Accueil Hey Hey My My en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10602 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Hey Hey My My est composé, entre autres, de deux membres de British Hawaï. Le groupe explore des compositions folk et pop évoquant les spectres de Nick Drake , Frank Black, Paul Mc Cartney ou Brian Wilson.
Le groupe bordelais Hey Hey My My s'aventure souvent dans une pop gracile (teintée de country folk et de rock) qui évoque plus la pop venue d'Angleterre (on pense à Paul MacCartney) que celle du Canada ou des USA. En fait, comme Neil Young, Hey Hey My My a plusieurs cordes à son arc, et choisi d'utiliser à l'instinct les flèches dont il envie de se servir ; cela peut être une guitare sèche et un harmonica, ou une guitare électrique zébrée de distorsion... Quelle que soit l'humeur du morceau, Julien Garnier et Julien Gaulier confèrent à leurs œuvres une sobriété et un sens mélodique qui forcent le respect. Les morceaux boisés, légèrement rugueux, truffés de mélodies graciles et bénéficiant d'arrangements sobrement astucieux permettent de rentrer doucement dans l'univers délicat de Hey Hey My My, avec aucune envie d'en sortir par la suite. Si les influences des Beatles, de Paul MacCartney en solo et de Neil Young sont bel et bien présentes, elles ne sont jamais envahissantes, le duo ayant pris soin de composer d'authentiques folk songs matinées de pop. C'est donc agréablement bercé que l'auditeur appréciera à leur juste valeur les titres aventureux du duo, portés par des voix superbement aériennes, des guitares sauvageonnes et de nombreux petits détails ajoutés avec parcimonie et goût (mélodica, choeurs etc).

Hey Hey My My : vos chroniques d'albums
Site

Hey Hey My My en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Hey Hey My My : l'historique des concerts

Me.

27

Fév.

2013

Hey Hey My My + Schlauberg + Photo La Flèche d'Or - Paris (75)

Di.

17

Fév.

2013

Elliott Brood + Hey Hey My My Point Ephémère - Paris (75)

Me.

14

Nov.

2012

The Wave Pictures en concert
The Wave Pictures+ Hey Hey My My Hey Hey My My | The Wave Pictures
Petit Bain - Paris (75)

Ma.

13

Nov.

2012

The Wave Pictures en concert
The Wave Pictures (uk / Live) + Hey Hey My My (fr / Live Hey Hey My My | The Wave Pictures
Petit Bain - Paris (75)

Di.

26

Août

2012

Rock en Seine en concert
Green Day, Grandaddy, Dandy Warhols, Foster The People, Waterboys, Stuck In The Sound, Little Dragon, Billy Talent, Social Distorsion, Friends, Beach House, Passion Pit, Dope D.o.d, Yeti Lane, The Lanskies, Bombay Bicycle Club, Little Roy, Kimbra, BRNS Rock en Seine | The Dandy Warhols | Green Day | Grandaddy | The Waterboys | Hushpuppies | Hey Hey My My | Molecule | Fancy | Billy Talent | Gush | Jil is lucky | Cheveu | Success | Passion Pit | Beach House | The Lanskies | Little Dragon | Yeti Lane | Family Of The Year | Social Distortion | Mai Lan | Birdy Hunt | BRNS | Foster the People | Friends | Dope D.O.D. | Bombay Bicycle Club | Little Roy
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Je.

21

Juin

2012

Lu.

18

Juin

2012

Marshmallow en concert
Marshmallow + Hey Hey My My Marshmallow | Hey Hey My My
Nouveau Casino - Paris 11ème (75)

Hey Hey My My : les dernières chroniques concerts 7 avis

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends

Critique écrite le 11 septembre 2012, par Fredc

Domaine National de Saint-Cloud 26 Août 2012

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

DIMANCHE 26 AOÛT 2012 Temps : Beau, frais en soirée. On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound, Birdy Hunt, Fancy, Success, Hushpuppies et Foster The People à l'after VIP. FRIENDS - Scène Pression Live - 14h30 : 6,5/10 Avec sa pop lo fi, à la fois vintage, glamour et groovy (en particulier le tube I'm His Girl), le groupe Friends (qui n'a pas trop pensé au référencement Internet en choisissant son nom) propose une prestation globalement propre et fraîche, malgré quelques mollesses qui rendent le tout pas toujours enthousiasmant. Le problème majeur est surtout que tout ne repose que sur la personnalité et le charme de la chanteuse, Samantha Urbani, tandis que les musiciens semblent complètement absents, comme si on les avait posés là pour décorer la scène. Malgré tout, un bon concert pour débuter la journée en douceur. Friends VERSUS - Scène de l'Industrie - 15h15 : 7/10 Avec une belle énergie et un sacré groove, on pouvait espérer mieux du combo français Versus, dont la réputation se bâtit lentement, mais très sûrement depuis quelques mois. Leur MC a un flow très agréable et le mélange de hip hop et de rock livré par les 8 musiciens sur... Lire la suite

Narrow Terence + Hey Hey My My

Critique écrite le 21 octobre 2010, par Cabask

Poste à Galène - Marseille 8 octobre 2010

Narrow Terence + Hey Hey My My en concert

Joli plateau ce vendredi soir au Poste à Galène, bien loin d'afficher complet avec une petite centaine de personnes au plus beau de la soirée. Deux formations aux univers bien distincts se partageront l'affiche, au cours d'une soirée fort sympathique. Narrow Terrence ouvre les hostilités dans son style caractéristique. Mélange de rock alternatif et de musique western faisant parfois penser à ce qu'on peut entendre dans les films de série Z, nos compères s'en donnent à cœur joie. Ils alternent les titres de leurs 2 albums. Les compos sont très bien travaillées et reproduites à merveille sur scène. Le chant du leader, fait immanquablement penser à celui de Deus ou même à l'immense Tom Waits quand il se fait grave et guttural. Les ambiances glauques à souhait se succèdent. Les blagues du bassiste, pince sans rire, détendent l'atmosphère et rendent le combo attachant. Il nous gratifie d'ailleurs de jolis duos avec son frère et prend même parfois le micro en solitaire. On sent les compères tous à leur affaire et prendre un malin plaisir à faire traîner certains morceaux en longueur. L'entêtant Weakness of the sheep est un joli morceau carnavalesque à la Burton et Bottom Bitch, avec ses changements de rythmes incessants est... Lire la suite

Are We brothers + Hey hey My My

Critique écrite le 07 avril 2010, par Julyzz

magic mirror la defense, Chorus festival 23 mars 2010

Are We brothers + Hey hey My My en concert

Second midi au Magic Mirror On commence par Are We Brothers ? 4 Danois qui ne connaissent pas le froid. Ca groove, ça blues, ça rock, ça saute, ça ne doit pas finir... Impossible de passer à côté de leur titre Come Around qui donne un bon aperçu de leur style. 2 ème affiche de ce midi : Hey hey My My en piste pour leur tout... Lire la suite

Arcade Fire + The Hives + The Shins + Dinosaur Jr + Hey Hey My My + Rodeo Massacre + Dizzee Rascal + M. I. A. + Rock & Roll (Rock en Seine 2007)

Critique écrite le 25 août 2007, par Pierre Andrieu

Parc de Saint-Cloud, Paris 24 août 2007

Arcade Fire + The Hives + The Shins + Dinosaur Jr + Hey Hey My My + Rodeo Massacre + Dizzee Rascal + M. I. A. + Rock & Roll (Rock en Seine 2007)  en concert

Première journée très réussie pour la cinquième édition du festival Rock en Seine, dans le toujours magnifique Parc National de Saint-Cloud... De 15h à 23h15 (transports en commun et voisinage obligent), il y avait sur les trois immenses scènes de quoi satisfaire le fan de musique avide de têtes d'affiche et de découvertes. En plus, comme à Woodstock ; des bains de boues étaient possibles pour les plus téméraires, la pluie du matin ayant imbibé le sol. Retour sur une soirée inaugurale de fort belle tenue. Rock & Roll : cruel manque d'âme et de sincérité. © Nicolas Joubard www.joubard.com Tout commence par le pire concert de la journée, celui des jeunes prétentieux de Rock & Roll, qui ne méritent définitivement pas leur nom prometteur... Encore une brillante découverte des Inrockuptibles, à peu près du niveau (pitoyable) de celle de Rock ‘n Folk, les Naast. Ici, tout est dans l'attitude, bravache, et dans le look, calqué sur celui de Pete Doherty et Carl Barât... Ne cherchez pas trace de morceaux corrects, de textes bien écrits ou de refrains bien chantés ; tout est joué scolairement, il manque l'essentiel, de l'âme et de la sincérité. Il ne suffit pas de pomper éhontément les Libertines en rajoutant quelques solos à la... Lire la suite

Hey Hey My My : les chroniques d'albums

Hey Hey My My : S/t

Chronique écrite le 24/07/2007, par Pierre Andrieu

Hey Hey My My : S/t

Sur son premier album éponyme, le duo français Hey Hey My My confirme totalement les espoirs placés en lui après la sortie de son très bon EP intitulé Too much space. Les morceaux boisés, légèrement rugueux, truffés de mélodies graciles et bénéficiant d'arrangements sobrement astucieux permettent de rentrer doucement dans l'univers délicat de Hey Hey My My, avec aucune envie d'en sortir par la suite. Si les influences des... Lire la suite

Hey Hey My My : Too Much Space

Chronique écrite le 30/01/2007, par Pierre Andrieu

Hey Hey My My : Too Much Space

"Soyons désinvoltes, Neil Young l'air de rien..." aurait pu chanter Bertrand Cantat sur Tostaky, pour rendre hommage à l'un des artistes ayant donné aux quatre Noir Désir l'envie de jouer ensemble avec ses morceaux géniaux et sa fameuse phrase martelée en version acoustique et électrique sur l'album Rust Never sleeps : "Hey Hey My My, rock ‘n roll will never die..." C'est également l'esprit de Mr Young qui a fédéré les énergies du groupe Hey Hey My My, et a fait naître en eux le désir de composer des titres pop folk rock sous ce nom si évocateur. L'esprit car, même si l'on... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Hey Hey My My - Pirlouiiiit
  • 2 - Hey Hey My My - Pirlouiiiit