Accueil Jonathan Richman en concert
Vendredi 19 janvier 2018 : 12889 concerts, 24813 chroniques de concert, 5194 critiques d'album.


Figure emblématique du Proto-Punk avec son groupe The Modern Lovers, Jonathan Richman a depuis les années 70 connu une carrière discrète mais prolifique. Excellent guitariste, chanteur délicat et sensible, Jonathan Richman est doté d'une voix particulièrement expressive et ses explorations dans différents courants musicaux ont fréquemment surpris et déstabilisé ses admirateurs restés toujours fidèles. Son écriture faussement naïve, parfois subtilement cynique, lui aura même valu de figurer dans le film "Mary A Tout Prix", où il plante un personnage savoureux, chanteur folk improbable...

Site

Jonathan Richman en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jonathan Richman : l'historique des concerts

Je.

29

Mars

2012

Jonathan Richman La Flèche d'Or - Paris (75)

Ma.

27

Mars

2012

Jonathan Richman La Cartonnerie - Reims (51)

Lu.

26

Mars

2012

Zak Laughed en concert
Jonathan Richman Feat. Tommy Larkins + Zak Laughed Jonathan Richman | Zak Laughed
Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Je.

21

Oct.

2010

Jonathan Richman + Blues Little Toe & El Barbarian Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Me.

20

Oct.

2010

Di.

17

Oct.

2010

Jonathan Richman + My Hand in your Face Confort Moderne - Poitiers (86)

Sa.

16

Oct.

2010

Jonathan Richman Krakatoa - Mérignac (33)

Ve.

15

Oct.

2010

Troy Von Balthazar en concert
Jonathan Richman + Troy Von Balthazar + Luis Francesco Arena Jonathan Richman | Troy Von Balthazar
La Nef - Angoulême (16)

Jonathan Richman : les dernières chroniques concerts 5 avis

Jonathan Richman + Zak Laughed

Critique écrite le 21 octobre 2010, par pierre

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 20 octobre 2010

Jonathan Richman + Zak Laughed en concert

"J'ai dit bonsoir, ça veut dire bonsoir !" Une semaine pile après un concert extrêmement détendu, drolatique et farfelu à La Boule Noire (Paris), Jonathan Richman, sans doute mal luné et fatigué par une tournée où il joue chaque soir, a donné un show plutôt classieux mais un peu terne et trop vite expédié à la Coopérative de mai de Clermont-Ferrand. Et ce juste après une très bonne prestation d'un jeune fan du nom de Zak Laughed, en solo, avec voix désormais plus grave, mini guitare en bandoulière et répertoire folk blues en béton... Clairement, le génial songwriter américain ayant écrit des monuments du rock aussi mémorables que Roadrunner et Pablo Picasso, n'avait pas envie de monter sur scène en ce mercredi hivernal, pas le goût de faire le pitre pour faire découvrir ses nouvelles chansons folk gipsy pop et surtout pas le désir de prolonger la soirée avec une ou deux de ses compositions mythiques. Pour confirmer, s'il était besoin, son statut de mal embouché (d'un soir ?), l'homme est même brièvement revenu sur scène après l'apparition précoce des lumières pour dire fort aimablement à ceux qui demandaient des " encore " : "J'ai dit bonsoir, ça veut dire bonsoir !" Sympa et détendu jusqu'au bout, le mec ! Malgré la... Lire la suite

Jonathan Richman

Critique écrite le 14 octobre 2010, par Pierre Andrieu

La Boule Noire, Paris 13 octobre 2010

Jonathan Richman en concert

Le troubadour de l'amour, et de l'humour ! Ahhhh, prendre une grande bouffée de fraicheur folk avec le génial barde polyglotte Jonathan Richman (également pitre décalé à ses heures perdues), ça n'a vraiment pas de prix ! Le troubadour de l'amour - et de l'humour - inaugurait sa tournée française 2010 à la Boule Noire à Paris le mercredi 13 Octobre et, comme à chaque fois semble-t-il, il n'a pas manqué d'éclabousser le nombreux public de sa classe naturelle (quel songwriter ! quel guitariste ! quel chanteur ! quel acteur ! quel latin lover !), de son charisme incroyable et de humour aussi fleur bleu que ravageur. Récit d'un concert de rêve ayant illuminé une froide soirée automnale : Mr Richman, né en 1951 mais possédant une âme d'enfant intacte. Il est presque 20h30 quand Jonathan Richman déboule sur scène avec son fidèle batteur Tommy Larkins et se lance immédiatement dans une jubilatoire entreprise de séduction débonnaire de l'assistance... Sa candeur, son envie de communiquer sa joie de vivre, ses sourires d'éternel gamin en culottes courtes et ses drolatiques et incessantes mimiques contribuent à placer la totalité du public dans les conditions idéales pour recevoir le set d'un heure dix de Mr Richman, né en... Lire la suite

Jonathan Richman

Critique écrite le 05 mai 2008, par Chloro Phil

Poste à Galène - Marseille 3 Mai 2008

Parce que sa beauté est brute et sauvage 57, c'est le nombre d'années que Jonathan Richman a passé sur cette terre. 57, c'est approximativement le nombre de personnes qu'il y avait au Poste à Galène samedi 3 mai pendant la première partie de Suzanne (Suzanne Piesker, qui a commencé son set vers 20h, alors que la soirée était sensée débuter à 20h30). 57, c'est aussi, sans doute à peu près le nombre de minutes que Jonathan Richman avait prévu de passer sur cette scène. Mais c'était sans compter que la salle allait se remplir pendant les dernières minutes avant son set, c'était avant de savoir que ce public attentif (et apparemment composé, au moins en partie, de fans de la première heure) allait applaudir l'énergumène et hurler jusqu'à ce qu'il revienne chercher sa guitare. Sans avoir imaginé que cet auditoire chauffé à blanc allaient l'accompagner de ses bravos jusqu'à ce qu'il quitte la salle (pas juste la scène, la salle !) et que la lumière revienne... 57, c'est enfin la température qu'il faisait au Poste à Galène à la fin du show de "Jojo", puisque, ne "pouvant pas chanter avec le froid", il avait demandé à ce que la "trop puissante" climatisation de la salle soit tout simplement coupée. On a beau lire partout depuis... Lire la suite

Jonathan Richman

Critique écrite le 04 mai 2008, par Sami

Poste à Galène, Marseille 3 mai 2008

J'aurais bien aimé vous parler en long et en large de la prestation de l'ex Modern Lovers mais j'en ai hélas raté une bonne moitié, avec ce paradoxe tout marseillais de commencer un concert très tôt un samedi alors qu'en semaine ils commencent généralement trop tard. Si l'on ajoute la chaleur insoutenable de la salle (pleine en plein pont du 1er Mai, ça fait plaisir) transformée pour l'occasion en vraie étuve, les conditions n'étaient pas forcément réunies pour apprécier ce court moment (guère plus d'une heure) que nous a proposé le songwriter mais ses chansons, sa présence et son sourire l'ont quand même emporté. Car Jonathan Richman est... Lire la suite