Accueil Francesco Castellani en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14363 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Trombone jazz

Francesco Castellani en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Francesco Castellani : l'historique des concerts

Ve.

15

Fév.

2013

Je.

06

Déc.

2012

Crescent Quartet en concert
Francesco Castellani & Sébastien Germain + Crescent 4tet Jazz en Scènes | Francesco Castellani | Crescent Quartet | Eric Prost | Sébastien Germain | Stéphane Foucher | Romain Nassini | Grégory Theveniau
I.M.F.P - Salon de Provence (13)

Sa.

19

Mai

2012

Je.

10

Mai

2012

Trio Barolo en concert
Trio Barolo Francesco Castellani | Trio Barolo | Philippe Euvrard
Cri du Port - Marseille (13)

Ma.

08

Mai

2012

Trio Barolo en concert
Trio Barolo Francesco Castellani | Trio Barolo | Philippe Euvrard
I.M.F.P - Salon de Provence (13)

Ve.

23

Mars

2012

Ve.

24

Juin

2011

Fête De La Musique en concert
Le Boucan Clan + Macadam Bazar + La Marquise + Moulti Koult + Billy C. Farlow & Mercy + Canapacoustik + Ioanes + Francesco Castellani & Benoit Paillard + ... Fête De La Musique | Francesco Castellani | La Marquise | Canapacoustik | Macadam Bazar | Billy C. Farlow | Benoit Paillard | Boucan Clan | Moulti Koult
Fête départementale de la Musique - Cruis (04)

Sa.

16

Oct.

2010

Jazz sur la Ville en concert
Francesco Castellani & Benoît Paillard Jazz sur la Ville | Francesco Castellani | Benoit Paillard
Roll'Studio - Marseille (13)

Francesco Castellani : les dernières chroniques concerts 4 avis

Trio Barolo: R. Poulakis - F. Castellani - P. Euvrard

Critique écrite le 11 mai 2012, par Mardal

Le Cri Du Port - Marseille 10 mai 2012

Trio Barolo: R. Poulakis - F. Castellani - P. Euvrard en concert

Au Cri Du Port, les soirées jazz sont hebdomadaires. Elles ont lieu le jeudi, et ce soir c'est le Trio Barolo qui fait l'affiche. Si l'origine du groupe est Française avec Philippe Euvrard, celui-ci a tôt fait de passer le Piemont, et par la magie d'un nom de vin : le Barolo, de nous faire entendre le souffle de L'Italie rendu par Francesco Castellani, puis celui de la Grèce, avec Rémy Poulakis. Rémy Poulakis : Accordéon, voix / Francesco Castellani : Trombone / Philippe Euvrard : contrebasse La mouvance et le métissage sont lancés, ils ne s'arrêtent pas là. Est-ce la douceur de l'alizé que souffle par moments Francesco Castellani dans l'embouchure de son trombone, sans émettre de notes ? Est-ce par la simple grâce des rythmes et des mélodies que nous écoutons ? Les auditeurs sont transportés, le voyage continue, sans ordre défini : bossas et tango d'Amérique du sud, Algérie, retour en Italie... On aura vite fait de qualifier les mélodies du Trio Barolo du label " Musique du Monde ", c'est juste, mais c'est aussi bien plus. Une musique de Road Movie, des mélodies qui invitent à l'errance, simples, gracieuses, aérées, et qui ouvrent d'amples espaces. Je ne connais que Renaud Garcia-Fons qui produise une musique semblable à... Lire la suite

Francesco Castellani et Benoit Paillard (Festival Jazz Sur La Ville)

Critique écrite le 17 octobre 2010, par Mardal

Roll' Studio - Marseille 16 octobre 2010

Francesco Castellani et Benoit Paillard (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Au Roll' Studio, ce soir, le patron, Claude Norbert nous présente dans le cadre de "Jazz sur la ville" un duo : Benoît PAILLARD, Piano Francesco CASTELLANI, Trombone Le trombone est un instrument que l'on retrouve dans de nombreuses formations, quand elles sont étendues (du type big band en jazz ou orchestre symphonique en classique) et c'est rare de le voir mis ainsi à l'honneur : c'est ce qui m'a attiré en ces lieux ce soir. Je ne serai pas déçu. Francesco CASTELLANI, tromboniste italien, annonce un programme de standards. Les musiciens commencent avec Alone together et dès les premières notes, le temps suspend son vol. Le morceau est un éloge à la lenteur, il opère d'entrée, sans crier gare, une mise en abîme. D'accord pour l'immersion totale, Francesco. Le piano joue des notes très courtes selon un rythme saccadé, imprévisible, qui accompagnent fort judicieusement, car tout en contraste, les longs soupirs glissando inhérents au trombone. On pense inévitablement au grand Thelonious Monk, mais avec un doigté plus léger. S'il est vrai que le musicien de jazz est assujetti à des grilles d'accords, Benoît PAILLARD nous le fait oublier, il semble en être affranchi. La contrainte structurelle du morceau, toujours présente,... Lire la suite

Alain Richou / Didier Del Aguila Quintessence (Festival Jazz Sur La Ville)

Critique écrite le 09 octobre 2009, par Mcyavell

Cave de la Cité de la Musique - Marseille 5 octobre 2009

Alain Richou / Didier Del Aguila Quintessence (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Le Festival Jazz Sur La Ville continue de nous faire écumer les salles de Marseille. Ce soir la Cave de la Cité de la Musique. Je la connaissais déjà pour y avoir vu Michel Petrucciani dont Alain Richou a été l'élève. Ici, les habitués refont les derniers concerts ou se racontent des histoires drôles. Morceau choisi : - Comment devient-on millionnaire ? - ?? - Eh bien, il faut être milliardaire à la base et organiser des concerts de jazz. Alain Richou (guitare) et Didier Del Aguila (basse) jouent ensemble depuis 17 ans. Quintessence est leur nouvelle création qui présente leurs compositions, la plupart d'Alain Richou. Jean-Luc Difraya, percussions mains nues et voix céleste et Francesco Castellani, trombone disert complètent la formation. Et de quelle façon ! Chacune des interventions de Castellani (déjà brillant avec Elie Portal) flatte les oreilles. Il ne chante pas ce soir et c'est bien dommage. Sa voix associée à celle de Difraya (Compagnie Nine Spirit), ce doit être quelque chose ! On oublie vite les quelques problèmes de son (retour défectueux et larsens) qui ont perturbé les deux premières pièces. Sur Rappelle-Toi (est-ce du flamenco qui swingue ou du jazz... Lire la suite

Festival de Big Band de Pertuis Jour 3 : Elie Portal Présente Songs For Two + Superswing (Festival de Big Band)

Critique écrite le 09 août 2009, par Mcyavell

Enclos de la Charité - Pertuis 5 août 2009

Festival de Big Band de Pertuis Jour 3 : Elie Portal Présente Songs For Two + Superswing (Festival de Big Band) en concert

Jour 3 du Festival de Big Band de Pertuis. Superswing est le nom du premier groupe de la soirée. L'appellation n'est pas usurpée, ça va swinguer pendant une heure et quart, le genre de set où vous ne pouvez pas contrôler vos pieds. En ce qui me concerne, c'est le droit qui va battre la mesure sans discontinuer. Comme la veille, c'est du middle jazz avec une chanteuse on ne peut plus gracieuse, Jessica Martin-Maresco, sourire éclatant et fleur dans les cheveux. Les cuivres sont plus nombreux mais pas forcément aussi efficaces. Les soli sont toutefois copieusement applaudis notamment ceux des saxophonistes Philippe Dieudonné et Max Michel. Ce dernier est le leader et le boute-en-train de l'entreprise. Ses traductions loufoques des titres anglais en occitan, en provençal ou en français valent le détour. Moins envoutante que celle de Nadia Cambours, la voix de Jessica est toutefois taillée pour interpréter des standards (Just Friends, Night And Day, The Lady's A Tramp) et des titres moins connus. Elle nous fait découvrir Have You Met Miss Jones après nous en avoir expliqué le double sens. Les arrangements qui évoquent une chanson d'amour "à la vie à la mort" la rendent prenante lorsqu'on sait qu'il s'agit d'une métaphore sur... Lire la suite