Accueil GRZZZ en concert
Dimanche 13 octobre 2019 : 13689 concerts, 25714 chroniques de concert, 5267 critiques d'album.

GRZZZ en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

GRZZZ : l'historique des concerts

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Ferraj | Bônhom | Andreas | Nebraska | rue du rock | Spinabifida | Revolver Klub | xInquisitionx | Sam Karpienia - De La Crau | GRZZZ | Stef and the Maïronnettes | Claude Fernand | Dead Cats Division | No Jazz Quartet | Yarostan | Gériatrie | Pogy et les Kéfars | Meteoclub | Johnny Marre | Karim Tobbi | Velvetine | Parade / (Welcome to the) | Silver Gallery | Blmr
rue consolat - Marseille (13)

Sa.

30

Mars

2019

Judas Donneger + GRZZZ ! Judas Donneger | GRZZZ
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

03

Juin

2016

Venetian Snares en concert
Venetian Snares + Arandel + Grzzz GRZZZ | Venetian Snares | Arandel
La Péniche - Chalon/S (71)

Sa.

29

Avril

2006

Binaire en concert
Grzzz + Binaire + Marvin GRZZZ | Binaire | Marvin
Embobineuse - Marseille (13)

GRZZZ : les dernières chroniques concerts 3 avis

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade

Critique écrite le 30 septembre 2019, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 29 septembre 2019

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste) trésorerie, la menace (mise à exécution) de déplacer le "Dimanche Canebière" dont la logistique est pourtant bien pratique pour nous, et surtout, toujours pas d'autorisation (donc pas de barrières, de blocs béton, de fourrière, etc). Ca nous a quand même forcé à organiser un barbecue d'urgence, c'est dire si on a souffert le martyre ! Après avoir un peu houspillé qui de droit (ça fait quand même déjà 6 événements sans problèmes, on devrait nous connaître un peu, non ?), tout est heureusement rentré dans l'ordre la semaine dernière. Mais gardons bien à l'esprit que rien n'est jamais acquis à Marseille, oui, même quand ça ne coûte pratiquement rien et que ça fait plaisir à des milliers de personnes ... Arrivés au matin, divine surprise, nos tractages/affichages/rubalisages forcenés ont convaincu les riverains de la rue Consolat - une seule voiture à faire enlever, record battu ! J'ai quand même du lutter pour garder ma petite mission perso, ô combien enviée, d'acheteur/porteur d'eau, pour laquelle j'ai même pu faire travailler des enfants mineurs, un dimanche, ah... Lire la suite

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures)

Critique écrite le 01 mars 2018, par Agent Massy

L'embobineuse, Marseille 22 février 2018

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) en concert

Brutal Measures : Lydia Lunch & Weasel Walter + Grrzzz Grrzzz Un duo, marqué par la vie. Les marques du temps, et on peut aussi fantasmer les marques de la vie reçue en pleine face avec courage. Bref, ils sont bien punk et bien rock, dans la dégaine, l'attitude, la gestuelle, l'esprit. Elle est habillée dans un style léopard, lui dans un style cuir avec casquette. On se croirait à Berlin à l'époque de Lou Reed. Elle joue des machines, disposées devant et à côté d'elle, barricades assez imposantes d'où émerge sa tête menue, munie de couettes. Il y a aussi un clavier, mais sinon ne comprend pas vraiment quelles sont les machines. Certaines ont l'air d'époque (laquelle ? peu importe) d'autres sorties tout droit d'un magasin de musique actuel (avec un design à base de leds, de pads translucides et multicolores). C'est plaisant d'entendre une musique qui a autant de grain faite avec ces objets contemporains un peu lisses, dont la cible marketing est plutôt l'adolescent pour qui faire de la musique électronique est un peu la continuité des jeux en réseau sur PC boosté. Lui joue de la guitare, avec un son vraiment très travaillé, tranchant dans le style no wave, mais vraiment personnel. Tous deux chantent alternativement,... Lire la suite

Grzzz

Critique écrite le 19 février 2000, par Mystic Punk Pinguin

Machine à Coudre - Marseille 15 février 2001

Duo electonique punkifié qui disaient. Ben ça attire pas les foules à Marseille. Même pas une dizaine de personnes au début du concert... L'concert a commencé encore plus tard que d'habitude, en attendant désespérement que ça s'remplisse. Sur scène, une nenette aux claviers/machine et un mec (qu'elle nous présentera comme son mari) à la gratte/chant.... Lire la suite