Suivez nous :facebooktwitterflux concerts
Accueil > Rechercher un artiste en concert > vos critiques d'albums pour Interpol
Samedi 25 juin 2016 : 11005 concerts, 23967 critiques de concert, 5103 critiques de CD.

Interpol, vos critiques d'albums


pour Interpol en concert

Interpol Pop - Rock


Interpol est un quatuor new-yorkais pratiquant un rock sec et incisif marqué par le post punk et Joy Division. Après une pause pour permettre à son leader, Paul Banks, de faire paraître des disques et de tourner en solo, le groupe Interpol est de retour en 2014 et 2015 !
Plus d'info


Rechercher une critique      Exprimez-vous !  
Artiste : Interpol  Titre : Interpol
Style : Pop - Rock
Interpol - InterpolAprès la parution de l'album solo du chanteur d'Interpol, Paul Banks, sous le nom de Julian Plenti, les rumeurs allaient bon train sur l'éventuelle fin du groupe post punk new yorkais... Ce ne sera pas pour cette fois (« Damned, encore raté ! », s'insurgeront les contempteurs du combo marqué au fer rouge par Joy Division) puisque le groupe revient aujourd'hui avec un quatrième album éponyme, un disque pas surprenant pour un sou certes (comme sur ces précédents efforts, le son d'Interpol est identifiable en quelques secondes), mais comportant assez de titres forts pour mériter qu'on s'y attarde. Son crépusculaire, voix lugubre annonçant quelque tragédie en cours ou à venir, arrangements très touffus, mid tempo invitant à se poignarder en pensant à des choses désespérées, titres plus rapides invitant, quant à eux, à enfourcher un puissant véhicule motorisé pour se projeter avec celui-ci contre un mur : Interpol fait du Interpol, sans chercher à bouger d'un iota, sans essayer de modifier la tonalité sur laquelle il souhaite faire vibrer la corde sensible de l'auditeur pour lui donner envie de se pendre (pour de faux !) avec classe... Comme le titre du morceau Always Malaise le suggère, Paul Banks, Sam Fogarino, Daniel Kessler et Carlos Dengler (qui a quitté le groupe après la fin de enregistrement) se complaisent toujours à évoluer dans le malaise adolescent et la spirale infernale de la dépression sans fin. Les fans seront donc ravis : ils pourront écouter le disque dans le noir en pratiquant l'auto flagellation, en ressassant leurs histoires d'amours défuntes et leurs problèmes existentiels... Les non fans pourront reprocher le relatif immobilisme d'Interpol (qui essaye néanmoins de rajouter avec à propos des cordes et des éléments électroniques ici ou là), mais ne pourront contester l'évidence : comme à chaque fois, le désormais trio a pris soin d'écrire des putains de bons morceaux. Des titres qui font se glacer le sang et s'accélérer le pouls, tout en rendant la vie plus intense quand on les écoute. Success, Memory Serves, Barricade, Lights et Always Malaise (The Man I Am) sont indéniablement des compositions qui retiennent l'attention et font passer le temps à la vitesse de l'éclair. Si la fin du disque se révèle moins marquante, voire poussive – alors que le groupe essaye pourtant de se renouveler à dose homéopathique, c'est sans doute pour cela qu'il préfère se cantonner en général à son registre d'origine : la pop song post punk en forme de cathédrale sonore admirablement suicidaire –, l'album Interpol comporte assez de très bons passages pour mériter qu'on y prête attention. Malgré les péripéties, Interpol est donc bien loin d'être mort ! Prochain obstacle à surmonter : la tournée des stades en première partie de U2...

Liens : www.interpolnyc.com, www.myspace.com/interpol, www.facebook.com/people/Interpol-Nyc, http://julianplenti.com, www.matadorrecords.com/julian_plenti.

7 septembre 2010 (Matador – Soft Limit – Cooperative Music)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Interpol  Titre : Antics
Style : Rock
Interpol - AnticsAprès un premier album aussi glacial que fiévreux et une tournée marquante restée dans toutes les mémoires, les new-yorkais d’Interpol remettent le couvert avec un nouvel effort studio - moins immédiat mais se révélant envoûtant - aussitôt suivi par une tournée française en compagnie des prometteurs Bloc Party… Les concerts qui s’annoncent risquent à nouveau de produire un incroyable effet sur les audiences, les titres d’Antics tenant parfaitement la route (comme par exemple l'enchaînement ultra puissant de Slow hands et Not even jail).
On ne change pas une formule qui marche, voilà la ligne directrice qui semble avoir prévalu lors des sessions d'enregistrement. Ceux qui ont aimé le premier opus se retrouveront donc dans ces dix nouveaux morceaux de rock tourmenté, inquiétant et évocateur. Si on ne constate pas de grands bouleversements, les quatre dandys d’Interpol semblent plus sûrs d’eux, le niveau global a progressé, ce qui permet de gagner en ampleur grâce à une palette sonore plus large.
Avec Antics, l’auditeur doit se préparer à partir pour un trip en dix étapes… La plongée en apnée dans des atmosphères cold wave se révèle en effet riche en événements propices à la rêverie éveillée ; voix grave et troublante, basse percutante, batterie sèche, guitares tranchantes soufflant le chaud autant que le froid et claviers eighties entêtants contribuent à créer un halo de lumière aveuglante vers lequel on est irrésistiblement attiré. Certes, on pense toujours à Ian Curtis et à Joy Division, mais les morceaux composés par Interpol sont bel et bien personnels et uniques… Vivement la prochaine grand messe scénique !

A consulter également : les chroniques des disques d’Interpol et des comptes rendus des prestations du groupe à la Boule Noire en 2001 et au Phénix lors du Printemps de Bourges 2003.

Sites Internet : www.interpolnyc.com, www.interpol-antics.com/, www.labels.tm.fr.

28 septembre 2004 (Labels / EMI)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Artiste : Interpol  Titre : OBSTACLE 1
Style : Rock
Interpol - OBSTACLE 1Ce single est extrait du bouleversant premier album d’Interpol, Turn on the bright lights. L’achat de l’album complet semble plus indiqué mais ce single peut permettre aux personnes n’ayant pas encore succombé à cet Himalaya du rock envoûtant de découvrir le magnifique titre Obstacle 1 ainsi que des versions réalisées pour des radios de PDA et Hands Away avec en bonus le clip de PDA.
On a hâte de revoir Interpol sur scène pour se laisser emporter par la déferlante musicale et la voix glaciale dans la droite lignée des meilleurs Cure et Joy Division !

2002 (Labels - Virgin)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Page Web Conseillée : www.interpolny.com
Artiste : Interpol  Titre : TURN ON THE BRIGHT LIGHTS
Style : Rock
Interpol - TURN ON THE BRIGHT LIGHTSSerait-il désormais possible de recréer artificiellement la voix d’une personne défunte avec son ADN ? L’écoute de la voix du chanteur d’Interpol, qui évoque immanquablement Ian Curtis, le laisserait supposer ! Renseignements pris, pas de manipulations génétiques inavouables chez ce groupe originaire de New-York ; Carlos D, Daniel Kessler, Paul Banks et Samuel Fogarino ont probablement été très influencés par Joy Division !
Si l’ambiance de ce disque, plutôt hivernale, sombre et d’un romantisme échevelé peut rappeler la grande période de la cold wave des années 80, tout le talent de ces quatre musiciens consiste à injecter du sang neuf dans leurs compositions. On ne peut donc parler de plagiat ou de tribute band, Interpol a une véritable personnalité et le prouve également sur scène avec des concerts enflammés et captivants…
Le son abrasif des guitares, les lignes de basse énormes, la batterie martiale et le chant glacial sont au service de morceaux accrocheurs ou atmosphériques dont les mélodies trottent longtemps dans la tête. Attention, cet album peut avoir sur certaines personnes les effets d’une drogue : si on écoute une fois Turn On The Bright Lights, on a immédiatement envie de revenir vers ces 11 titres envoûtants !

2002 (Labels Virgin)

Vignette pierre andrieuSignature : pierre andrieu
Fleche concert Envoyer un message à pierre andrieu
Page Web Conseillée : www.interpolnyc.com
1 à 4 sur 4 critiques trouvées
1 à 4 sur 4 critiques trouvées
Le festival F : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival L : concerts et billetterieLe festival J : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival M : concerts et billetterieLe festival F : concerts et billetterieLe festival M : concerts et billetterie
Copyright © Live Lab. Reproduction totale ou partielle interdite sans accord préalable.
Conditions générales d'utilisation