Accueil Johnny Marre en concert
Jeudi 5 décembre 2019 : 10638 concerts, 25825 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Melting-pot jazz, funk, punk, santeria cubaine, rock, chanson d'amour italienne ou chant à boire et à vivre ...

Johnny Marre se présente :Trombone, tuba , accordéon , voix, batterie, basse .. Johnny Marre, désormais un gout unique dans le panorama phocéen. Les 6 éléments de cette formation explosive s'accordent pour vous faire danser et sentir les bonnes vibrations que sont les fréquences hertziennes de la musique ... Sans style défini ou catalogué, leur crédo : en avoir marre avec vous... Tout passe par des compositions un peu funk, un peu jazz, un peu punk, santeria cubaine, quelques reprises, quelque waltz, quelques chansons d'amour italienne, suivez les basses, bouges tes fesses ....

Johnny Marre en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Johnny Marre : l'historique des concerts

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Silver Gallery | Blmr | Ferraj | Bônhom | Andreas | Nebraska | rue du rock | Spinabifida | Revolver Klub | xInquisitionx | Sam Karpienia - De La Crau | GRZZZ | Stef and the Maïronnettes | Claude Fernand | Dead Cats Division | No Jazz Quartet | Yarostan | Gériatrie | Pogy et les Kéfars | Meteoclub | Johnny Marre | Karim Tobbi | Velvetine | Parade / (Welcome to the)
rue consolat - Marseille (13)

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Silver Gallery | Blmr | Ferraj | Bônhom | Andreas | Nebraska | rue du rock | Spinabifida | Revolver Klub | xInquisitionx | Sam Karpienia - De La Crau | GRZZZ | Stef and the Maïronnettes | Claude Fernand | Dead Cats Division | No Jazz Quartet | Yarostan | Gériatrie | Pogy et les Kéfars | Meteoclub | Johnny Marre | Karim Tobbi | Velvetine | Parade / (Welcome to the)
rue consolat - Marseille (13)

Di.

19

Mai

2019

Piel Canela en concert
Ugo + Abal + trio Curmaia +Afro Cubaine + Choral Calle Sol + Johnny Marre + Piel Canela + Maclick Piel Canela | Johnny Marre | Maclick
théâtre Silvain (13)

Sa.

06

Avril

2019

Sa.

12

Mai

2018

Johnny Marre + Cabaret + ... Chimichurri (13)

Je.

30

Nov.

2017

Johnny Marre, Melêketu Centre Social du Basson de Séon - Marseille / L'Estaque (13)

Ve.

06

Oct.

2017

Pleine Lune + Johnny Marre Casa Consolat (13)

Ve.

10

Mars

2017

Johnny Marre : les dernières chroniques concerts 7 avis

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade

Critique écrite le 30 septembre 2019, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 29 septembre 2019

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste) trésorerie, la menace (mise à exécution) de déplacer le "Dimanche Canebière" dont la logistique est pourtant bien pratique pour nous, et surtout, toujours pas d'autorisation (donc pas de barrières, de blocs béton, de fourrière, etc). Ca nous a quand même forcé à organiser un barbecue d'urgence, c'est dire si on a souffert le martyre ! Après avoir un peu houspillé qui de droit (ça fait quand même déjà 6 événements sans problèmes, on devrait nous connaître un peu, non ?), tout est heureusement rentré dans l'ordre la semaine dernière. Mais gardons bien à l'esprit que rien n'est jamais acquis à Marseille, oui, même quand ça ne coûte pratiquement rien et que ça fait plaisir à des milliers de personnes ... Arrivés au matin, divine surprise, nos tractages/affichages/rubalisages forcenés ont convaincu les riverains de la rue Consolat - une seule voiture à faire enlever, record battu ! J'ai quand même du lutter pour garder ma petite mission perso, ô combien enviée, d'acheteur/porteur d'eau, pour laquelle j'ai même pu faire travailler des enfants mineurs, un dimanche, ah... Lire la suite

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 28 octobre 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 06 octobre 2017

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Parti de Casa Cosolat à la fin du concert de Stoo Odom avec dans l'idée d'aller voir la Kamba, ces derniers n'attaquant pas je me décide à revenir du côté de la rue Consolat ... en passant devant la Meson je réalise que le concert de Flamenco vient juste de finir (zut au final j'aurais du rester là) et lorsque je me retrouve enfin en bas c'est pour constater que Johnny Marre a déjà attaqué. Il y a du monde mais comme ça danse il est plutôt facile de se frayer un chemin. En arrivant je constate qu'il y a eu encore un peu de line-up. Pacheco Terror qui était à la guitare la dernière fois que je les ai vu (et qui ce soir est en train de chauffer le public en attendant le début du concert de La Kamba) est remplacé par une guitariste ce qui en fait sans doute l'un des groupes les plus féminisé de la scène marseillaise avec 4 filles et 2 garçons. En tout cas j'arrive pile sur un de mes morceaux préférés : leur fameux "plastic" où Arianna se lance dans un rap endiablé / aboyé. Fanfare dans l'esprit, textes en français qui traitent du quotidien festif donc à la fois humoristiques et engagés ce qui n'est pas étonnant pour un groupe basé autour de la Plaine, quartier en pleine mutation. Des textes parfois en italien mais souvent en... Lire la suite

Johnny Marre

Critique écrite le 19 juillet 2016, par pirlouiiiit

Kiosque Réformés, Marseille 9 juillet 2016

Johnny Marre  en concert

De plus en plus de la mal à assister à des concerts en semaine et à vrai dire c'est à peine plus facile le week-end en ce moment. Mais ayant reçu un petit rappel par sms avec l'heure exacte de leur passage j'ai pu assister à la résurrection de Johnny Marre en haut de la Canebière. J'étais doublement content car les deux derniers RDV du Kiosque ont été annulés faute de moyens suffisants (dont celui avec DJ Oil auquel je serais bien venu). Cette aprème le Kiosque était investi par la Casa Consolat pour une après midi mêlant concert, nourriture, fripes, etc .... le tout sous le nom "Tu Kiosque ou Quoi ?". Initialement prévu plus tard les concerts ont tous été décalés si bien que Johnny Marre qui devait faire la clôture à partir de 21h a en fait attaqué à 19h. Après une après midi dans l'eau et une sieste pour Cyril nous arrivons un peu après. Nous avons donc raté Yella, Motor Glitter et Cul Cultura et les Johnny Marre sont déjà sur scène. Contrairement aux RDV du Kiosque le groupe joue dans/sous le Kiosque et le public y est aussi. Le temps de gravir les marches et j'ai la surprise de voir que tout le groupe est en soutien gorge (garçons comme filles). Après une pause de 3-4 ans et de gros changements dans le line-up, je reconnais... Lire la suite

Johnny Marre

Critique écrite le 22 décembre 2012, par pirlouiiiit

Molotov - Marseille 20 décembre 2012

Johnny Marre en concert

Ce soir j'ai donc prévu de me rendre à la Machine à Coudre pour voir Aimbass, mais avant ça Arianna vient de m'apprendre que Johnny Marre allait faire une apparition au Molotov. Rappelons que le Molotov est le nouveau nom du Balthazar (et la nouvelle équipe) qui ne demande qu'à ouvrir depuis septembre mais attend toujours une réponse (qui tombera finalement le lendemain et qui est positive !) quant à son autorisation d'ouverture. Par conséquent c'est (comme pour Sam Karpienia quelques semaines plus tôt) devant le bar que les 4 Johnny Marre se sont installés. 4 car depuis la dernière fois que je les ai vu la chanteuse est partie ; ce qui n'a pas eu l'air de les arrêter ... et puis de toute façon ils chantaient déjà un peu tous. Bref, personne n'est chanteur mais tout le monde chante Leur répertoire est composé de classiques comme le Fais moi mal Johnny de Vian et des compos engagées à l'image de ce "ramastamerde / pick it up !" naturellement inspiré par l'état des trottoirs de Marseille pour ce groupe d' "étrangers" (qui compte une américaine et deux italiens). Musicalement ça jongle entre valse, ska, guinguette, voire klezmer, chanson française et italienne donc. Ce qui est vraiment agréable avec eux c'est leur côté... Lire la suite