Accueil Fun Lovin' Criminals en concert
Mardi 24 avril 2018 : 10400 concerts, 24958 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.


Fun Lovin' Criminals est un groupe américain de rap rock 100% cool...

Fun Lovin' Criminals : vos chroniques d'albums
Site

Fun Lovin' Criminals en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Fun Lovin' Criminals : l'historique des concerts

Sa.

12

Mars

2016

Fun Lovin' Criminals L'Alhambra - Paris (75)

Ve.

04

Mars

2016

Fun Lovin Criminals Play Vooruit - Gand

Je.

03

Mars

2016

Fun Lovin Criminals Het Depot - Leuven (B)

Sa.

12

Juillet

2014

Simple Minds en concert
Simple Minds - Fun Lovin Criminals - Blof - The Alarm - Venice - Heritage Blues Orchestra - The Straits - Kovacs - Sven Hammond Soul - The Pheromones Bospop Festival | Fun Lovin' Criminals | Simple Minds | VENICE | The Alarm | The Straits
Sportpark Boshoven - Weert (NL)

Me.

22

Janv.

2014

Fun Lovin' Criminals Muziekcentrum Trix - Anvers (B)

Ma.

28

Sept.

2010

Fun Lovin' Criminals Den Atelier - Hollerich (Lux)

Ve.

16

Juillet

2010

Dour Festival en concert
Owen Pallett + New Young Pony Club + The Subways + Fun Lovin Criminals... Dour Festival | Fun Lovin' Criminals | The Subways | New Young Pony Club | Owen Pallett
Site Festival - Dour(B)

Ve.

26

Mars

2010

Fun Lovin' Criminals La Maroquinerie - Paris (75)

Fun Lovin' Criminals : les dernières chroniques concerts 4 avis

Fun Lovin' Criminals

Critique écrite le 18 mars 2016, par Samuel

Alhambra - Paris 12 mars 2016

Fun Lovin' Criminals en concert

A l'Alhambra, on aura quasiment autant entendu Fun Lovin' Criminals que Bob Marley et ZZ Top ! La raison, un ampli qui se crashe peu après l'entracte. Car on avait eu droit auparavant à une présentation intégrale de "Come find yourself", un album qui fête ses 20 ans et qui est une pierre angulaire du milieu des années 90 - une alchimie de rock, de funk et de hip-hop dont seuls les new-yorkais ont le secret. Certes avec quelques rides et kilos en plus, Huey et ses deux acolytes ont toutefois toujours le sens de l'humour qui les caractérise et la répartie qui va avec. Ravis de fêter à Paris la dernière date de leur tournée européenne (le concert était initialement prévu au Bataclan) ils avaient déjà anticipé ce moment avec quelques verres avant de gagner les planches et poursuivront leur... Lire la suite

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix

Critique écrite le 15 août 2010, par Odliz

Dour - Belgique 15-18 Juillet 2010

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix en concert

Dour, c'est fantastique. Surtout son fléchage. Après avoir donc suivi le fléchage vert à travers toute la ville, le comté et la campagne avoisinante, déniché le stade local où étaient distribués les précieux sésames par du personnel local serré contre un aquarium rempli de billets de banque ( !), nous trouvons par miracle notre parking plus ou moins attribué, en mode tranchée de teknival. Shit, on a loupé Peter Pan Speedrock . C'est parti pour des heures de randonnée entre les différents postes de douane, bip-bip, un coup d'œil sur le terril en haut à droite, bip-bip, une première cantine Jupiler, bip-bip ; enfin le site du festival et ses kilomètres carrés, ses innombrables stands de hippie genre "Au bonheur des bolas" ou "la ganja c'est sympa", ses 5 chapiteaux auréolés de sponsors liquides pour tous les styles de soif (Jupiler, Bacardi, Coca Cola et Jack Daniel's), son Carrefour market, ses jeux de piste. L'espace presse, joli living cosy, vaguement décalé (lino aquatique et bibelots peints en bleu) est périodiquement assailli par des concurrents au m'as-tu-vu, regarde mon objectif comme il est gros, attend faut que j'i-phone mon boss, tout ça. Nous on nous a un peu regardé comme des ovnis avec notre petit numérique et nos naïves... Lire la suite

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 1/3 (1994-1996) : /1994 : Helmet, Therapy?, Rage Against the Machine, Spin Doctors , ZZ Top / 1995 : Body Count, Senser, Jamiroquai, Supergrass, Alliance Ethnik, Edwyn Collins, Sheryl Crow, The Cure, Blur, Oasis, Terence Trent d Arby, Page & Plant, Renaud, Jeff Buckley / 1996 : Dog Eat Dog, Fun Lovin Criminals, Skunk Anansie, Foo Fighters

Critique écrite le 21 septembre 2007, par philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 1/3 (1994-1996) : /1994 : Helmet, Therapy?, Rage Against the Machine, Spin Doctors , ZZ Top / 1995 : Body Count, Senser, Jamiroquai, Supergrass, Alliance Ethnik, Edwyn Collins, Sheryl Crow, The Cure, Blur, Oasis, Terence Trent d Arby, Page & Plant, Renaud, Jeff Buckley / 1996 : Dog Eat Dog, Fun Lovin Criminals, Skunk Anansie, Foo Fighters   en concert

Pourquoi une telle chronique commmencée en 2007, finie en 2009 ? D'abord parce que c'est depuis toujours le plus beau et souvent le plus grand festival de rock français et qu'il mérite bien ça. Parce que par la force des choses, il n'y a pas de chronique correcte sur ce site des Eurockéennes de Belfort avant 2003, alors que des dizaines de concerts mythiques s'y sont évidemment déroulés avant, dont certains auxquels j'ai eu la chance d'assister. Parce que même le très exhaustif W-Fenec.org ne remonte que jusqu'en 1996 ... Parce que même s'il ne reste pas beaucoup de souvenirs d'un concert 5, 10 ou ... 15 ans après, son évocation peut très bien donner du plaisir ou un souvenir attendri à un lecteur qui, lui aussi, y aurait été à cette époque - ou un peu d'évasion à quelqu'un qui aurait voulu y être. Et enfin parce que j'en ai envie. A chacun d'y ajouter s'il le veut sa propre version des faits, surtout pour les années à peine effleurées (pour cause de jours de festival ratés), et même si possible de commenter les années 1989 à 1993 ? 1994 Petite apparition en cette première année pour nous, probablement une seule journée qui comportait tout ce que nous voulions voir, et en ayant a priori coupé au terrible camping du... Lire la suite

Frank Black And The Catholics + Fun Lovin' Criminals + Eagle Eye Cherry (Free Wheels 2001)

Critique écrite le 28 août 2001, par Pierre Andrieu

Free Wheels Cunlhat (63) 17 août 2001

Le Free Wheels est un "Bike show-rock festival" qui a lieu depuis 14 ans dans un petit village auvergnat : Cunlhat. Il est organisé par les délicats Hell's Angels. Souvenez-vous, Altamont en 1969, le noir poignardé devant la scène où jouaient les Rolling Stones, c'était eux. Des gens charmants appréciés principalement en Auvergne pour les innombrables recettes touristiques qu'ils amènent le temps d'un week-end. Les ignobles soli de guitare de Gwyn Ashton, un hard-rocker fan de blues, sont les premières notes de musiques entendues par nos oreilles à Cunlhat, le fief des anges de la mort. Ici, les musiques appréciées sont le blues très gras et le hard rock moisi mais, là, malgré les efforts de Gwyn pour être le plus lourd possible, tout le monde s'en fout. Les gens veulent de la bière, des motos et du cul... A Cunlhat, la musique est réellement un alibi : elle sert à patienter entre deux jeunes femmes qui se broutent le minou et se couvrent de chantilly. Le Free Wheels est un festival de strip-tease subventionné par le conseil général du Puy-de-Dôme... C'est normal finalement car les valeurs véhiculées sur la manifestation sont louables : le machisme, le racisme, l'auto défense, la loi du plus fort, le bon goût vestimentaire, la prévention... Lire la suite

Fun Lovin' Criminals : les chroniques d'albums

FUN LOVIN' CRIMINALS : 100% COLOMBIAN

Chronique écrite le 03/05/1999, par THOMAS

DE LA MUSIQUE COOL QUI VIRE ROCK ALTERNATIF,HIP HOP,ET MEME COUNTRY, LATINO UN POCO.LA VOIX EST CHAUDE ON SE VOIT AISEMENT EN TRAIN DE SIROTER UNE MARGHARITA AU COIN DE LA 5EME AVENUEBREF LE DISQUE ULTIME DE LA DETENTE UN PARFAIT REMEDE POUR OUBLIER LES ALEAS DE LA VIE...

Fun Lovin' Criminals : Vidéo