Accueil Francesco Bearzatti en concert
Mardi 20 août 2019 : 11775 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Saxophoniste élu talent italien de l'année en 2003, Francesco Bearzatti varie les projets dans lesquels sont toujours présents la rage du punk, de troublantes compositions originales et des standards de rock que Monk aurait revisités.

Site

Francesco Bearzatti en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Francesco Bearzatti : l'historique des concerts

Ve.

01

Juin

2018

Francesco Bearzatti & Federico Casa Sunset - Paris 1er (75)

Sa.

18

Nov.

2017

Oscar Marchioni en concert
Francesco Bearzatti & Oscar Marchioni Oscar Marchioni | Francesco Bearzatti
Cri du Port - Marseille (13)

Je.

12

Mai

2016

Francesco Bearzatti Tinissima 4tet Cri du Port - Marseille (13)

Je.

24

Juillet

2014

Festival Souillac En Jazz en concert
Francesco Bearzatti 4tet Festival Souillac En Jazz | Francesco Bearzatti
Plein Air - Souillac (46)

Ve.

21

Mars

2014

Francesco Bearzatti "monk N' Roll" Maison des Arts - Laon (02)

Sa.

15

Mars

2014

François Merville en concert
Francesco Bearzatti trio François Merville | Francesco Bearzatti | Mauro Gargano
Moulin à Jazz - Vitrolles (13)

Je.

28

Nov.

2013

Francesco Bearzatti Hôtel des Arts - Toulon (83)

Sa.

12

Oct.

2013

Zeno de Rossi en concert
Francesco Bearzatti Tinissima 4tet Francesco Bearzatti | Zeno de Rossi | Giovanni Falzone | Danilo Gallo
AJMI La Manutention - Avignon (84)

Francesco Bearzatti : les dernières chroniques concerts 8 avis

Francesco Bearzatti Tinissima quartet

Critique écrite le 24 juin 2016, par Pirlouiiiit

Cri du Port, Marseille 12 mai 2016

Francesco Bearzatti Tinissima quartet en concert

Ce concert là je ne pouvais pas le rater ! En effet avec la promo qu'en avait fait McYavell (sorti ponctuellement de sa retraite) le qualifiant rien de moins que de dieu (son dieu pour être plus précis). J'avais d'ailleurs tellement peur de le rater que le me suis emmêlé les pinceaux et que je suis carrément venu la veille (pour rien donc) au Cri du Port. Bref me revoilà avec un peu de retard cette fois ; pour la première fois je laisse mon vélo dans la cour ! Je monte les marches en même temps qu'un couple un peu désorienté (1ère visite au cri du port). Quelques têtes connues dans un public qui n'est pas très dense. Le public jazz serait il aussi peu curieux que le public rock ou pop puisque lui aussi ne se déplace en masse que pour les grands noms ? Je commence le concert côté droit. A chaque morceau je m'avance un peu. Le début me parait assez classique mais je rentre en douceur dans les morceaux au fur et à mesure que je m'approche du pied de la scène. Premier soulagement, ça joue suffisamment fort pour que je n'ai pas a me soucier des clic-clic de mon appareil. Sur scène ils dont 4 : Francesco Bearzatti au saxos, Danilo Gallo à la basse (assis), Zeno de Rossi à la batterie et Giovanni Falzone à la trompette. Je ne me... Lire la suite

Aldo Romano Palatino + Francesco Bearzatti Tinissima : Jazz à Porquerolles

Critique écrite le 14 juillet 2012, par Mardal

Fort Saint-Agathe, Porquerolles. 13 juillet 2012

Aldo Romano Palatino + Francesco Bearzatti Tinissima : Jazz à Porquerolles en concert

Jazz à Porquerolles commence pour tous les festivaliers par une traversée en bateau, passage initiatique, mise en condition, préalable nécessaire à un " ailleurs " musical. Nous larguons les amarres à la Tour Fondue, cap sur les îles. Au Fort Sainte-Agathe, le programme de ce vendredi 13 n'a rien d'effrayant. Il est tout bonnement d'enfer avec le quartet Palatino, d'Aldo Romano, et le quartet Tinissima de Francesco Bearzatti pour son programme Monk'nRoll. Les deux formations ont une structure commune que je vénère: batteur + bassiste + deux souffleurs. C'est l'affiche la plus stimulante de l'année. Palatino, c'est une ligne de train régulière Paris / Rome / Paris, qui vient d'être supprimée il y a quelques mois. Aldo Romano nous l'indique et évoque ses souvenirs de jeunesse liés à cette ligne. Palatino, c'est l'une des sept collines de Rome que les géographes décrivent comme un quadrilatère irrégulier, où plusieurs empereurs romains ont construit leurs palais (d'où son nom). Palatino -à vous d'imaginer le ou les liens avec les deux précédents- c'est un quartet de jazz avec trois résidents permanents et une trompette variable. Le fondateur, le cœur qui bat, c'est Aldo Romano. Michel Benita à la contrebasse et Glenn... Lire la suite

Francesco Bearzatti Tinissima Quartet

Critique écrite le 21 avril 2011, par Mcyavell

La Manutention - Avignon 1er avril 2011

Francesco Bearzatti Tinissima Quartet en concert

Francesco Bearzatti était venu à la Manutention déjà invité par l'AJMi à Pâques 2007. Le revoici pour son nouveau projet - le disque est sorti à l'automne - X (Suite For Malcolm). Après la biographie en musique de la photographe italienne Tina Modotti, le clarinettiste italien a conçu celle, non moins mouvementée, du prêcheur afro-américain. "Un hommage à Malcolm X et à la musique américaine", complète-t-il. La formation est la même qu'au Moulin à Jazz voilà deux ans, toujours nommée Tinissima Quartet. Les quatre arborent un T-shirt noir sur lequel est inscrite cette citation : "Our objective is freedom, complete justice, complete equality, by any means necessary." X Le décor est planté. Pas de concession. La vie de Malcolm X défile dans nos oreilles. L'évocation des différentes étapes de sa vie lors du concert n'est pas chose aisée. Elle l'est davantage à l'aide de la pochette du disque : l'adolescence (Hard Times / Smart Guy), l'arrivée à New York où il aurait ciré les chaussures de Duke Ellington (Cotton Club), la délinquance (Prince Of Crime), la prison (Satan In Chains) où il étudie et se convertit à Nation Of Islam (Conversion) dont il devient vite un personnage important (A New Leader), la trahison dont il fit l'objet... Lire la suite

Open Gate

Critique écrite le 10 avril 2011, par Mcyavell

Centre Maurin des Maures - Cogolin 26 mars 2011

Open Gate en concert

Voici une salle comme on les aime. Il fallait avoir un doux grain de folie pour créer dans ce village des Maures un jazz club et y programmer un événement mensuel de qualité. Jugez plutôt en lisant quelques-uns des invités des 10 saisons écoulées : Eric Legnini, Emile Parisien, Yaron Herman, Nicolas Folmer, Fabien Mary, Daniel Huck, Baptiste Trotignon, Mario Stantchev... Parallèlement, Antoine Denis et son équipe organisent chaque été depuis 26 ans le Festival Jazz à Ramatuelle dont le programme 2011 est pour le moins alléchant. La salle est vaste, l'accueil au bar est charmant, les étiquettes sont disposées sur les tables, un poster sur la généalogie du jazz aiguillonne la nostalgie. Le bon goût de ces passionnés se confirme avec la venue ce soir du trio Open Gate : Emmanuel Bex, Francesco Bearzatti et Simon Goubert. Ce dernier nous gratifie d'entrée d'un solo de cymbales, comme pour montrer à ceux qui en doutaient la variété de la palette de cet instrument. Bex et Bearzatti ajoutent ensuite les notes de quelques standards dont un Happy Birthday To You qui me fit très plaisir (c'était mon anniversaire ce soir-là) même s'il ne m'était pas destiné. Lorsque retentit le premier solo de sax ténor de Francesco Bearzatti sur It's... Lire la suite