Accueil Grimskunk en concert
Dimanche 10 décembre 2017 : 10641 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Pionnier du rock alternatif, le quintet montréalais Grimskunk entame son aventure dès 1988 en fusionnant hardcore, punk et envolées progressives. Grimskunk aime mélanger les genres (punk, ska, reggae, psychédélique, mélodique, musique du monde) pour donner à leur rock un son percutant.
Composé de Franz (chant, guitare), Joe (chant, clavier), Peter (guitare), Alain (chant, batterie) et Vince "Groovy Aardvark",

Site

Grimskunk en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Grimskunk : l'historique des concerts

Ve.

11

Avril

2014

Tagada Jones en concert
Tagada Jones + Grimskunk + The Butcher's Rodeo Grimskunk | Tagada Jones
Divan du Monde - Paris 18ème (75)

Je.

10

Avril

2014

Me.

09

Avril

2014

Grimskunk + Karate 2000 Le Ferrailleur - Nantes (44)

Sa.

04

Mai

2013

Le Bal des Enragés en concert
Le Bal Des Enrages + Grimskunk Grimskunk | Le Bal des Enragés
L'Orange Bleue - Vitry le François (51)

Ve.

03

Mai

2013

Zikenstock en concert
Le Bal des Enragés + Les Ramoneurs de Menhirs + Uk Subs + Banane Metalik + Grimskunk ... Zikenstock | Grimskunk | Les Ramoneurs De Menhirs | Uk Subs | Banane Metalik | Le Bal des Enragés
Marché aux Bestiaux - Le Cateau-Cambrési (59)

Je.

02

Mai

2013

Grimskunk (can) Magasin 4 - Bruxelles (B)

Ve.

29

Mars

2013

Grimskunk + Gwyllions Bosjoenk - Oostende

Lu.

02

Mai

2011

Grimskunk : les dernières chroniques concerts 1 avis

Backyard Babies + Artsonic + Tagada Jones + Grimskunk

Critique écrite le 16 octobre 2001, par metal@concertandco

CCO, Villeurbanne 13 Octobre 2001

Deuxième soir du Festival Music Session au CCO de Villeurbanne. Toujours 4 groupes attendus et toujours un peu de retard au décollage mais finalement Grimskunk monte sur scène. Les Canadiens (Québecois plus précisément) qui ont sû rameuter quelques fans dans la salle, commencent par quelques morceaux rocks qui provoquent des débuts de danse dans le public. Une assez bonne ambiance s'installe tandis que le style change un peu et s'oriente plus vers du reggae-ska avec l'arrivée d'un chanteur qui complète le chant du guitariste, qui jusqu'à présent me faisait un peu penser à un des I Muvrini qui se serait évadé ! Un détail, le chanteur se ballade toujours avec une serviette de bain à la main, preuve qu'il fait déjà chaud au CCO. Finalement, les influences rock reviennent et tout se mélange gaiement dans l'univers Grimskunk pour la fin du set. Au niveau des instruments j'ai pas mal aimé l'utilisation du synthé (pour ceux qui me connaissent, c'est assez rare pour le signaler...) tandis que le fait qu'ils n'aient chanté qu'une ou deux chansons en Français m'a un peu déçu car cela m'aurait inéressé d'entendre le petit accent québécois ! L'attente pour le prochain groupe fut assez longue (une... Lire la suite