Accueil Joe Jackson en concert
Vendredi 24 novembre 2017 : 11641 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Artiste phare de la new wave anglaise, Joe Jackson a mis l'énergie brute du rock'n'roll au service de l'ère post-punk en 1978. Toujours fidèle, il renoue avec la tradition pop inspirée de la New Wave et en partie de la musique punk.

Site

Joe Jackson en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Joe Jackson : l'historique des concerts

Je.

10

Mars

2016

Lu.

29

Fév.

2016

Ma.

23

Fév.

2016

Je.

18

Fév.

2016

Sa.

13

Juillet

2013

Jazz à Vienne en concert
All Night Jazz : George Benson / Joe Jackson Feat. Regina Carter + Erik Truffaz Quartet Vuyani Dance Theatre + Anachronic Jazz Band Jazz à Vienne | George Benson | Erik Truffaz | Joe Jackson
Théâtre antique - Vienne (38)

Sa.

17

Nov.

2012

Ve.

16

Nov.

2012

Ma.

13

Nov.

2012

Joe Jackson : les dernières chroniques concerts 8 avis

Joe Jackson

Critique écrite le 14 mars 2016, par Jacques 2 Chabannes

Le Silo Marseille 10 mars 2016

Joe Jackson en concert

"Jumping Live" ! (Corps et Âme) La "Silo" assistance Plutôt plus qu'honnête, en fait, rapport au peu d'actualité récente du gars en termes d'exposition médiatique : présence sur nos radios quasi nulle, passages télé repoussés aux lointaines calendes grecques (ou pas loin) et résistance affirmée par Drucker l'antique de ne surtout pas nous laisser passer une SEULE dominicale après-midi en sa compagnie ; en dépit d'une carrière putain de bien remplie, variée et solide, et de centaines de chaines postées çà et là sur notre câble alimenté de fibre, antennes ou satellites. Merci les gars, pour cette pluralité affichée qui fait votre force, vraiment. Fort heureusement, les fans de longue date qui le suivent sans fléchir depuis la lointaine 1979 et la double sortie des séminaux Look Sharp & I'm The Man, sont visiblement fidèles au poste, eux, motivés et en attente. Démarche renforcée par le fait que ses prestations Live auront toujours été de haute volée et que le dernier album en date, Fast Forward(2015), s'avère être un album riche et varié, défendable au plus haut point. Live Depuis son initiale venue en nos terres, dans la foulée de I'm The Man - concert Toulonnais mémorable ! - j'aurais eu la chance de le voir sous toutes ses formes... Lire la suite

Joe Jackson & his bigger band

Critique écrite le 29 octobre 2012, par pouille-pouille

Le Pasino - Aix en Provence 24 Octobre 2012

Joe Jackson & his bigger band en concert

The Duke Jackson Les lumières s'éteignent. Un homme aux cheveux blancs apparaît, seul, et s'avance lentement mais sûrement vers le devant de la scène, où il pourra saluer son public, venu en nombre, d'un sourire. Joe Jackson est plus mince que jamais, mais a l'œil rusé et dégage une impression absolue de sérénité. Pourtant, Joe a une lourde responsabilité. C'est pour Duke Elligton qu'il est venu, et pour personne d'autre. Mais il sait visiblement comment s'y prendre pour s'attirer la sympathie de gens qui le connaissent mais que lui ne connaît pas, tout en gardant une certaine distance lui permettant de préserver son statut de mythe. Joe s'assied en face de son clavier - placé soigneusement au devant des autres instruments et des futurs musiciens -, sur sa chaise minutieusement réglée, et place ses doigts sur le clavier. Joe s'échauffe, fait varier sa voix : plus ou moins intense, rocailleuse ou douce ; c'est un exercice de style qu'il affectionne et dans lequel il excelle. La fin du morceau d'introduction s'approche, Joe joue le decrescendo jusqu'au silence, où ses mains miment durant plusieurs secondes la musique, dans le vide, ce qui amuse vaguement le public aixois. Les musiciens entrent, le concert se... Lire la suite

Joe Jackson

Critique écrite le 25 octobre 2010, par Jorma

Fiesta des Suds - Marseille 20 octobre 2010

Joe Jackson en concert

Bon, mes excuses à Rit et Pape J. mais en raison d'un apéro qui se prolongea un tantinet, je ratai leur prestation en arrivant après la fin de leur set. J'espère qu'il me pardonnerons. Mais que celui qui n'a jamais fait traîner un apéro me jette le premier verre. Et que je m'en jette un derrière. Enfin, c'est dommage, car j'avais bien envie d'écouter en conditions live leur compos. Partie remise à bientôt, je l'espère. Je me pointais donc quelques minutes à peine avant le début du concert de Joe Jackson, que je préférais ce soir à John Mayall et à l'ersatz des Yardbirds qui passaient au cours Julien. Une fois n'est pas coutume, de la Pop plutôt que du Blues et du Rock. Mais bon, pas n'importe quoi non plus comme Pop, hein. J'ai des valeurs. Et j'étais assez curieux de voir et d'entendre Joe Jackson et sa musique, n'étant pas un inconditionnel de ses albums, mais lui reconnaissant un univers à lui qu'il me tentait de découvrir. Arrivée sur les lieux, donc, où seule la Salle des Sucres était ouverte, accueillant une affluence correcte sans pour autant que se soit la cohue. On a connue des nuits à la Fiesta pleine comme des œufs (qui a dit en surcapacité ??), et on en est bien loin ce soir. Malgré tout, c'est toujours... Lire la suite

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu)

Critique écrite le 22 juillet 2009, par Mcyavell

Jardins de Cimiez - Nice 21 juillet 2009

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) en concert

Voici la soirée que je redoute le plus : Peut-on faire davantage éclectique que ce programme : Joe Jackson, Dead Jazz, Magma, Priscilla Ahn, Erykah Badu ? Difficile de trouver un point commun ne serait-ce qu'à deux d'entre eux, sauf, bien sûr, qu'ils font de la musique et sont invités au Nice Jazz Festival 2009. Certains pensent peut-être de leurs collègues de ce soir la même chose que Juliette Gréco de Sylvie Vartan quand elle lui avait asséné : "Madame, nous ne faisons pas le même métier". Et pourtant, ils vont se succéder de 19h00 à minuit. J'ai souvent essayé d'entrer dans l'univers de Joe Jackson et n'y suis jamais parvenu. Peut-être le live me le permettra-t-il. Un magnifique piano à queue Yamaha le sépare du public. Des premiers rangs, on n'aperçoit que sa tête. D'ordinaire, les pianistes sont de trois quart dos ou de profil pour qu'on puisse aussi profiter de leurs mains. Pas lui. Il passe ses trente années de carrières en revue avec une prime au dernier album Rain. Je préfère de loin ses anciennes compositions et les parties instrumentales. Sur le morceau introductif, basse et batterie l'accompagnent. Lui se contente de chanter et ne pianote que sur les dernières mesures. Confirmation : je n'aime définitivement pas sa voix.... Lire la suite

Joe Jackson : Vidéo