Accueil Hopper en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Pop folk expérimentale.

Site

Hopper en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Hopper : l'historique des concerts

Ve.

12

Fév.

2010

Festival Trace en concert
CABARET TRÄCE : Hopper, Saycet, Mr Melon, 92 All Stars Festival Trace | Hopper | Mr Melon
Espace Icare - Issy les Moulineaux (92)

Ve.

24

Oct.

2008

Kid Francescoli en concert
Hopper + Kid Francescoli + guests Hopper | Kid Francescoli
Flèche d' Or - Paris (75)

Sa.

21

Juin

2008

Fête De La Musique en concert
Kid Francescoli + Les Shades + Hopper + Mina May Fête De La Musique | Hopper | Mina May | Kid Francescoli | Les Shades
Théâtre de Verdure - Draguignan (83)

Di.

11

Mai

2008

Uncommonmenfrommars en concert
Uncommonmenfrommars + Stuck in the Sound + Hey Hey My My + Hopper Festival Rue des Sens | Hopper | Uncommonmenfrommars | Hey Hey My My | Stuck in the Sound
M.de Quartier Doulon - Nantes (44)

Sa.

12

Avril

2008

Sa.

23

Fév.

2008

Kami en concert
Hopper + Kami Hopper | Kami
Intermédiaire - Marseille (13)

Ve.

22

Fév.

2008

Ve.

22

Fév.

2008

Hopper + Flashing Teeth Hopper | Flashing Teeth
Intermédiaire - Marseille (13)

Hopper : les dernières chroniques concerts 5 avis

Hopper

Critique écrite le 30 octobre 2008, par Zys

La Flèche d'Or - Paris 25 octobre 2008

Après 9 ans d'existence et 2 albums, les membres d'Hopper ont décidé de mettre un terme à ce projet, en donnant 2 ultimes concerts dans la salle dans laquelle ils ont joué pour la première fois, en mars 2000. Les 24 et 25 octobre, 2 soirs de fête auxquels ils ont convié des groupes qu'ils aiment à partager l'affiche. Montée de Montpellier pour l'occasion, je ne suis arrivée que trop tard le premier soir, mais j'étais bien présente en avance au second. Hopper ne fera son apparition sur scène qu'au milieu de la soirée, quelques groupes se succédant en attendant. Le film de leur voyage en Chine, disponible sur leur myspace, est également projeté. C'est avec des fleurs que nous accueillons les deux voix féminines, Aurélia et Dorothée, fleurs qui feront office de décoration de part et d'autre de la scène. Le ton de la soirée se... Lire la suite

Hopper

Critique écrite le 09 mars 2008, par Pirlouiiiit

Intermediaire - Marseille 23 fevrier 2008

Hopper en concert

Cela fait maintenant quelques semaines que j'ai vu Hopper et encore une fois comme personne ne s'est dévoué pour laisser une trace de leur triple passage pourtant très remarqué a Marseille, c'est moi qui m'y colle. Tout commence pour moi vendredi au Lollipop Music Store ou j'arrive trop tard (étant passé d'abord a la Guimik Gallery voir le showcase de Soma ... qui ne commencera finalement que plus tard). Je n'aurai donc que le temps de voir la fin du dernier morceau ... mais suffisamment pour me rendre compte que je venais de rater un très bon showcase (ce que s'est empresse de me confirmer Stéphane l'un des deux propriétaires des lieux). Ambiance détendue, acoustique, les deux filles debout (ou presque) avec des guitares sèches, l'un des garçon assis par terre entre les deux, sous le regard attentif du deuxième .... très hippie avec un petit coté Cocorosie ... Déçu je leur dit que je passerai les voir le soir même a l'Intermédiaire mais finalement le concert au Balthazar ayant pris du retard a cause d'un control de police ... il me faudra attendre le lendemain pour revenir après un passage a la Machine a Coudre pour voir ses trublions de Nitwits et N-twin, a l'Intermédiaire. J'arriverai donc pendant le deuxième set dans... Lire la suite

Gomm + Hopper

Critique écrite le 01 avril 2005, par Bertrand Lasseguette

18 Marches, Moissy Cramayel 31 mars 2005

Jusqu'où l'amour de la musique peut nous conduire. Moissy Cramayel... C'est à côté de Melun-Sénart, en Seine et Marne. On y a construit une splendide gare RER, très belle lorsqu'elle est illuminée la nuit, on y a construit aussi de splendides immeubles, très fonctionnels pour dormir après une molle journée de labeur. On y trouve aussi des bâtiments plus anciens, comme une grande ferme, la Ferme de Lugny. Dans l'une des ailes, des fois on y entend de la musique. La porte est alors ouverte. Il faut monter 18 marches, toutes numérotées. J'étais venu pour parler affaires avec les membres de Gomm ... Attention, ce n'est pas ce que vous croyez, ils marchent tous à l'eau claire, au pire un peu de vodka, mais... après le concert. Tout ça pour dire, que je n'ai pas vu Pandore, un trio conduit par une chanteuse. Ca avait l'air de déménager. Une belle fille, qui avait eu la chance d'assister au récital d'Arcade Fire le 10 mars à Paris, m'a dit que c'était très bien. Ce que je peux certifier avoir vu en revanche c'est Hopper. Et il serait difficile, en effet, d'oublier la performance à laquelle nous avons assisté. Hopper est de ces groupes pour qui la scène, la confrontation avec le public est la raison de vivre. Il ne s'agit pas seulement... Lire la suite

Hopper + Deportivo

Critique écrite le 17 novembre 2004, par Pierre

Poste a Galene - Marseille 16 novembre 2004

Le rock est à la mode, et ça se voit. Encore une fois, le PAG est bien garnie pour Deportivo, groupe certes assez exposé ces derniers temps. Le public a donc répondu présent, un public une nouvelle fois assez jeune / ado. Les premiers à monter sur scène (Hopper) sont un mystère pour pas mal de monde. Personnellement, j'ai eu quelques (bons) échos, mais rien de plus. La surprise est donc totale. Deux jolies filles prennent leurs guitares pendant que le bassiste ajuste son chapeau et que le batteur attrape ses baguettes. Rapide introduction pendant laquelle nous apprenons que ces jeunes gens viennent tout spécialement de Paris. Place à la musique. Je dois avouer que je suis plutôt discret à ce moment là, je guette l'entrée du photographe qui viendra illustrer ma chronique, et un mur de son me rappelle à l'ordre. Je suis soudain absorbé par ce qui se passe sur scène. La première chanteuse a faire entendre sa voix, sous ses allures angéliques, foulard soigneusement noué autour du coup, maltraite furieusement sa guitare, et a déjà commencé à crier dans le micro qui lui fait face. Le set commence sur des chapeaux de roues. La musique est puissante, forte, trop forte. Nos deux chanteuses jouent face à face, déchaînées, désarticulées, autour... Lire la suite