Accueil January Sons en concert
Samedi 14 décembre 2019 : 10231 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


January Sons (Folk/ Pop) : Hervé Boyer (Ashbay - Layne), Jullien Arniaud (The Host) et Matthieu Audibert (Donna Ashtray)

Site

January Sons en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

January Sons : l'historique des concerts

Ve.

09

Mars

2018

Mademoiselle K en concert
Mademoiselle K +January Sons January Sons | Mademoiselle K
Le Moulin - Marseille (13)

Sa.

24

Fév.

2018

You Said Strange / January Sons Les Arcades - Aix-en-Pce (13)

Sa.

09

Déc.

2017

Nnyls, January Sons Pub de l'Europe - Istres (13)

Di.

24

Sept.

2017

rue du rock en concert
Miss Paillette,Old Factory,Niwt,Dareda,Copernic,Insomniacs,Telescope Road,Parking Shell,Steph & Clem,January Sons,Yvi Slan,Dirteez,Costa Fatal,Harmonic Generator,Medusa,Farouche Zoé,Galavar, Roxy's Angry,Conger! Conger!,Ducktape,Poutre,Temenik Electric rue du rock | Parking Shell | Miss Paillette | Poutre | Temenik Electric | Farouche Zoé | January Sons | Telescope Road | Medusa | Conger! Conger! | Harmonic Generator | Yvi Slan | The Dirteez
Rue Consolat (13)

Ve.

01

Sept.

2017

Splash Macadam en concert
La Guinguette Sonore : Meteoclub, Oceanic Memory, January Sons, Triembach, Splash Macadam January Sons | Splash Macadam | Meteoclub | Triembach
Plage de la Romaniquette - Istres (13)

Je.

23

Fév.

2017

Ashbay en concert
the Inspector Cluzo + January Sons Ashbay | Donna Ashtray | January Sons | The Inspector Cluzo | The H.O.S.T.
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

03

Fév.

2017

The Temperance Movement + January Sons Le Moulin - Marseille (13)

January Sons : les dernières chroniques concerts 4 avis

Mademoiselle K - January Sons

Critique écrite le 16 mars 2018, par Zulone

Moulin - Marseille 09 Mars 2018

Mademoiselle K - January Sons en concert

Ce sont les January Sons, littéralement "Fils de Janvier" qui ouvrent le bal en ce mois de Mars au Moulin pour une soirée rock ! Les January Sons sont à domicile ce soir et le trio Marseillais nous transmet toute son énergie et sa sensibilité. C'est une belle découverte, entre folk/rock, pop et sourires. Le groupe est vraiment dans le partage, chacun alterne entre son instrument et le chant. Les trois mousquetaires ne sont jamais à la même place, ça donne une super dynamique et ça change des compositions habituelles ou chacun à une place définie. Ils... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik

Critique écrite le 25 septembre 2017, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 24 septembre 2017

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru, aussi bien en fréquentation (de moins de 500 à ... peut-être 2 500 ce dimanche ? en tout cas ça m'a paru bondé !), qu'en programmation (de 5 lieux à 7, voire 8 en comptant les Danaïdes en bonus) qu'en ... sécurité ! Se rappeler que la rue Consolat n'était même pas toujours fermée à la circulation pendant l'événement, selon les années et autorisations erratiques reçues... Alors que pour la deuxième année consécutive en 2017, on a en effet du non seulement tout bloquer, mais faire dégager toutes les voitures de la rue ! Heureusement, beaucoup moins sont parties en fourrière même si 3 ou 4 vraiment mal placées ont fini par être rattrapées par la patrouille municipale en début d'aprème. Bref, plus de préparation mais plus de confort après. Le problème est qu'au fil des 5 éditions je suis passé presque à mon insu, de vaguement bénévole de l'association (en tant que chroniqueur gonzo amateur), à bénévole complet, vraiment mobilisé sur les petites et grandes choses à faire, défaire, et parfois refaire. Autrement dit : avant j'étais trop bourré pour faire une chronique... Lire la suite

January Sons + The Inspector Cluzo

Critique écrite le 24 février 2017, par Philippe

Le Poste à Galène, Marseille 23 février 2017

January Sons + The Inspector Cluzo en concert

En première partie, un supergroupe local et apparemment récent, les January Sons, composé de morceaux des déjà souvent vus et tout à fait recommandables Ashbay, The HOST, et de Donna Ashtray ( que je ne connais pas). On y joue un rock tendance folk qu'on pourrait qualifier de grand public mais pas honteux non plus, un peu formaté par moments. On préfèrera les digressions folk à la mandoline, ou les moments où ça s'énerve à la micro-batterie (dernier morceau par exemple). S'agissant des (belles) ballades exécutées à trois voix, c'est vrai qu'un jeudi soir on les écouterait plus volontiers en position assise... Ce n'est certes pas la musique la plus facile à défendre en live, où la plupart des groupes a tendance à se réfugier dans des rythmes plus rapides, ou alors des gimmicks plus flagrants, pour garder l'attention. Disons que quand on est venu se faire souffler dans les bronches, on est pas forcément dans la bonne dynamique pour un truc un cran en dessous en terme de tension nerveuse ? Quoi qu'il en soit on passe une bonne partie du set à se demander collectivement à qui (une voix très connue !) nous fait donc penser la belle tessiture du chanteur d'Ashbay, mais aucune des idées qui viennent n'est satisfaisante (Michael Stipe ? Bono... Lire la suite

Temperance Movement + January Sons

Critique écrite le 07 février 2017, par Fred B

Club Moulin, Marseille 03 février 2017

Temperance Movement + January Sons en concert

Petite configuration ce soir au Moulin qui reçoit les anglais de Temperance Movement. Seul le hall est ouvert, mais du coup la salle est bien pleine de vieux rockers. Il faut dire que dans son genre, Temperance Movement, pourtant formé en 2011, a tout du groupe "hibernatus": congelé dans les années 70 pour être ressorti de nos jours et jouer un Blues Rock que n'auraient pas renié Dr Feelgood, les Faces ou les Stones période Goats Head Soup. Après une première mise en bouche assurée par une guitariste-chanteuse (dont je n'ai malheureusement pas noté le nom, apéro oblige), la première partie aura été assurée par les marseillais de January's Son. Belle découverte que ceux ci, un projet sur lequel on sent déjà une grande maturité, alors que c'était leur premier concert. Trio acoustique de multi instrumentistes (guitares, percussions, mandoline) ayant déjà opéré dans d'autres formations (entre autre The Host ou Ashbay) January's Son a déroulé son folk péchu et original avec une belle énergie, et réussi à emporter l'adhésion d'un public... Lire la suite