Accueil Jamaica en concert
Vendredi 6 décembre 2019 : 10555 concerts, 25827 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Autrefois connu sous le nom Poney Poney, le duo revient avec un nouveau patronyme : Jamaica. Aux côtés de Xavier de Rosnay de Justice et Peter Franco, ingé son de Daft Punk, Jamaica enregistre des titres entre new wave et pop tout en surfant sur la vague electro du moment, à l'instar de Pony Pony Run Run. Pas de reggae donc, mais de la musique taillée pour danser, dans laquelle Antoine Hilaire et Flo Lyonnet réhabilitent les solos de guitare. Le phénomène est en marche.

Site

Jamaica en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jamaica : l'historique des concerts

Je.

20

Nov.

2014

Le Père Noël Est Il Un Rocker ?  en concert
Jamaica, Cymbals, Cayman Kings. Le Père Noël Est Il Un Rocker ? | Jamaica
Splendid - Lille (59)

Ma.

18

Nov.

2014

Ayo en concert
Hello Morning Festival by Nutella : Ayọ, Jamaica et Elephant ! Ayo | Jamaica | Éléphant
Place de Bretagne - Nantes (44)

Sa.

11

Oct.

2014

Je.

09

Oct.

2014

Me.

08

Oct.

2014

Jamaica + Sunless Jamaica | Sunless
Le Noumatrouff - Mulhouse (68)

Sa.

27

Sept.

2014

Pégase en concert
Festival Detonation: Ásgeir + Jamaica + Pegase + The Acid Jamaica | Pégase | Asgeir
La Rodia - Besançon (25)

Ve.

26

Sept.

2014

Jamaica + Gderws Ouvre Boite - Beauvais (60)

Sa.

20

Sept.

2014

Sebastian en concert
French Connection Feat Sebastian, Surkin & Guests Sebastian | Surkin | Jamaica
Electric - Paris 15e (75)

Jamaica : les dernières chroniques concerts 2 avis

Rock en Seine / Jour 1 : Kid Cudi, CSS, Yuksek, General Elektriks, Odd Future, Paul Kalkbrenner, Jamaica, Grouplove

Critique écrite le 05 septembre 2011, par Fredc

Domaine National de Saint-Cloud 26 août 2011

Rock en Seine / Jour 1 : Kid Cudi, CSS, Yuksek, General Elektriks, Odd Future, Paul Kalkbrenner, Jamaica, Grouplove en concert

Neuvième édition de Rock en Seine en cette fin août 2011, une programmation alléchante, comme d'habitude à Saint-Cloud privée de grosse tête d'affiche, mais truffée de perles en milieu de programmation. Cette édition devait être marquée par une grande nouveauté, comme le festival n'en avait plus connu depuis 2005 : une nouvelle scène. Installée en lieu et place du camping (déplacé un peu plus haut), nichée entre un haut mur et un bosquet, la scène Pression Live bénéficie d'un cadre exceptionnel, mais pêche en revanche par sa localisation assez excentrée par rapport aux autres scènes. Le défi était donc de voir comment le festival allait se réorganiser géographiquement et gérer la quinzaine de groupes supplémentaires dans sa programmation. Revue de détail des concerts, choisis et évalués en toute subjectivité ! METEO : Suspense, suspense, un ciel menaçant et tourmenté comme un concert de Trentemøller, mais seulement une averse au début et une autre à la fin. La gadoue, un peu, mais pas trop. ODD FUTURE - Grande Scène - 16h55 : 6,5/10 Ils font le buzz sur la Toile depuis quelques mois maintenant, Odd Future, également connu sous le nom (barbare) de Odd Future Wolf Gang Kill Them All (OFWGKTA) , étaient un peu l'évènement hip hop... Lire la suite

LCD Soundsystem + The Bewitched Hands + Jamaica + Is Tropical (Festival des Inrocks 2010)

Critique écrite le 22 décembre 2010, par Coline Magaud

Zénith de Paris 8 Novembre 2010

LCD Soundsystem + The Bewitched Hands + Jamaica + Is Tropical (Festival des Inrocks 2010) en concert

Soirée de clôture du festival des Inrocks 2010, l'affiche est assez éclectique ce soir au Zénith de Paris. 4 groupes aux horizons variés se partagent l'attention du public venu trop peu nombreux en ce lundi soir. Is tropical est le premier à monter sur scène, malheureusement, le groupe ayant commencé pile à l'heure, je n'ai pas eu l'opportunité de les voir... Jamaica est donc pour moi le premier groupe de la soirée. Même en ne s'attendant à rien, on est quand même déçus par ce groupe, vendu comme étant produit par un des membres du duo électro français, Justice. Il est assez difficile de trouver les mots pour décrire la musique de ce groupe, à mi chemin entre pop niaise qui fatigue en un temps record, rock ricain qui se casse la gueule et French Touch qui à force de consanguinité se complaît dans la médiocrité. C'est mauvais, on s'ennuie, il n'y a pas un morceau pour rattraper l'autre et à agir comme s'ils avaient déjà conquis le monde, Jamaica n'arrive qu'à se mettre dans l'embarras face à un public des moins réceptifs à leur musique. Ils n'ont pas la carrure des grandes stars qu'ils se croient être et qu'ils ne seront probablement jamais. On sort ? The Bewitched Hands continue l'animation de la soirée et nous réconcilie avec la... Lire la suite