Accueil Jackie-O Motherfucker en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10971 concerts, 24773 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Ce collectif délivre un tourbillon sonore où flotte le folk/blues américain, le rock planant, le jazz et les expérimentations diverses. Guitare, violoncelle, batterie, violon, basse, harmonica, platines, banjo et chant sont en suspension dans des atmosphères pouvant conduire à la transe. Les fans de Godspeed You Black Emperor ! ne devraient pas être insensibles à leur musique et concerts parfois houleux.

Jackie-O Motherfucker : vos chroniques d'albums
Site

Jackie-O Motherfucker en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jackie-O Motherfucker : l'historique des concerts

Lu.

22

Fév.

2010

Jeremy Jay en concert
Jeremy Jay + Jackie O Motherfucker Jackie-O Motherfucker | Jeremy Jay
Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Sa.

20

Fév.

2010

Beak en concert
Beak + DD/MM/YYYY + Jookabox + Jackie O Motherfucker Jackie-O Motherfucker | Beak | dd/mm/yyyy | Jookabox
Grand Mix - Tourcoing (59)

Ve.

19

Fév.

2010

La Route du Rock Collection Hiver en concert
The Horrors, Beak, Beach House, Turzi, Fiery Furnaces, Jackie-O-Motherfucker, Magnetic Friends. (Complet) La Route du Rock Collection Hiver | Jackie-O Motherfucker | The Horrors | The Fiery Furnaces | Turzi | Beach House | Beak
Salle Omnibus - St Malo (35)

Lu.

29

Juin

2009

Jackie-O Motherfucker + Dj Dra I Snöret Och Dören Garupp Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

07

Nov.

2008

Festival Des Musiques Volantes en concert
The Silver Mount Zion + Mahjongg + Jackie O Mother Fucker Festival Des Musiques Volantes | Jackie-O Motherfucker | Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra | Mahjongg
Les Trinitaires - Metz (57)

Ma.

30

Oct.

2007

Jackie-O Motherfucker + Defekto Instants Chavirés - Montreuil (93)

Jackie-O Motherfucker : les dernières chroniques concerts 3 avis

Jackie-O Motherfucker

Critique écrite le 03 juillet 2009, par Mystic Punk Pinguin

Embobineuse - Marseille 29 juin 2009

Jackie-O Motherfucker en concert

Un lundi soir, sous une chaleur de plomb, loin du centre ville, pour un concert de musique plus ou moins expé, il faut en vouloir. D'autant que je fais découvrir l'Embobineuse à deux potes pour le 1ère fois. Faudrait pas qu'ils aient envie de se casser au bout d'un quart d'heure... Je ne connaissais pas Jackie-O Motherfucker, si ce n'est leur parenté musicale avec Godspeed you Black emperor. Et qu'il s'agissait d'un collectif à composition variable. Entre trois et huit membres. Ca fait de la marge. D'autant qu'on voit débarquer un mec seul sur scène... No sex appeal, débardeur large, short, chaussettes hautes, grosses lunettes. Armé de sa guitare, il chante parfois d'une voix cristalline, noie ses mélodies avec des saturations bruitiste de ses pédales. Parfois il prend une flûte, déclenche toujours vagues noise. Parfois trippante, sa musique ennuie aussi un peu. D'autant que aucun autre musiciens ne pénètre sur... Lire la suite

Le Printemps de Bourges 2003

Critique écrite le 13 mai 2003, par Pierre Andrieu

Bourges (18) 22/26 avril 2003

Malgré quelques annulations dommageables (Archive remplacé par... Kyo !) et un côté grand public (Zazie, Renaud), l'édition 2003 du Printemps de Bourges a tout de même permis de voir sur scène de nombreuses grosses machines (Massive Attack, Placebo... ) et de découvrir quelques groupes (Soledad Brothers, Jackie-O Motherfucker). Cliquez sur les liens pour lire les comptes rendus jour par jour : Le 22 avril 2003 : Massive Attack + Dot Allison au Phénix. DuOud + Lab° + Erlend Oye + Wide Open cage + Adrian Sherwood + Ali Dragon au 22. Le 23 avril 2003 : A.S Dragon sur la scène Pression Live. Les Wampas au Palais d'Auron. Beck + The Electric Fresco à la Hune. Le 24 avril 2003 : Vincent Delerm + Jackie-O Motherfucker à la Hune. Le 25 avril 2003 : Opossum à la Hune. Soledad Brothers au 22. King Kahn And His Shrines au 22. 2 Many Dj's + Death In Vegas + Scissor Sisters au Palais d'Auron. Hoggboy + Cowboys From Outter Space + Flogging Molly + Caesars au 22. Le 26 avril 2003 : Placebo + Dionysos + Interpol au Phénix.... Lire la suite

Vincent Delerm + Jackie-O Motherfucker (Printemps de Bourges 2003)

Critique écrite le 13 mai 2003, par Pierre Andrieu

La Hune, Bourges 24 avril 2003

Cette affiche, très prometteuse a priori, sentait tout de même un peu le souffre ! Il est clair que Jackie-O Motherfucker et Vincent Delerm ne s'adressent pas exactement au même public... Il a fallu très peu de temps pour s'apercevoir du manque de patience et d'ouverture d'esprit du grand public. Surpris par la musique expérimentale de JOMF, les gens se mettent à applaudir ironiquement pour signifier aux américains que leurs morceaux sont trop longs. Certains, plus "courageux", se lancent même dans des sifflets excessivement intelligents. Ce genre de comportement est bien évidemment affligeant, il est surtout révélateur de l'état d'esprit étriqué d'une bonne partie des spectateurs qui veulent voir "la vedette" et rien d'autre. On leur signalera que Vincent Delerm a commencé aussi en faisant des premières parties... La musique de JOMF est difficile d'accès mais, si on lui laisse le temps, elle se révèle fascinante. Les morceaux de ces défricheurs sonores commencent souvent comme des comptines folk/blues traditionnelles avant de se transformer progressivement en de lentes complaintes soniques et incantatoires. Des voix parlées distordues surfent sur un magma sonore en perpétuelle évolution. Dans ces conditions assez "free", les... Lire la suite

Jackie-O Motherfucker : les chroniques d'albums

Jackie-O Motherfucker : CHANGE

Chronique écrite le 21/05/2003, par Pierre Andrieu

Jackie-O Motherfucker : CHANGE

La première écoute de cette œuvre de Jackie-O Motherfucker est extrêmement déroutante... Ce n'est qu'après plusieurs passages sur la platine qu'on réussit à pénétrer dans l'univers expérimental et fascinant de Change.Une fois familiarisé avec les habitudes musicales de JOMF, les morceaux créés par les huit musiciens ont réellement une vertu étourdissante. L'auditeur est...