Accueil Jehro en concert
Dimanche 23 septembre 2018 : 14348 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.


La musique de Jehro se nourrit des styles populaires caraïbéens (Calypso, Parangue, Reggae...) de folk et d'histoires de vies de gens simples. Chant en anglais et espagnol.

Site

Jehro : tous les concerts

Jehro : l'historique des concerts

Ma.

31

Juillet

2018

Sa.

03

Fév.

2018

Ve.

19

Janv.

2018

Jehro + Romain Regnier La Moba - Bagnols Sur Ceze (30)

Ve.

24

Nov.

2017

Sa.

22

Juillet

2017

Sa.

24

Juin

2017

Sa.

06

Mai

2017

E.sy Kennenga + Jehro E.sy Kennenga | Jehro
La Batterie - Guyancourt (78)

Jehro : les dernières chroniques concerts 9 avis

Jehro + Ezra Hesper

Critique écrite le 13 mars 2016, par Lumak

Le moulin - Marseille 11 Mars 2016

Jehro + Ezra Hesper en concert

On arrive tout juste au début de la première partie, Ezra Hesper est sur la scène et c'est déjà bien rempli dans la petite salle du Moulin. Je ne connais pas, mais dès la première chanson Hidden Places, premier single de son EP je sens qu'on va passer un bon moment. Sa voix a un timbre particulier, mais on a l'impression de l'avoir déjà entendue, on cherche à qui il nous nous fait penser ; peut être à Passenger ? Raphael ? Peu importe, on oublie et on se laisse entrainer par les titres qui mêlent français et anglais, alternent balades folks poétiques et morceaux pop. J'oublie que c'est une première partie, on en voudrait bien encore. Passage réussi, on retiendra les titres Label Parisienne et Easy Going... Lire la suite

Festival du Bout du Monde : Fanfare Ciocarlia + Moriarty + Staff Benda Bilili + Marcio Faraco + Gaetan Roussel + Jehro + Katzenjammer + Catherine Ringer

Critique écrite le 10 août 2011, par Flag

Presqu'île de Crozon 5 août 2011

Festival du Bout du Monde : Fanfare Ciocarlia + Moriarty + Staff Benda Bilili + Marcio Faraco + Gaetan Roussel + Jehro + Katzenjammer + Catherine Ringer en concert

Le Festival du Bout du Monde - Jour 1 A peine quitte-t-on la terre ferme (enfin, la terre intérieure), cap plein Ouest, longeant les méandres de l'Aulne, franchissant le superbe pont de Trézéné flambant neuf après avoir laissé sur notre droite le cimetière à bateaux, nous voilà nous engageant sur la presqu'ile de Crozon. Sur cette épaulement de terre qui relie Crozon-Morgat, et plus loin Camaret, à la terre ferme, des bras de mer, à gauche et à droite. On devine Brest au loin sur l'autre rive. Par beau temps on aperçoit les deux autres pointes du Finistère, Le Raz au Sud et Saint-Mathieu au nord. Devant nous, à l'Ouest, l'océan immense. Le décors est planté. Nous voilà au bout du monde. Plus loin, ce sont les îles, Ouessant, Sein, Molène. Et après, la flotte. Le festival du Bout du Monde est planté là, sur la presqu'île de CroZon, à deux pas de l'Ile Longue et de sa base de sous-marins nucléaires (on se sent en sécurité ... quoique les affiches de prévention dans le camping nous informant des consignes en cas d'accident nucléaire font froid dans le dos : rester à l'abri. Quand on est en toile de tente...). Le site du festival, réparti sur 110 champs et propriétés privées est impressionnant par son ampleur, son luxe... Lire la suite

Jehro + Mardi Gras Brass Band + the Shoes + Nasser + Tambour Battant (Nuits Zebrées de Radio Nova)

Critique écrite le 30 mars 2011, par roul

Espace Julien - Marseille 26 mars 2011

Jehro + Mardi Gras Brass Band + the Shoes + Nasser + Tambour Battant (Nuits Zebrées de Radio Nova) en concert

Gracieusement invité par un ami, j'ai pu me rendre à l'une des tant vantées Nuits Zébrées de l'excellente radio Nova. L'édition marseillaise était franchement attirante, avec une programmation majoritairement française (4/5) et locale (3/5). Petit débrief. Jehro, la décontraction Rien de tel pour commencer tranquillement la soirée que la belle voix du local Jehro. Oscillant entre chanson, reggae et "musiques du monde", ses compositions parfaitement interprétées ont permis un décollage en douceur. Agréable mais loin d'être transcendant, hélas. Mardi Gras.bb, la sensation Seule inconnue au bataillon, cette fanfare allemande a fait un bien fou. Composée en majorité de cuivres et d'un DJ, la joyeuse troupe aux membres tous plus charismatiques les uns que les autres a foutu la banane à bon nombre d'entre nous. Sautant du jazz à la bossa nova en passant par le swing et la soul, leurs compositions mises en scène sont un précieux stimulateur euphorique. Difficile de ne pas se trémousser. Vivement conseillé, si vous avez l'occasion de rejoindre leur périple haut en couleur n'hésitez surtout pas. The Shoes, la déception C'est LE groupe dont tout le monde parle ces temps-ci. Les ex-The Film enchaînent les interviews et les... Lire la suite

Ayo + Jehro

Critique écrite le 21 août 2007, par Pirlouiiiit

Plages du Prado - Marseille 17 août 2007

Ayo + Jehro en concert

Quelques jours après la très bonne surprise Fantazio au Paradox, me voila parti en direction de plages du Prado pour le concert offert par Orange qui regroupe Ayo , Jehro et Rose. Je n'ai jamais entendu parler de la première aussi nous avions l'intention de ne pas arriver trop tard. Pas de bol m'étant fait volé mon vélo il y a moins d'une semaine nous sommes obligés d'y aller en voiture (en fait c'est idiot on aurait du prendre le bus). Lorsqu'on arrive là-bas on galère pour se garer (c'est donc là que sont tous les marseillais qui ont déserté le centre ville !) et c'est d'ailleurs lors d'un de nos passage à proximité de la scène qu'on entend Rose remercier le public. Entre temps, on se gare, on retrouve péniblement Mick et Mac en se frayant un chemin dans la foule dense. Et c'est le début du concert de Jehro. Avant d'aller plus loin je vous renvoie a la chronique (pleine de fautes) que j'avais fait a la Fiesta des Suds où Ayo et Jehro avaient déjà partagé l'affiche. Tout cela pour dire qu'en venant je ne suis ni fan de l'un ni de l'autre, et que j'ai même un petit a priori. Même impression que la première fois à propos de Jehro. Des chansons en anglais ou en espagnol, qui s'écoutent facilement, qui donnent parfois envie de... Lire la suite