Accueil Insecure Men en concert
Dimanche 21 juillet 2019 : 11403 concerts, 25586 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.


Nouveau projet de Saul Adamczewski (des groupes Fat White Family et Warmduscher) en compagnie de Ben Romans-Hopcraft (de Childhood), Insecure Men est un groupe anglais de pop rock synthétique et étrange... Insecure Men est en concert au Point Éphémère à Paris le 25 avril 2018 pour présenter son premier album éponyme paru le 23 février 2018.

Site

Insecure Men en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Insecure Men : l'historique des concerts

Sa.

25

Août

2018

Rock en Seine en concert
Rock en Seine 2018 - 25 Août : Thirty Seconds To Mars, Black Star, Charlotte Gainsbourg, Liam Gallagher, Cigarettes After Sex, King Gizzard & The Lizard Wizard, Anna Calvi, Fat White Family, Tamino, Octavian, The Psychotic Monks, Malik Djoudi Rock en Seine | Cigarettes After Sex | The Psychotic Monks | The Fat White Family | Anna Calvi | Thirty Seconds To Mars | Liam Gallagher | King Gizzard & The Lizard Wizard | Talib Kweli | Charlotte Gainsbourg | Insecure Men | Mos Def Yasiin Bey
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Ve.

24

Août

2018

Rock en Seine en concert
Rock en Seine 2018 - Pass 3 Jours - Justice, Macklemore, Pnl, Post Malone, Thirty Seconds To Mars, Anna Calvi, Bicep, Bonobo, Carpenter Brut, Cigarettes After Sex, Dirty Projectors, Ezra Furman, The Black Angels, First Aid Kit, Idles, King Gizzard etc Rock en Seine | Liam Gallagher | Ezra Furman | PNL | Macklemore | The Liminanas | Die Antwoord | Anna Calvi | The Black Angels | Thirty Seconds To Mars | Justice | Bonobo | Cigarettes After Sex | Carpenter Brut | King Gizzard & The Lizard Wizard | The Fat White Family | Idles | First Aid Kit | Jessica93 | Charlotte Gainsbourg | Dirty Projectors | Insecure Men | Mos Def Yasiin Bey
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Ve.

06

Juillet

2018

Les Eurockéennes de Belfort en concert
Eurockéennes 2018 - 6 Juillet : Nine Inch Nails, Prohets Of Rage, Rilès, Black Madonna, Beth Ditto, RICHIE HAWTIN,Baloji, Faka, FFF, Insecure Men, Kiddysmile, Leon Bridges, Nakhane, Warmdusher, NOTHING BUT THIEVES, Our Girl, PIH POH, MICHELLE DAVID Les Eurockéennes de Belfort | The Black Madonna | Prophets of Rage | Beth Ditto | Baloji | Nine Inch Nails NIN | FFF | Warmduscher | Rilès | Leon Bridges | Nakhane | Insecure Men | Richie Hawtin
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Ve.

27

Avril

2018

Insecure Men (uk) - Yellow Days (uk) @ Les Nuits Botaniques Botanique - Bruxelles (B)

Me.

25

Avril

2018

Insecure Men : les dernières chroniques concerts 5 avis

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019)

Critique écrite le 06 juin 2019, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 30 mai 2019

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Après s'être enquillé à la suite les stimulants (voire géniaux pour certains) concerts d'Aldous Harding, Shellac, Ron Gallo, Kurt Vile et Built To Spill lors de la première journée du This Is Not A Love Song Festival à Nîmes, on arrive à un niveau d'excitation parfait pour se prendre en pleine face le set final de Fat White Family ! Le groupe anglais - visiblement désintoxiqué depuis l'enregistrement de son dernier album, le très bon "Serfs Up !", mais toujours aussi barré et chaotique en live, ouf ! - offre une grand messe magistralement détraquée dans la grande salle de Paloma de une heure à deux heures du matin. Crane rasé, rapidement torse nu, fringué comme un hooligan avec son short long peu seyant, Lias Saoudi, le lider maximo de la troupe qui compte en tout sept membres actifs, irradie tout le show de sa classe maléfique en utilisant sa voix de prêcheur peu catholique, entre Iggy Pop, Lou Reed et Serge Gainsbourg. En le voyant danser comme un malade mental tout en susurrant des incantations zarbies ou en hurlant avec férocité, on pense à une sorte de gourou capable de jeter un sort sur des foules entières, rapidement réduites au statut d'une masse d'adeptes prisonniers à l'insu de leur plein gré. Le mec a une telle... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2018, 1/2 : Michelle David, Insecure Men, Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails, FFF

Critique écrite le 06 juillet 2018, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 06 juillet 2018

(mes) Eurockéennes 2018, 1/2 : Michelle David, Insecure Men, Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails, FFF en concert

"30 Years of Peace & Music !"... Les Eurockéennes de Belfort fêtent cette année leurs 30 ans et sont donc désormais plus âgées qu'une bonne moitié de leurs festivaliers ! Etant encore "un peu" peu plus vieux qu'elles, on célèbrera pour notre part notre 25ième participation d'affilée, et à peu près avec les mêmes personnes (et même leur grands enfants !) : un chiffre assez miraculeux quand on y pense, qui témoigne de la fidélité qu'a su générer le festival, marqueur du début de l'été et rendez-vous amical qu'on ne manquerait pour rien au monde. Alors tant pis si la météo de ce samedi, deuxième jour du festival et premier pour nous, s'annonce assez déplaisante : on en a vu d'autres ici et par ailleurs, 4 journées absolument magnifiques au Hellfest nous ont gonflé à bloc, il y a quinze jours... Mais en fait ici, c'est jeudi qu'il a fait un temps atroce, de l'avis général des pauvres gens qui y furent : aujourd'hui tout va bien se passer dès qu'on aura retrouvé le stand des flammekueche (après un bref instant de panique) : pas mal de choses ont bougé, un énorme sigle EUROCKS où l'on peut grimper et une petite grande roue sont apparus, et même le chapiteau de la "Scène B" a repoussé, en plus grand, comme un joli clin d'oeil à... Lire la suite

Warmduscher (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018)

Critique écrite le 27 juin 2018, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 1er juin 2018

Warmduscher (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Malgré l'absence "pour raisons techniques" (ha ha ha, on n'ose imaginer à quoi cela correspond en vrai !) d'un des membres du groupe, Saul Adamczewski, également partie prenante dans les excellents Insecure Men (dont le concert prévu ce soir est annulé, donc), le groupe Warmduscher a parfaitement rempli sa mission lors du This Is Not A Love Song Festival à Nîmes. A savoir, déclencher le même chaos sur scène qu'à l'écoute de son dernier album, Whale City, sorte d'ode punk tarabiscotée au grand n'importe quoi, un disque truffé de tubes régressifs parfaits pour péter les plombs en tout bien tout honneur, ou en se vautrant lamentablement dans la fange. Perché sur la petite scène extérieure du festival organisé à Paloma, Warmduscher se présente donc en version quatuor punk à 21 heures 30 avec le chanteur fou Craig Louis Higgins Jr, dans le rôle du chef de bande aux faux airs de prédicateur allumé, le percutant bassiste/choriste Ben Romans-Hopcraft (également dans Insecure Men), le guitariste décavé Adam J Harmer (qui officie dans les immenses et satellisés Fat White Family) et un batteur pas maladroit, Jack Everett (qui ressemble de loin à Ray Davies des Kinks)... Le boulot de ces quatre mecs est de créer une sorte de cathédrale de... Lire la suite

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018)

Critique écrite le 14 mars 2018, par Pierre Andrieu

La Nouvelle Vague, Saint-Malo 24 février 2018

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Dernier jour de la très réjouissante Route du Rock Collection Hiver édition 2018 à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, avec au programme un grand final en forme de boulet de canon. Par ordre d'apparition à l'écran : Insecure Men, Montero, Chain And The Gang, Baxter Dury et The Go! Team. Que du bon ! Insecure Men Quoi de mieux pour commencer qu'un concert bien borderline et décadent des Insecure Men ? Le nouveau projet du très décavé (et édenté) Saul Adamczewski (membre des inénarrables Fat White Family et Warmdusher) avec son pote Ben Romans-Hopcraft (du groupe Childhood) est une sorte d'ovni entre pop lounge sur le fil du rasoir, rock synthétique barré et blues déjanté. Après être arrivé en lâchant un ironique et drôle "Don't be too excited !", le dénommé Saul chante des sortes de ballades désespérées et décalées tout en grattouillant nonchalamment sa guitare. Comme pour l'album éponyme du combo, il faut un petit peu de temps pour s'habituer à cette revue pop désenchantée toujours à deux doigts de s'écrouler dans le n'importe quoi ou le kitsch. Puis, assez rapidement, la sauce prend et le public comprend où ces "mecs pas très en confiance" veulent en venir. Agrémenté de pedal steel guitar, les titres bien drogués et... Lire la suite

Insecure Men : Vidéo



Insecure Men : écoute