Accueil Hilight Tribe en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11708 concerts, 24728 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Les 6 musiciens d'Hilight Tribe puisent l'essence des musiques de transe qu'elles soient électroniques ou ethniques et les retranscrivent dans une formule 100% instrumentale, à l'aide de guitares, basses, batterie, didjeridoo, djembés, Sitar, voix et percussions du monde.

Site

Hilight Tribe : les dernières chroniques concerts 3 avis

Guem + Hilight Tribe

Critique écrite le 29 mai 2009, par Ratwoman13

L'Usine à Istres 22 Mai 2009

Guem + Hilight Tribe en concert

Aprés une après-midi campagnarde bien remplie nous voici arrivés à l'Usine avec un peu de retard, Hélas pour la 1ere Partie qui n'est autre que M. Guem, le roi de la Percussion. Je regrette amèrement de ne pas avoir vu son set complet, mais déjà enfin le voir en vrai après avoir passé des années à regarder " Ca se Discute " juste pour entendre le générique (non je plaisante!! c'est pas trop mon truc!!). Je fais enfin la rencontre du maitre du Djembé et Derbouka, Monsieur Guem, je l'ai attendu longtemps ce moment et encore je le gâche en arrivant trop tard, pour tout voir et me gaver de ces percussions qui résonne encore dans ma tête 3jours après! C'est un vrai Dieu avec ces Mains, il sait vraiment s'amuser avec elles et les instruments qu'ils caressent avec Amour et rudesse par moment. Pour faire de la musique il est accompagné d'un bassiste et d'un batteur comme si ça suffisait pas, les siennes pour rajouter une batterie, enfin au fina ça ajoute un petit plus non négligeable. Pour la derbouka, il prend une chaise vient se mettre sur le bord de lascène et nous fait son fameux solo, plus de basse plu de batterie juste lui et ses Mains, il met la gauche à l'intérieur et avec la droite, il nous mime ce qu'il fait sur la peau pour ressortir... Lire la suite

Chinese Man + Maniacx + Highlight tribe

Critique écrite le 19 août 2008, par Odliz'

Festival Kality street - La Garde 1er août 2008

Chinese Man + Maniacx + Highlight tribe en concert

Lorsqu'on vous annonce que le ‘Kality street' est un festival près de Toulon, vous vous imaginez bêtement que vous allez vous la jouer total farniente, pastag et pieds dans l'eau, d'autant plus lorsque une semaine avant, au Gaou, Catherine Ringer vous invitait à sa confidence musicale entre deux bruissements de cigales. Donc. Vous partez guilleret et ravi, les pieds en mode tongs et les lunettes de soleil en vision panoramique. Et puis, quand vous vous mettez à errer sordidement entre trois ronds-points nauséeux d'une zone commerciale à l'orée d'un horizon glamour de HLM, et ce à la recherche fiévreuse d'un Castorama désaffecté, vous déchantez un peu. C'est ça le sud ? hé merde. Une fois déniché le lieu improbable façon teknival, une seconde appréhension nous secoue les coups de soleil : outre les brochettes de dreads ‘irie' balayées au gré des déambulations bancales de bolas phosphorescentes, une musique très carte postale ‘dancefloor club toulonnais' nous est parachutée dans les oreilles. Ouh. L'atterrissage est rude. Mais qu'importe, nous irons au bout de notre quête. Notre courage sera rapidement récompensé : sur la grande scène, s'installent deux DJs en double platines, Chinese Man , qui nous décapsulent un set fraîchement... Lire la suite

Zen Cool + Hilight Tribe

Critique écrite le 22 avril 2006, par Goa tribe

Omega Live, Toulon 18 mars 2006

C'est avec une joie non dissimulé qu'accompagné de mes amis, je rejoins l'Omega Live, pour assister a un concert des Hilight Tribe... Ce groupe m'avait fait danser durant tout leur set sur un festival des collines, il y a plusieurs années maintenant (c'était a Salernes si mes neurones sont toujours a jours...), mais depuis impossibles de les revoir dans la région. La première partie est assuré par Zencool que je ne connais pas du tout mais qui délivrera un set assez tranquille. Deux "machinistes" un bassiste, et une sorte de percussionniste, pour délivrer du son entre l'Inde et l'Afrique emprunt de Dub ou autre Jungle... Ce fut l'apéro... Lire la suite