Accueil Herman Dune en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Herman Dune est un trio franco-suédois aussi à l'aise avec la folk pop dans la lignée de Neil Young, le rock façon Velvet Underground ou l'anti folk Lo Fi made in New York. Ils ont écrit des tubes qui restent en tête pour très longtemps : Not On Top, I Wish That I Could See You Soon... Nouvel album - Strange Moosic - et concerts en 2012 et 2013. David Ivar Herman Dune évolue également en solo sous le nom de Black Yaya...

Herman Dune : vos chroniques d'albums
Site

Herman Dune en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Herman Dune : l'historique des concerts

Me.

25

Sept.

2013

Turner Cody en concert
Black Yaya + Turner Cody Herman Dune | Turner Cody
Comptoir du Jazz - Bordeaux (33)

Ma.

24

Sept.

2013

Turner Cody en concert
David Ivar Herman DÜne "black Yaya" + Turner Cody Herman Dune | Turner Cody
La Gaîté Lyrique - Paris 3ème (75)

Je.

12

Sept.

2013

Turner Cody en concert
Black Yaya (david Ivar Herman Dune) & Turner Cody Herman Dune | Turner Cody
Chapelle du Conservatoire de Rennes - Rennes (35)

Me.

11

Sept.

2013

Turner Cody en concert
David Ivar Herman Dune "black Yaya" + Turner Cody Herman Dune | Turner Cody
La Péniche - Lille (59)

Ma.

04

Juin

2013

Sa.

25

Mai

2013

Le Son du Vignoble en concert
Mathieu Boogaerts + Herman Dune signe plays Mariage à Mendoza Le Son du Vignoble | Mathieu Boogaerts | Herman Dune
Ampelidae - Marigny-Brizay (86)

Ve.

24

Mai

2013

Herman Dune Plays Mariage A Mendoza Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Me.

22

Mai

2013

Herman Dune Plays Mariage à Mendoza + Diffusion Du Film Stereolux - Nantes (44)

Herman Dune : les dernières chroniques concerts 34 avis

Herman Dune + This is The Kit

Critique écrite le 26 février 2013, par Julyzz

Le Divan du Monde, Paris 19 février 2013

Herman Dune + This is The Kit en concert

Le Divan du Monde est complet ce soir pour accueillir Herman Dune qui remplit l'Olympia habituellement. C'est This is The Kit qui rentre sur scène, ou plutôt Kate Stables toute seule en chaussettes pour quelques morceaux guitare/banjo/voix. Le groupe s'étoffe au fur et à mesure d'un batteur, Jamie Coles, d'un bassiste/guitariste, Jesse Vernon, puis du bassiste Vincent Mougel (Herman Dune également) Le groupe a le charme anglais qu'on attend, des mélodies entêtantes comme celle d'Earthquake, envoutantes à la Waterproof, entraînantes à la White Ash Cut. J'ai ressenti beaucoup d'influences, légèrement irlandaises parfois. Joli groupe, à écouter ! C'est au tour de Yaya, Néman et Vincent. Ce soir, Herman Dune plays Mariage à Mendoza. Ils ont écrit la BO du dernier film d'Edouard Deluc. Un petit bijou qui participe à la chaleur des images. David Ivar impose le style avec chemise à carreaux et chapeau de gaucho argentin, hommage au film. Qui dit bande originale dit beaucoup de morceaux instrumentaux en commençant par Escape to the Moon. Le thème Mariage à Mendoza,... Lire la suite

Herman Dune + Dick Turner

Critique écrite le 13 avril 2012, par mai-lan

Poste à Galène - Marseille 05 avril 2012

Herman Dune + Dick Turner en concert

C'était jeudi 5 avril au Poste à Galène. Pour les envies folles de folk, il y avait Herman Dune à l'affiche, çà tombait plutôt bien. Arrivée un peu en avance, dans une salle encore presque vide, j'ai largement le temps de m'acclimater. Je ne sais pas qui a programmé la musique, mais çà sent bon le cliché sur le groupe, on a en effet droit à une succession de titres issus de leurs influences diverses et non reniées, de Otis Redding aux Doors en passant par I walk the line, Sympathy for the devil, Stairway to heaven et même One de U2... çà fait beaucoup d'un coup mais au moins la couleur est annoncée. Vers 21h30, la salle est encore clairsemée lorsque débarque un phénomène à lui tout seul, Dick Turner. Un ordinateur et un trombone pour tout accompagnement, ce colosse aux mains impressionnantes donne tout de suite le ton, en français dans le texte, avec un fort accent américain : "Je vais mettre mon chapeau" "cette chanson parle de la difficulté d'être un homme" it's difficult to be a man... et là, c'est parti pour trois quarts d'heure d'une comédie un peu (d'accord, de loin) inspirée de la période ziggy stardust de Bowie mais en mode burlesque et flirtant très dangereusement avec le ridicule... Il faut imaginer Dick Turner,... Lire la suite

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip

Critique écrite le 12 juillet 2011, par stephane

Etang des Aulnes - Saint-Martin de Crau 9 Juillet 2011

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip en concert

Nevchehirlan, Herman Düne, The Bellrays, Stupeflip. Comme première affiche pour un festival qui démarre, on peut déjà se féliciter d'une programmation de qualité et varié. Quant, à cela, on ajoute un site magique, l'étang des Aulnes près d'Arles où sévit déjà Aires Libres, une navette gratuite au départ de Marseille, le désormais traditionnel kit écolo (tri sélectif, verre en location) ainsi qu'une restauration composés de produits locaux et proposés par les jnoun, on se dit Stop, là c'est trop beau, on va finir par se croire en Bretagne ! Et bien non, le festival Want, qui se déroulait les 8 et 9 juillet, ne se trouve pas en Bretagne. La chaleur et les moustiques de Camargue ne sont pas les seuls à nous faire revenir sur terre. Car, ce qui manque encore à la région PACA pour se croire une terre de musiques actuelles... c'est le public ! Dans un site qui pouvait accueillir aisément au moins 2500 personnes, ils ne seront que 500 ce soir ! J'aurais pu déjà avoir une petite idée en prenant la navette au départ du Vieux-Port. Nous n'étions que 28 à nous installer confortablement dans un bus climatisé conduit par un chauffeur jeune, marrant et qui adore Fréquence Bleu Provence. Nous arrivons à 19h20, juste pour le début du set de... Lire la suite

Herman Dune + Da Brasilians + Turner Cody + Stranded Horse (Festival Mo'Fo 2011)

Critique écrite le 04 février 2011, par Pierre Andrieu

Mains d'Oeuvres, Saint-Ouen 30 janvier 2011

Herman Dune + Da Brasilians + Turner Cody + Stranded Horse (Festival Mo'Fo 2011)  en concert

Après deux premières levées de fort bon aloi avec Heavy Trash, Cheveu, Crane Angels, Eldia, Yaya Tova, The Fishermen 3 et Oh! Tiger Mountain, le 28 janvier, puis The Vaselines, Viva & The Diva, The Big Crunch Theory, Majeure, Etienne Jaumet, Câlin et Antilles, le 29, dernier jour du festival Mo'Fo 2011 le dimanche 30 janvier, à Mains d'Oeuvres (Saint-Ouen)... Avec un joli final permettant au public de voir se succéder sur scène Stranded Horse, Turner Cody, Da Brasilians et Herman Dune... Chronique : Stranded Horse Dés notre arrivée à Mains d'Oeuvres, lé début du set de Stranded Horse - récent auteur d'un magistral disque intitulé Humbling Tides - nous plonge dans les méandres de rêveries éveillées aussi mélancoliques que dépaysantes... Ceci est provoqué par la musique envoutante créé en solo sur scène par Yann Tambour : voix sidérante d'émotion, kora caressée habilement ou guitare sèche effleurée, mélodies s'élevant vers la voute céleste, tableaux sonores bouleversants... Pas la peine d'en rajouter des tonnes, Stranded Horse en live, c'est exceptionnellement classe et c'est une expérience privilégiée et unique avec un artiste en état de grâce... A voir absolument sur scène, si l'on aime se laisser emporter... Lire la suite

Herman Dune : les chroniques d'albums

Herman Dune : Next Year In Zion

Chronique écrite le 30/09/2008, par Pierre Andrieu

Herman Dune : Next Year In Zion

Nouvel album dans la lignée du très bon Giant pour Herman Dune, mais avec David Ivar seul aux commandes du songwriting cette fois-ci... Suite au départ de son frère André, les 12 chansons figurant sur Next year In Zion sont signées par David Ivar Herman Dune ; les fans de la première heure regretteront donc peut être l'écriture partagée des disques précédents. Quoi qu'il en soit, les amoureux transis de chansons d'amour joliment naïves portées par un chant émouvant (David), des choeurs féminins suaves, des rythmes chaloupés (Neman) et des guitares délicatement boisées ou électriques devraient tout à fait s'y retrouver... Le seul reproche que l'on pourrait éventuellement formuler à l'encontre de ce disque ensoleillé, mélancolique, hors du temps et tendre serait le "sur place" au niveau de la production ; l'impression de découvrir une suite de Giant prévaut en effet au cours des premières écoutes... Comme son prédécesseur, Next Year In Zion bénéficie en effet des choeurs angéliques des Baby Skins, des cuivres réjouissants de Jon Natchez Bourbon Horns, des percussions magiques de Doctor Shönberg... Lire la suite

Herman Düne : Giant

Chronique écrite le 31/10/2006, par Pierre Andrieu

Herman Düne : Giant

Ensoleillé, léger comme l'air, délicatement nostalgique, joliment contrasté, le premier album d'Herman Düne sur une major est un petit bijou de folk/pop sixties mâtiné de soul/jazz. Si les conditions d'enregistrement ont permis de passer plus de temps en studio pour peaufiner les arrangements (chœurs féminins, percussions, section de cuivres, saxophone alto, marimba... ), on retrouve sur Giant ce qui nous avait plu il y a quelque temps déjà chez ce groupe aussi doué qu'insaisissable : le songwriting poignant et les voix émouvantes de David-Ivar et André Herman Düne. Malgré cette continuité dans la qualité de l'écriture et des parties vocales, il y a une nette rupture par rapport au disque précédent ; le son est moins lo-fi, roots et rock que sur l'excellent Not on top. Alors qu'on pensait souvent au Velvet Underground, à Neil Young, Leonard Cohen et Dylan sur le dernier album et sur la tournée avec Julie Doiron à la basse, sur Giant, on a la délicieuse impression d'écouter (en plus des quatre artistes cités plus haut), Jonathan Richman, les Mountain Goats, Calexico (pour les trompettes mariachi), Harry Nilsson, Fred Neil et les Ronettes de Phil Spector (pour les voix féminines de... Lire la suite

V/a : Folks Pop In At The Waterhouse

Chronique écrite le 23/03/2006, par Pierre Andrieu

V/a : Folks Pop In At The Waterhouse

Folks Pop In At The Waterhouse est une compilation regroupant 20 artistes pop/folk ayant participé - à l'invitation de David-Ivar Herman Düne - aux soirées Open Mic, les dimanche soirs, au Pop In, à Paris. Débuté avec un impeccable titre de David-Ivar, le disque permet de découvrir de nombreux musiciens sacrément doués pour écrire des folk songs poignantes. Les morceaux - tous enregistrés dans les studios analogiques de Waterhouse Records, précise-t-on dans la bio - bénéficient de la participation amicale des autres invités. Dans ces conditions idéales, Folks Pop In At The Waterhouse dégage une ambiance chaleureuse, qui sied bien à cette musique venant... Lire la suite

HERMAN DüNE : MAS CAMBIOS

Chronique écrite le 11/01/2004, par Pierre Andrieu

HERMAN DüNE : MAS CAMBIOS

Enregistré à Brooklyn en septembre 2002 et publié en octobre 2003, Mas Cambios d'Herman Düne est une véritable réussite dans le style folk/pop. Les chansons écrites tour à tour par David-Ivar Herman Düne et André Herman Düne sont d'un tel niveau et d'une telle richesse qu'ont peut les écouter toute la journée sans se lasser... Les deux frangins francosuédois sont secondés par leur frère Néman Herman Düne à la batterie et aux bongos. Cela leur permet de se concentrer sur leur ribambelle d'instruments Lo Fi : d'antiques guitares en bois, un banjo aigrelet, une flûte, un piano jouet, un viel orgue ou un clavinet. Ainsi armés jusqu'aux dents avec de dangereuses machines à tuer les fascistes (selon Woody Guthrie, l'inspirateur de Bob Dylan), André et David-Ivar peuvent chanter leurs... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Herman Dune - Clo
  • 2 - Herman Dune - Clo