Accueil Les Jambons en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10972 concerts, 24773 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Rock blues humour.

Les Jambons en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Les Jambons : les dernières chroniques concerts 2 avis

Les Jambons + Dolly + Ska P

Critique écrite le 18 avril 2003, par momo

les arts à la campagne, St Malo Du Bois (85) juillet 2002

Ce soir-là a été tout simplement génial. Nous avons commencé tranquillement avec les Jambons, un bon petit groupe, totalement décalé, se moquant de la politique, de la vie de tout le monde et de tous les jours. Très très plaisant en amuse-gueule. Nous passions au stade... Lire la suite

Brico Jardin / Mr Orange / Les Jambons

Critique écrite le , par Iguana

Brise Glace - Annecy 13/01/2001

Malgré le tarif très séduisant proposé aux adhérents (30 francs pour 2 places !) pour cette soirée d'ouverture de la saison 2001 l'insubmersible n'a pas réussi à entraîner guère plus de 200 personnes à son bord.On peut se demander s'il ne faut pas placarder des affiches portant la mention "vu à la TV" et pratiquer un tarif de 300 francs par personne pour attirer le public.Cette soirée consacrée à l'humour et à la comédie traitée à la sauce musicale aurait pourtant pu plaire à un vaste public. Brico Jardin(photo Marc Porral) Ce groupe Suisse hautement créatif et inspiré à ouvert les hostilités de cette soirée déjantée entièrement consacrée à l'humour et à la bonne humeur. Brico Jardin regorge d'ingéniosité et de trouvailles en tout genre pour nous emmener dans ses aventures rocambolesques. Projections de film super 8, décors, déguisements, jouet godzilla viennent égayer un univers musical lorgnant vers de nombreux style (flamenco, salsa, disco ...). Solos de batterie et de guitare sont également de la partie (Santana n'est parfois pas très loin).(photo Marc Porral) Coté textes on est également bien servi avec notamment des jeux de mots à profusion. Une prestation vraiment très variée et agréable. Mr Orange(photo Marc Porral) J'avais... Lire la suite