Accueil Grizzly Bear en concert
Mercredi 22 novembre 2017 : 11572 concerts, 24726 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Une drôle de bande de Brooklyn vient dévoiler son univers décalé fait de folk tordu, délicat, agrémenté d'une pincée d'électronique et de psychédélisme vintage, que des guitares saturées viennent parfois heurter. Grizzly Bear compose des chansons positivement envoûtantes qui ont séduit jusqu'aux membres de Radiohead, c'est dire si elles sont "classe"... Nouvel album, Shields, en septembre 2012 et concerts ensuite en 2012 (Pitchfork Festival Paris) et 2013 ! Après avoir joué à La Cigale à Paris en 2009 et à l'Olympia, à Paris, en 2010, Grizzly Bear est en concert à l'Olympia de Paris le 16 octobre 2017 afin de présenter son cinquième album, Painted Ruins, (sortie le 18 août 2017).

Grizzly Bear : vos chroniques d'albums
Site

Grizzly Bear en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Grizzly Bear : l'historique des concerts

Lu.

16

Oct.

2017

Je.

30

Mai

2013

NOS Primavera Sound Porto en concert
Optimus Primavera Sound Porto 2013 : My Bloody Valentine, Dead Can Dance, Blur, Nick Cave, Grizzly Bear, Swans, The Breeders, Deerhunter, James Blake, Fucked Up, Merchandise, Sixto Rodriguez... NOS Primavera Sound Porto | Nick Cave & The Bad Seeds | The Breeders | Dead Can Dance | Grizzly Bear | Deerhunter | My Bloody Valentine | Fucked Up | Sixto Rodriguez | Swans | James Blake | Merchandise
Site Festival Optimus Primavera Sound - Porto (Portugal) ()

Sa.

25

Mai

2013

Ve.

24

Mai

2013

Festival Primavera Sound en concert
Primavera Sound Festival 2013 : Phoenix,Postal Service,Animal Collective,Tame Impala,Grizzly Bear,Dinosaur Jr, Deerhunter,Death Grips,Simian Mobile Disco,Four Tet,Killer Mike,Bob Mould,Fuck Buttons,Metz,White Fence,Fucked Up,Neko Case, Wild Nothing... Festival Primavera Sound | Phoenix | Neko Case | Four Tet | The Breeders | Grizzly Bear | Simian Mobile Disco | Deerhunter | Animal Collective | Fuck Buttons | Fucked Up | Fidlar | Tame Impala | Nick Waterhouse | METZ | Death Grips | White Fence | The Postal Service | Merchandise
Parc del Forum - Barcelone (Sp)

Lu.

05

Nov.

2012

Di.

04

Nov.

2012

Sa.

03

Nov.

2012

Pitchfork Music Festival en concert
Grizzly Bear, Simian Mobile Disco, Totally Enormous Extinct Dinosaurs, Disclosure, Liars, Twin Shadow, Cloud Nothings, , Purity Ring, Julio Bashmore, Rustie, Death Grips, Breton, Isaac Delusion... Pitchfork Music Festival | Liars | Grizzly Bear | Simian Mobile Disco | Twin Shadow | Totally Enormous Extinct Dinosaurs | Breton | Disclosure | Isaac Delusion | Death Grips
Grande Halle de la Villette - Paris 19 (75)

Ma.

29

Juin

2010

Dirty Projectors en concert
Grizzly Bear + Dirty Projectors Grizzly Bear | Dirty Projectors
Olympia - Paris 9ème (75)

Grizzly Bear : les dernières chroniques concerts 3 avis

Grizzly Bear + Dirty Projectors

Critique écrite le 05 juillet 2010, par Pierre Andrieu

Olympia, Paris 29 juin 2010

Grizzly Bear + Dirty Projectors en concert

Soirée très classe à l'Olympia de Paris, le mardi 29 juin, avec le passage en tête d'affiche de la comète pop de Grizzly Bear, juste après les étoiles montantes de la pop ' n world, Dirty Projectors, en première partie. Et ce devant un très nombreux public - enthousiaste et chaleureux, qui plus est ! - , dans une salle toujours aussi adaptée à la communion lors de ce genre de grand messe stellaire... Dirty Projectors Ravis d'être conviés à la fête par leurs amis new-yorkais de Grizzly Bear (ils le diront plusieurs fois... ), les Dirty Projectors se lancent dès leur arrivée sur scène - un peu timide, le groupe semble impressionné par le mythe de l'Olympia -, dans un set virevoltant, très pop 'n world blues et particulièrement versatile. Clairement, ces gens-là sont restés bloqués sur la période hippie folk rock, sur les harmonies vocales des Beach Boys et de Crosby Stills Nash & Young et sur les mélanges osés par David Byrne et ses Talking Heads... Le son de Dirty Projectors est tour à tout expérimental, polyphonique, marqués au fer rouge par le blues du désert (ces caractéristiques petits solis de guitare aigus et joyeusement aigrelets), très pop et éhontément psychédélique... Le combo mixte évolue dans un univers... Lire la suite

Grizzly Bear + Dominique A + Andrew Bird + Bill Callahan + That Summer (la Route du Rock 2009)

Critique écrite le 28 août 2009, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 16 août 2009

Grizzly Bear + Dominique A + Andrew Bird + Bill Callahan + That Summer (la Route du Rock 2009) en concert

Après deux premiers jours riches en bons moments (Deerhunter, Camera Obscura, Papercuts, My Bloody Valentine... ), la dernière étape de la Route du Rock promet également son lot de concerts classieux... La météo est radieuse, à l'image de notre moral pour "affronter" l'ultime ligne droite de cette présentation d'une très seyante collection été. Compte rendu du dimanche 16 août : That Summer On commence par faire un petit tour sur la plage de Bon Secours où le groupe français signé chez Talitres Records, That Summer fait une démonstration éclatante de son talent pour distiller des ambiances troubles et captivantes. Le temps - très légèrement gris - sied parfaitement aux humeurs sombres des morceaux du songwriter David Sanson. Sa voix grave, les entrelacs de guitare acérés et les ambiances rêveuses font basculer les morceaux - et nous par la même occasion - dans une douce mélancolie. Alors que la plupart des gens sont assis ou couchés sur la plage, on préfère rester debout juste à la limite de l'eau pour mieux apprécier le paysage de Saint-Malo intra muros d'un coté, la mer et le ciel de l'autre, ce qui permet de s'immerger encore plus dans le son ténébreux de That Summer. L'effet se révèle magique sur cette plage où... Lire la suite

Cat Power and The Memphis Rhythm Band + Franz Ferdinand + Katerine + Mogwai + Stuart A. Staples + Why ? + Islands + Calexico + TV On The Radio + Belle And Sebastian + The Spinto Band + Grizzly Bear + Isobel Campbell & Eugene Kelly + Band Of Horses + Howling Bells + Liars + The Pipettes + You Say Party ! We say Die ! (La Route du Rock 2006)

Critique écrite le 23 août 2006, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père et Palais du Grand Large, Saint-Malo 11, 12, 13 août 2006

Cat Power and The Memphis Rhythm Band + Franz Ferdinand + Katerine + Mogwai + Stuart A. Staples + Why ? + Islands + Calexico + TV On The Radio + Belle And Sebastian + The Spinto Band + Grizzly Bear + Isobel Campbell & Eugene Kelly + Band Of Horses + Howling Bells + Liars + The Pipettes + You Say Party ! We say Die ! (La Route du Rock 2006) en concert

Encore une édition réussie pour la Route du Rock... Après le succès retentissant de l'année dernière (où tous les records d'affluence avaient été battus, grâce à la venue de The Cure), 2006 restera comme un bon cru au niveau fréquentation (21000 personnes sur les trois jours), et un excellent millésime en ce qui concerne la programmation, le gros point fort du festival malouin. C'est en effet ce "petit détail" qui fidélise le public avide de découvertes électro pop rock ; et donne envie de revenir tous les ans assister à des concerts dans le magnifique cadre naturel que représente Saint-Malo et sa région. On se déplace donc surtout pour voir en live des groupes peu connus et prometteurs sur un site superbe, mais pas forcément, comme le font certains, pour participer au défilé de mode des jeunes parisiens pseudo branchés, avec mèche presque rebelle et uniforme conforme à la collection printemps/été 2006 prônée par les revues à la mode. La collection été de la Route du Rock 2006 a, quant à elle, tenu la plupart de ses (jolies) promesses, permettant de passer trois jours très agréables au fort de Saint-Père (malgré un temps frais) et au Palais du Grand Large... Vendredi 11 août 2006 : Howling Bells : jeunes pousses... Lire la suite

Grizzly Bear : les chroniques d'albums

Grizzly Bear : Shields

Chronique écrite le 13/09/2012, par Pierre Andrieu

Grizzly Bear : Shields

18 Septembre 2012, le génial groupe de Brooklyn Grizzly Bear sort officiellement son nouveau chef d'œuvre, il est intitulé Shields... Après avoir pris le temps de tourner massivement autour du globe - pour donner des concerts jubilatoires et renversants - et de se consacrer à divers projets solo entre la sortie en 2009 du précèdent disque, Veckatimest, et aujourd'hui, Chris Bear, Ed Droste, Daniel Rossen et Chris Taylor sont de retour avec un opus époustouflant de classe, une collection de chansons dégageant une grâce céleste. Oui, sur leur nouveau né, les quatre musiciens américains réussissent à poursuivre leurs expérimentations sur les sons, les textures, les structures et les influences tout en restant accessibles, immédiats et potentiellement universels. Un authentique exploit permettant d'obtenir un album d'une fluidité exemplaire tout en étant truffé de découvertes sonores. Qui pourra résister à la beauté trouble et enivrante de merveilles comme Sleeping Ute, Yet Again, Speaks In Rounds, Adelma ou encore Half Gate, The Hunt et A Simple... Lire la suite

Grizzly Bear : Veckatimest

Chronique écrite le 01/07/2009, par Pierre Andrieu

Grizzly Bear : Veckatimest

Superbe album - aérien, planant et onirique - pour les petits génies pop/folk/psyché de Grizzly Bear, un groupe grâce auquel Christopher Bear, Ed Droste, Daniel Rossen et Chris Taylor arrivent à écrire des chansons tutoyant les Beach Boys, les Beatles, Jeff Buckley, Radiohead, Syd Barrett et Animal Collective. Déjà passablement bouleversifiés par leur sidérant concert à La Route du Rock en 2006 et par leur album Yellow House, on reste coi devant l'époustouflante collection de nouveaux morceaux réunis aujourd'hui sur Veckatimest, leur très marquant nouvel effort, qui a vraiment le chic pour nous faire voyager l'esprit dans de très hautes sphères. L'immense talent de Grizzly Bear est d'avoir su écrire des pop songs aussi intemporelles que parfaites (Two Weeks, Foreground, While you wait for the others, Cheerleader... ) tout en allant chasser des sons nouveaux et des rythmes étranges sur des territoires aventureux (Southernpoint, About face, Fine for now... ). On pourrait parler de rencontre paradisiaque entre un... Lire la suite

Grizzly Bear : Vidéo

Grizzly Bear : écoute