Accueil Feverish en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10649 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Une nouvelle référence sur la scène émo française aux côtés de Gantz et Tang.
Formé en 1995 à Grenoble, Feverish a donné plus de 150 concerts dont certains aux côtés de Mass Hysteria, Lofofora, Silmarils, Virago, Enhancer, Watcha, Tripod, Dolly... Signé chez Label Maison (Warner), c'est avec Fred Norguet (Sleeppers entre autres) que Feverish enregistre La mort du cygne, leur nouvel album sorti le 9 mai 2006.

Site

Feverish en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Feverish : l'historique des concerts

Je.

15

Mars

2007

Ed-Äke en concert
Feverish + Ed-äke + Peach + Place Id Ed-Äke | Feverish | Place-Id | Peach ftl
Oméga Live - Toulon (83)

Sa.

27

Janv.

2007

Lik...Id en concert
My Pollux + Feverish + Lik...id Feverish | Lik...Id | MyPollux
L'Empreinte - Savigny Le Temple (77)

Ma.

28

Nov.

2006

Feverish + Elevate Newton's Theory Elevate Newton's Theory | Feverish
Boule Noire - Paris 18eme (75)

Ma.

31

Oct.

2006

Feverish + Estate (au) + Guest Le Marché Gare - Lyon (69)

Sa.

28

Oct.

2006

Feverish, Unsuitable For Use, 2R Metro Espace - Thiers (63)

Ve.

27

Oct.

2006

Aqme en concert
Aqme + Feverish Aqme | Feverish
Le 22 - Bourges (18)

Ve.

22

Sept.

2006

Aqme en concert
Aqme, Uncommonmenfrommars, Esperanza, Feverish, La Fada Tribu,... Aqme | Uncommonmenfrommars | Feverish | Fada Tribu
Théâtre de Verdure - Nice (06)

Ve.

12

Mai

2006

Rien en concert
Feverish + Rien + Stillrise Rien | Feverish | Stillrise
Bifurk - Grenoble (38)

Feverish : les dernières chroniques concerts 3 avis

FEVERISH + THIRD EYE MACHINE + INDUCE + SERUM 8

Critique écrite le 11 janvier 2005, par thierry

festival 4 kill 08 janvier 2005

comme le jieff qui a laissé une chronique sur le festival 4kill, je partage la quasi-totalité de son enthousiasme... parce qu'un festival se passant dans ce département savoyard se fait très rare... c'est pourquoi j'apporte une pierre à l'édifice de cette bonne initiative en posant une nouvelle chronique...! sinon, je pense que si les Serum 8 et les Induce Crew ont bien assuré leur set toutefois sans surprises, ça fait plaisir de se rendre compte que du monde se sort les doigts pour jouer sur une jolie scène et balancer de la sauce hop core avec conviction! Parce que contrairement à ce qui était dit ce n'était pas du hard core, faut pas plaisanter non plus... ensuite les... Lire la suite

Third Eye Machine + Feverish + Induce Crew + Serum8

Critique écrite le 10 janvier 2005, par ji-eff

Festival 4 KILL à LA MOTTE SERVOLEX 08 janvier 2005

Un festival métal organisé en Savoie, ça n'arrive pas très souvent, surtout de cette qualité. Alors, quand quelque chose se passe, il ne faut pas hésiter et foncer. C'est un petit peu ce que j'ai fait samedi soir dernier (8 janvier 2005) pour le festival 4 KILL. Il était organisé par une jeune association, à LA MOTTE SERVOLEX à côté de Chambéry. A l'entrée étaient distribués d'étranges badges aux initiales d'une des têtes d'affiches (TEM)...et où étaient inscrits un étrange nom "Marc MARTIN"... Etrange... Ont ouvert le feu les [SERUM8]... Le feu de la jeunesse, je devrais dire, car il n'y avait peut être rien de nouveau mais tellement de sincérité et un tel effort visuel que ça en était vraiment bien à suivre. Les morceaux étaient tous empreints d'efficacité, ça donnait suffisamment envie de jumper partout jusque dans les bras de son (sa) voisin(e)! et c'était encore que le début, car le public a été mis dans le feu au fur et à mesure que se déroulait leur concert. Puis le groupe INDUCE CREW a mis les pieds sur scène pour donner du hop-core bien rentre dedans, peut être un peu trop déjà vu mais ce n'est pas bien grave puisque leur énergie a vite fait vibrer la fosse. On ne va pas s'en plaindre... personne n'était venu pour ça mais... Lire la suite

feverish et no one is innocent

Critique écrite le 11 décembre 2004, par check

cco villeurbanne 10 décembre 2004

Salut....je vais pas me la jouer melo, man, mais No one a fait court, très court. Ouais, en revanche, c'était intense...ils savent envoyer les mecs....et salle de concert vraiment sympa ce C.C.O...bon la 1ere partie (feverish) faut aimer...ça pète bien niveau zique mais le... Lire la suite