Accueil Holy Fuck en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Holy Fuck est une groupe électronique originaire de Toronto qui s'acoquine volontiers avec de vrais instruments organiques pour créer une musique électro pop rock psyché, à la fois planante et dansante... Vol plané garanti !

Holy Fuck : vos chroniques d'albums
Site

Holy Fuck en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Holy Fuck : l'historique des concerts

Ma.

11

Oct.

2016

Je.

02

Déc.

2010

Lu.

22

Nov.

2010

Di.

29

Août

2010

Reading Festival en concert
Reading Festival : Blink 182, Paramore, Weezer, Cypress Hill, Limp Bizkit, Kele, Foals, Holy Fuck... Reading Festival | Weezer | Blink 182 | Cypress Hill | Paramore | Holy Fuck | Foals | Kele
Site du Festival de Reading - Reading

Ve.

20

Août

2010

Pukkelpop en concert
Pukkelpop Festival : Prodigy, Limp Bizkit, The Xx, Bloody Beetroots, Eels, Beach House, Holy Fuck... Pukkelpop | The Prodigy | Limp Bizkit | The Bloody Beetroots | Holy Fuck | Beach House | The XX
Kiewit - Hasselt

Me.

06

Mai

2009

Holy Fuck + It Hugs Back Point Ephemere - Paris 10ème (75)

Ma.

05

Mai

2009

NLF3 en concert
Holy Fuck + NLF3 + It Hugs Back NLF3 | Holy Fuck
L'autre Canal - Nancy (54)

Sa.

02

Mai

2009

Holy Fuck : les dernières chroniques concerts 1 avis

Sébastien Tellier + Midnight Juggernauts + The Wombats + Holy Fuck + Zombie Zombie (Le Printemps de Bourges 2008)

Critique écrite le 21 avril 2008, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 18 avril 2008

Sébastien Tellier + Midnight Juggernauts + The Wombats + Holy Fuck + Zombie Zombie (Le Printemps de Bourges 2008) en concert

Chose soirée au 22 d'Auron, juste après le très beau concert de Camille au théâtre Jacques Coeur... Comme souvent, la petite salle partagée en deux (22 est et 22 ouest) se transforme en temple de la branchitude pendant les soirées du Printemps de Bourges. Au programme ce soir : Holy Fuck, Zombie Zombie (non vus malheureusement), le très acclamé Sébastien Tellier, les très tendance Midnight Juggernauts et les très surestimés The Wombats... Sébastien Tellier : Nonchalant, mollasson (trop de joints backstage ?) mais finalement en bonne forme, Sébastien Tellier a donné envie de réécouter son dernier disque - encensé par une presse étant passé à côté de ses premiers travaux - produit de manière trop clinquante (ses synthés quand même !) par la moitié de Daft Punk. Armé d'énormes lunettes et de sa guitare de heavy metal (les ridicules Metallica ont la même... ), notre homme a présenté son nouveau répertoire en compagnie de musiciens faisant bien ce qu'ils avaient à faire. Sorte de Chabal de l'électro pop (étrange, ce physique de rugbyman sur le retour quand on écrit des chansons aussi fines et féminines... ), Mr Tellier s'attache à chanter le mieux possible ses récentes compositions, en les agrémentant de solos de guitares... Lire la suite

Holy Fuck : les chroniques d'albums

Holy Fuck : Latin

Chronique écrite le 17/07/2010, par Pierre Andrieu

Holy Fuck : Latin

En fricotant gravement avec le bassiste Matt McQuaid et le batteur Matt Schulz, le duo électronique canadien Holy Fuck, initialement Brian Borcherdt et Graham Walsh, a réussi à faire un disque électro organique particulièrement marquant : Latin ! Les titres ainsi créés par les quatre fous furieux aux idées larges n'en sont que plus percutants, planants et remuants : l'électronica aérienne rencontre le krautrock drogué, l'électro pop psychédélique et le techno rock nocif dans un grand raout destiné à propulser l'auditeur en l'air... Avec de lentes montées suivies de descentes vertigineuses, des... Lire la suite