Accueil Foxygen en concert
Dimanche 15 décembre 2019 : 9963 concerts, 25840 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Foxygen est un groupe américain de pop folk rock glam troussant de captivantes chansons... Sortie de l'album We Are the 21st Century Ambassadors of Peace & Magic en 2013 sur Jagjaguwar. Nouvel album en 2014 et concert en 2015.

Foxygen : vos chroniques d'albums
Site

Foxygen en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Foxygen : l'historique des concerts

Ve.

18

Août

2017

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock Collection été 2017 - Vendredi 18 : Pj Harvey, Thee Oh Sees, Dj Shadow, Froth, Foxygen, Helena Hauff, Idles, Car Seat Headrest, Calypso Valois, Prieur de la Marne La Route du Rock | Foxygen | Oh Sees | Car Seat Headrest | Idles | DJ Shadow | PJ Harvey
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Je.

17

Août

2017

Plage de Rock en concert
Plage De Rock 2017 : Foxygen + Juniore + R*A*F Plage de Rock | Foxygen
Plage de Rock - Port Grimaud (83)

Sa.

25

Fév.

2017

Ve.

24

Fév.

2017

Di.

05

Juillet

2015

Sa.

04

Juillet

2015

Les Eurockéennes de Belfort en concert
Eurockéennes De Belfort 2015 -4 Juillet: Chemical Brothers, Daho, Christine And The Queens, Seasick Steve, Foxygen, Bo Ningen, Major Lazer, Angus & Julia Stone, Rone, Ibeyi, Jeanne Added, Forever Pavot, Sleaford Mods, Petite Noir, The Shoes, Mina Tindle.. Les Eurockéennes de Belfort | Etienne Daho | The Shoes | The Chemical Brothers | Forever Pavot | Seasick Steve | Major Lazer | Rone | Mina Tindle | Jeanne Added | Angus And Julia Stone | Christine And The Queens | Bo Ningen | Julio Bashmore | Petite Noir | Foxygen | Sleaford Mods | Ibeyi
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Me.

03

Juin

2015

Foxygen : les dernières chroniques concerts 4 avis

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017)

Critique écrite le 08 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 18 août 2017

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du Rock Collection été 2017, on rentre dans le vif du sujet le vendredi 18 août avec la première soirée au Fort de Saint-Père, qui propose une prog hallucinante de qualité... Froth Le premier groupe qui se produit sur la scène des remparts (la plus petite des deux), c'est Froth, un juvénile combo californien de shoegaze qui n'a visiblement pas manqué d'écouter les œuvres terrassantes de My Bloody Valentine... Assez timide, peu charismatique et regardant ses pieds (normal !), le combo réussit néanmoins à emporter l'adhésion grâce à une belle volée de titres à la fois bien foutus, puissants, truffés de mélodies et/ou de solos accrocheurs. En un mot, ça tient parfaitement la route (du rock). Et vu l'age des protagonistes, il y a un véritable boulevard pour évoluer, partir plus loin. A voir dans un club bondé... Foxygen Dans un style radicalement différent et beaucoup plus débridé scéniquement, le groupe Foxygen casse la baraque sur la grande scène juste après avec sa pop 'n soul à la fois vintage, futuriste et parfaite pour les humeurs... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2015, 1/2 : Grunge, Ibeyi, Seasick Steve, The Bawdies, Etienne Daho, Bo Ningen, Sleaford Mods, Major Lazer, Foxygen, Chemical Brothers

Critique écrite le 06 juillet 2015, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 4 juillet 2015

(mes) Eurockéennes 2015, 1/2 : Grunge, Ibeyi, Seasick Steve, The Bawdies, Etienne Daho, Bo Ningen, Sleaford Mods, Major Lazer, Foxygen,  Chemical Brothers en concert

Et soudain, le doute saisit le chroniqueur, déferlant sur son esprit tel une armée grimaçante et marronnasse de Wildlings revenus d'entre les morts, franchissant le Mur écroulé en ricanant, piétinant le corps encore chaud de l'infortuné... pouf, pouf. Bref, le chroniqueur se dit : Et si j'arrêtais de chroniquer ces putain d'Eurockéennes ? Ca va quand même faire la 22ième année d'affilée, ce n'est pas raisonnable de s'entêter à écrire de telles chroniques d'environ 140 lignes par journée, à l'heure où l'on perd l'attention de la plupart des gens, surtout les plus jeunes, après 140... signes. Les quelques commentaires amicaux reçus chaque année (enfin, surtout les meilleures années !) étaient quand même assez loin des rêves de gloire immarcescible auxquels son style fougueux et surtout jamais bavard (hum) semblait pourtant le destiner... Et puis à quoi bon continuer à essayer, après avoir écrit l'an dernier, certainement la plus belle introduction de chronique de festival de toute son existence ? D'autant que sur le papier, cette édition 2015 était très largement la moins engageante dont on puisse se souvenir ! Ne s'est-on pas esclaffé en lisant les premiers noms annoncés à l'hiver dernier ? Et ceci alors que d'autres festivals de... Lire la suite

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015)

Critique écrite le 16 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 29-31 mai 2015

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Après une édition 2014 de rêve, il fallait absolument revenir au This Is Not A Love Song Festival, dont la troisième édition se tenait fin mai à Paloma, à Nîmes, pour assister à la douce montée en puissance de ce rendez-vous désormais noté sur tous les agendas des fans d'indie music. Prog très classe, tarifs modiques, quatre scènes, ambiance à la cool, superbe déco " farniente " et cadre intimiste : une sorte de mini Route du Rock sous le soleil... Changement cette année, la plus grande scène se trouve maintenant dehors au milieu des (vrais) oliviers et des (fausses) pivoines géantes. Swans Quoi de mieux pour entrer de plain pied dans l'édition 2015, qu'un concert des Swans ? Un groupe toujours aussi extrême et jusqu'au-boutiste, et donc précieux justement pour ces deux raisons... Dans la grande salle, les conditions sont idéales pour apprécier les symphonies bruitistes ourdies par le chef d'orchestre Michael Gira en compagnie de ses terrifiants musiciens. Les longs couloirs de bruit blanc succèdent à des passages avec des incantations vocales sataniques, puis à des titres - un peu - plus " classiques ", comme le très noise hardcore " A Little God In My Hands ". Clairement, Swans est en pleine possession de ses... Lire la suite

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2015 : Johnny Hawaii, Appletop, Zun Zun Egui, Conger! Conger!, Bad Breeding, Sleaford Mods, Weedeater, The Soft Moon, Foxygen

Critique écrite le 02 juin 2015, par Philippe

Paloma, Nîmes 31 mai 2015

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2015 : Johnny Hawaii, Appletop, Zun Zun Egui, Conger! Conger!, Bad Breeding, Sleaford Mods, Weedeater, The Soft Moon, Foxygen en concert

Depuis 2 ou 3 ans on voit apparaître, fin mai, une population étrange à Marseille : des amateurs et -trices de rock pointu qu'on croise avec un sourire béat et des yeux cernés, et qui vous parlent avec des trémolos dans la voix d'un festival qui serait génial et super sympa, le This Is Not A Love Song Festival (TINALS pour les intimes), à la Paloma de Nîmes. Bien évidemment, ça finit par titiller... Et un beau dimanche de fête des mères, quitte à faire l'impasse ô combien sacrificielle du traditionnel repas chez belle-maman, on s'y rend seul en mission exploratoire mais avec la certitude d'y retrouver de bons copains et copines. On y serait bien allé dès la veille mais hé, il y avait à Marseille Frustration, l'un des tous meilleurs groupes de rock made in France en activité ! Bref, nous voilà garé, sur un parking écrasé par la chaleur, apercevant ici et là des tentes et des gens à l'air fatigué crâmant leur couenne au soleil. Et on se lance bravement malgré une grosse envie de faire d'abord une sieste... Mais comment le dire ... J'ai su que j'allais adorer moi aussi l'ambiance du festival TINALS à la seconde où j'y ai posé un pied ! Vingt secondes après à l'accueil, des bénévoles avec des Samsonite sous les yeux (ils ont déjà 2... Lire la suite

Foxygen : Vidéo

Foxygen : écoute