Accueil Jean-Louis en concert
Vendredi 15 novembre 2019 : 12024 concerts, 25765 chroniques de concert, 5276 critiques d'album.


Jazz punk. Un groove démantibulé au son compact et distordu. Jean Louis se nourrit de bois, de métal et de câbles électriques. Il agite ses membres et découpe des tranches de musique au sous-sol. Il mâche très lentement puis remonte à la surface ou il expulse ses compositions à base de riffs puissants et de lignes rythmiques explosives.

Site

Jean-Louis en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jean-Louis : l'historique des concerts

Sa.

26

Oct.

2019

Ma.

20

Nov.

2018

JEAN-LOUIS + JULIEN DESPREZ "ABACAXI Banlieues Bleues - Pantin (93)

Ve.

19

Oct.

2018

Sa.

25

Mai

2013

Jean-Louis + Chausse Trappe + The Woooh + Les Yeux de la Tête Jean-Louis | Chausse Trappe
Le Stakhanov - Nantes (44)

Ve.

05

Avril

2013

Action Beat en concert
Action Beat + Jean-Louis + The Sense of Adventure + Mons Meg + Bad Body Action Beat | Jean-Louis | Bad Body | The Sense of Adventure | Mons Meg
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

24

Juin

2011

Das Simple en concert
Das Simple + Jean-Louis Das Simple | Jean-Louis
Café Julien - Marseille (13)

Je.

10

Fév.

2011

Gay Beast + Jean-Louis + Les Blondettes Jean-Louis | Les Blondettes | Gay Beast
Grnd Zero Gerland - Lyon (69)

Ve.

08

Oct.

2010

Jean Louis + Arbaa (coplateau) La Bobine - Grenoble (38)

Jean-Louis : les dernières chroniques concerts 3 avis

Jean Louis + Star Rover

Critique écrite le 26 août 2013, par Pirlouiiiit

Manhattan Inn, Broolkyn, New York 25 août 2013

Jean Louis + Star Rover  en concert

Après la belle découverte de Yellowbirds et Landlady au Mercury Lounge vendredi et une soirée anniversaire-karaoke-russe où je le suis rendu compte que je ne connaissais que le début de Mamma said knock you out, nous voilà après un dimanche typique : grasse matinée, garage sale, brunch, déambulation, dessert, courses, café, apero, diner au Manhattan Inn à Brooklyn (sur Manhattan ave.). En effet il y a quelques jours j'ai vu sur la newsletter de Jean-Louis que ces derniers passaient par là en compagnie de deux autres groupes que je ne connaissais pas : Star Rover et Celosa. Bien calés par un copieux en-cas polonais à Karczma, nous prenons place dans le fond de la salle qui s'élargit pour devenir carré avec au milieu un piano (l'endroit est réputé pour ses karaoké piano) et tout autour des tables. Sur le piano les œuvres des 3 groupes de la soirée, chacun sur son support : le vynile de Jean Louis, la cassette de Star Rover et le CD (boite métallique) de Celosa. Le temps de commander une boisson dont j'ai oublié le nom mais qui contenait du Pimm's, des concombres et du Gin et voilà que Aymeric Avice (trompettes), Joachim Florent (contrebasse) et Francesco Pastacladi (batterie) qui ont pris place derrière le piano, attaquent.... Lire la suite

Jean-Louis

Critique écrite le 02 juillet 2011, par Pirlouiiiit

Café Julien - Marseille 24 juin 2011

Jean-Louis en concert

En sortant du spectacle de danse Vertical Road de Akran Khan (que Svet a trouvé fabuleux et moi beaucoup moins - trop de moments quasi immobiles et une synchro pas parfaite) nous voici d'un coup de vélo au Café Julien. Et oui encore un de ces concerts gratuits dont le Café nous régale depuis cette année. Sauf que ce soir l'un des deux groupes n'est pas marseillais (une première me semble t il !). Lorsque nous arrivons (22h50) Das Simple (ex The Simple) que je n'ai toujours pas vu sur scène sont déjà passés (normal vu l'heure mais avec le non respect des horaires classiques à Marseille j'espérais secrètement que ...). Sur scène les 3 Jean-Louis dont j'avais beaucoup aimé le concert à l'Embobineuse en compagnie de Monnaie de Singe est d'ailleurs déjà sur scène. Beaucoup de monde dans la salle (il faut dire que le Bureau Détonnant et l'Embob me semble t il ont bien fait de la pub pour cette date). Trio trompette, contrebasse, batterie, pas franchement classique. Surtout grâce / à cause de la trompette qui sonne souvent comme tout à fait autre chose qu'une trompette justement. Elle se fait donc guitare ou voix (et quand même trompette des fois) au grès des morceaux. C'est assez noise diront nous, même si c'est aussi très jazz ...... Lire la suite

Fantazio (duo Monnaie de Singe) + Jean-Louis (Festival Jazz Sur La Ville)

Critique écrite le 06 octobre 2010, par Mardal

L'Embobineuse - Marseille 5 octobre 2010

Fantazio (duo Monnaie de Singe) + Jean-Louis (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Dès que l'on en passe l'antichambre, l'Embobineuse vous saisit et vous absorbe. L'identité de ce lieu est très forte. Décor luxuriant dans le style du "Dernier Cri", collectif d'artistes graphistes dont on présente les productions délirantes près du bar, carrosserie de voiture qui a au moins mon âge, un marsupilami géant est installé au volant, peut-être un invité de Fantazio... L'artiste programmé à 21h00 commencera son show une heure plus tard. No Problemo : l'ambiance est sympa et on peut boire de la bière, visionner une projection de photos nippones (ni mauvaises). Ça commence : Fantazio à la contrebasse et au chant (texte ? discours ? monologue ?...) est accompagné d'un batteur-percussionniste-jouets, Benjamin Colin avec lequel il forme le duo Monnaie de singe, d'une autre contrebasse et d'un trompettiste, ces deux derniers placés dans la salle, coude à coude avec le public sont membres du groupe Jean Louis : Aymeric Avice (trompette), Joachim Florent (contrebasse) et Francesco Pastacaldi (batterie) Je n'assisterai qu'à la première partie du concert avec Monnaie de singe qui consistera en une longue improvisation que l'on pourrait qualifier d'expression spontanée. Cette forme d'expression artistique est surprenante, elle... Lire la suite