Accueil Jerry Spider Gang en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Personnalisent toute la sincérité d'un rock'n roll high energy brut .

Jerry Spider Gang : vos chroniques d'albums
Site

Jerry Spider Gang en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jerry Spider Gang : l'historique des concerts

Je.

13

Juin

2013

Jerry Spider Gang + Cellophane Suckers Jerry Spider Gang | Cellophane Suckers
La Dernière Chance - Toulouse (31)

Sa.

20

Oct.

2012

Primevals + Jerry Spider Gang Jerry Spider Gang | Primevals
Le Saint des Seins - Toulouse (31)

Sa.

24

Sept.

2011

The Irritones en concert
Jerry Spider Gang + The Irritones Jerry Spider Gang | The Irritones | The Marvels
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

23

Sept.

2011

Jerry Spider Gang + The Marvels Jerry Spider Gang | The Marvels
Mojomatic - Montpelier (34)

Ma.

16

Juin

2009

Jerry Spider Gang, The Containers Bar le St Ex - Bordeaux (33)

Ve.

12

Juin

2009

The Hatepinks en concert
Angry dead pirates, Devo Tribute, Jerry Spider Gang, The Hatepinks Jerry Spider Gang | The Hatepinks
L'Usine - Tournefeuille (31)

Ve.

14

Nov.

2008

Ve.

14

Nov.

2008

The Container + The Jerry Spider Gang Le Trolleybus - Marseille (13)

Jerry Spider Gang : les dernières chroniques concerts 3 avis

Aggravation + Hatepinks + Jerry Spider Gang

Critique écrite le 27 février 2005, par Philippe

Trolley Bus - Marseille 26 fevrier 2005

Aggravation + Hatepinks + Jerry Spider Gang en concert

(Entretien sur Massilia Burning des Hatepinks, mars 2005) Q : Sur votre split avec les Shakin Nasties vous avez finis par caser "Philippe Manoeuvre is a piece of shit", d'ou viens cette haine envers lui et envers la presse "rock" ? Vous avez eu des retours ? Une chronique dans Rock & Folk ? R. Olivier Gasoil : Je déteste ce scribouillard et tout ce qu'il représente. Le rock sur papier glacé qui passe sur Canal plus et qui pense qu'il y aura jamais rien de mieux que les Rolling Stones. En fait on s'en bat un peu les couille de lui en tant que personne, c'est plutôt ce qu'il représente : rock-critic, copinage, snobinard, fausse attitude. Un peu comme le Mystic Punk Pingouin et toute sa clique de Concertandco. Quittant momentanément ses refuges habituels (MàC, PàG ou Balthazar), la république punk de Marseille (et ses 50 citoyens) s'est établie pour un soir dans les terres lointaines du Trolley Bus. Boîte de nuit marseillaise qui, si elle a ce qu'on appelle une salle rock (dans le temps je me souviens il y avait même des soirée électro-goth !), n'est cependant pas réputée pour ses concerts. Un peu étonné et dépaysé, on revient cependant avec plaisir dans ce lieu qui nous accueillit, voici des années, quand nous étions étudiants à... Lire la suite

Festival GAROROCK ( jerry spider gang , ttc , la ruda , tokyo sex destruction, improvisator dub , la phaze, no means no ,mardi gras brass band, tagada jones....)

Critique écrite le 30 avril 2004, par le marquis

Marmande 3 avril 2004

Bon bon bon , avec un peu de retard voici mes impressions sur ce grand festival qu 'est le garorock . Cette année programmmation fort alléchante , trois scenes( tarif toujours aussi bas , chapeau a la ville de marmande !!) , et public fort nombreux , apparemment la campagne de pub , bien plus vaste cette année a porté ses fruits!! ..mais rentrons dans le vif du sujet, un petit retard nous fait arriver juste pour la fin d'enhancer ( comme il y a deux ans pour le meme festival , decidemment...) , donc pas possible d'emettre un jugement ... ( exit aussi bikini machine et shunatao du coup..) Allez , direction la scene rock pour voir JERRY SPIDER GANG , dont le set a deja commencé, devant un public encore clairsemé , on entame donc le festival pratiquement en famille , ceux -ci etant des piliers du fantomas à toulouse , et ils ne vont pas déroger a leurs habitude , set furieux et efficace , du garage bouillant sorti d'une marmite ou l'on aurait fait mijoté MC5 , les ramones et motorhead... tout cela malgré des problemes d'accordage...belle entrée en matière Petite virée vers la scene electro pour voir THE FILM quelques secondes ,belle disposition scenique , mais musique un peu plate ...et on manque de temps... j'espere avoir une autre... Lire la suite

25 + Gasolheads (+ Jerry Spider Gang)

Critique écrite le 02 octobre 2000, par Hum !

Machine à Coudre - Marseille 28 septembre 2000

25Vers 23h, les 25 (qui assuraient la première première partie à la place des Dirteez) ont attaqué. Il s'agit d'un trio d'ex niçois désormais marseillais que je n'avais toujours pas eu l'occasion de voir sur scène (par contre leur demo m'avait bien plu). La salle était moins fournie que la veille. Pendant une grosse demi heure ils ont enchaîné morceaux "punk" (les puristes me tueraient si je n'avais pas mis des guillemets). En fait c'est vrai qu'ils ne font pas vraiment du punk. Disons plutôt du noisy rock ? Bref ils chantent en français et anglais des textes plutôt décalés. Sur le boucher, sur le fait qu'ils ne sont pas morts, ... Ben le chanteur parle beaucoup entre les morceaux (parfois un peu trop) notamment pour introduire leurs deux (pas mauvais du tout) morceaux reggae (rock). On trouve un petit quelque chose de Sloy en effet aussi bien au niveau de l'énergie, de la musique et de l'attitude... Lire la suite

Jerry Spider Gang

Critique écrite le 01 février 2000, par Hum !

Machine à Coudre - Marseille 29 janv 00

Je n'avais jamais entendu parler de ce groupe de ma vie, mais comme il y avait Sweet Children et Gasolheads en première partie et que c'était organisé par Ratakans je suis passé faire un tour. Malheureusement j'ai raté le passage (très réussi parait il) de Sweet Children, idem pour Gasolheads. Quand je suis rentré, on... Lire la suite

Jerry Spider Gang : les chroniques d'albums

Jerry Spider Gang : EXILE ON MAINSTREAM

Chronique écrite le 19/01/2004, par Pierre Andrieu

Jerry Spider Gang : EXILE ON MAINSTREAM

La première (et la dernière) fois qu'on a assisté à une démonstration de force scénique du Jerry Spider Gang, le groupe toulousain avait littéralement enflammé la petite scène d'un bar avec son rock ‘n roll high energy... Pour marquer les esprits, le chanteur avait même tenté - en vain malgré quatre tentatives - de mettre fin aux jours d'une canette de bière en verre en la cassant sur sa tête ! Le Jerry Spider Gang est vraiment composé de durs à cuire, les titres de leurs albums en sont des preuves supplémentaires : Porn in the bayou (1999), Dope takin' kamikazes (2000) et Exile on mainstream, sorti fin 2003. Pour vendre des... Lire la suite