(e) Zoe : Demo

Cela faisait un moment qu'on était sans nouvelle de ce groupe (pour moi ça fait plus de deux ans et demi sympathique et frais. C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé Hugo (chant / guitare), Momo (chant / clavier et mille et un petits instruments), Stefano (guitare / banjo / mandoline), Dens (batterie) et Loran (basse). La formule ne semble pas avoir changé sur le fond : de l'"alternative canzonette" comme ils disent c'est-à-dire des chansons caractérisées par des textes souvent absurdes sinon du moins drôles. D'un point de vue musicale, ils piochent allégrement... Lire la suite