Accueil Kandid en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Kandid est un trio qui distille des chansons pop aux textes poétiques et touchants, qui nous emmènent dans un univers plutôt chaleureux et intimiste. Les compositions de Kandid jonglent avec des ambiances gaies, sautillantes, sombres ou contrariées.

Kandid : vos chroniques d'albums

Kandid en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Kandid : l'historique des concerts

Ve.

04

Juillet

2014

Festival La Pamparina en concert
Sing Sing Sing - Kandid - Chanane Festival La Pamparina | Kandid
Au Coeur de la Cité Médiévale - Thiers (63)

Sa.

16

Nov.

2013

Julien Estival en concert
Julien Estival + Kandid Kandid | Julien Estival
Théâtre Municipal - Moulins (03)

Di.

04

Mars

2012

Bertrand Betsch en concert
Bertrand Betsch, Kandid Bertrand Betsch | Kandid
Ciné 13 Théâtre - Paris (75)

Di.

22

Janv.

2012

Antoine Loyer + Kandid + Dj Set Kristof Kandid | Antoine Loyer
L'International - Paris (75)

Ve.

02

Déc.

2011

Gilbert Lemasson + Cyril Adda + Jeanne Plante + Kandid Kandid | Jeanne Plante | Cyril Adda
Le Studio Raspail - Paris (750)

Sa.

05

Nov.

2011

Festival Courant d'Airs en concert
Festival Courant D'airs : le parrain de cette édition, Kent, + Kandid en 1e partie Festival Courant d'Airs | Kent | Kandid
Café théâtre Onyx - Bordeaux (33)

Je.

27

Oct.

2011

Festiva lEmbarque Et Vous!  en concert
Lily Justine + Kandid + François Buffaud Festiva lEmbarque Et Vous! | Kandid
Espace J. Noriac Limoges (87)

Ve.

14

Oct.

2011

Mellino en concert
Kandid + Mellino Kandid | Mellino
La Bellevilloise - Paris (75)

Kandid : les dernières chroniques concerts 6 avis

Miossec + Kandid

Critique écrite le 04 juin 2004, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 22 mai 2004

Quelle joie de retrouver Miossec au meilleur de sa forme sur la scène de la Coopérative de Mai pour la saison 2004 ! Si sa prestation trop alcoolisée ici même en 2002 avait laissé un sentiment de gâchis, on avait pu se rendre compte sur le reste de la tournée (à Bourges , à Sédières et à Paris à La Cigale) que l'homme avait pris la bonne résolution de lever le pied sur le ravitaillement pré concert. Il fallait prendre cette décision au risque d'évoluer en troisième division... Fort heureusement, bonne résolution n'est pas toujours synonyme d'assagissement, 1964, le nouvel album de l'auteur de Boire, Baiser, A prendre et Brûle le prouve de manière éclatante. Miossec n'est pas prêt à sombrer dans le consensuel, c'est heureux... Ce soir, si la part belle sera donnée aux deux derniers disques, tous les albums seront abordés, à la grande joie des fans de longue date, nombreux à s'être déplacés, fidélité oblige. Toujours aussi paradoxal, le Brestois commence son concert par Je m'en vais, l'excellent premier single de son nouvel album. Puis, il se lance dans un concert plutôt rock ‘n roll et minimaliste alors que son dernier opus, assez calme au niveau des musiques, bénéficie d'une instrumentation fournie (particulièrement sur les titres... Lire la suite

Kandid (interview)

Interview réalisée le 25 mars 2004, par Pierre Andrieu

Clermont-Ferrand 25 mars 2004

Après avoir écumé pendant deux ans le circuit folk de Manchester, le jeune Auvergnat Nicolas Driot est revenu sur ses terres natales pour continuer à développer son projet chanson/pop, Kandid. Sur la foi d'une prometteuse démo, il a réussi à faire des premières parties de Raphaël à Montpellier et Clermont-Ferrand et du groupe Kaolin sur les dix dates du 63 tour. Cette première grande tournée - qui prendra fin avec le concert du 25 mars 2004 à la Boule Noire à Paris - lui a permis d'écumer l'Auvergne avec ses musiciens. Cette "mission" effectuée, il sera alors temps de concrétiser l'enregistrement de quelques titres pour trouver un label sensible à ses chansons attachantes, tout en continuant à tourner inlassablement... Rencontre avec Nicolas Driot dans un bar clermontois bruyant et rock ‘n roll comme on les aime : Comment se sont passés tes débuts ? Nicolas Driot : "En fait, cela a commencé il y a deux ans en Angleterre, à Manchester, j'ai passé 4 années là-bas. J'ai fait une école de musiques actuelles pendant les 2 premières années de mon séjour. La troisième année, c'était la fin des études ; j'ai hésité à rentrer puis je me suis dit que j'allais prolonger d'une année pour faire un groupe. J'ai bossé à côté à mi-temps et j'ai... Lire la suite

Kandid

Critique écrite le 02 février 2004, par Soizic

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 22/01/2004

Le Big Jama Auvergne a récemment présenté les artistes de la nouvelle scène régionale et Kandid a su se révéler au public qui en est ressorti conquis. Ce trio (guitarise, bassiste et violoncelliste) nous a livré des morceaux envoûtants au son du violoncelle ainsi que des textes... Lire la suite

Raphaël + Kandid

Critique écrite le 25 novembre 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 15 novembre 2003

En arrivant dans la grande salle de la Coopérative de Mai copieusement garnie, les spectateurs sont accueillis par la voix spectrale de Johnny Cash. Une personne (très) bien intentionnée a pris soin de passer American 4 : The man comes around, le remarquable album sorti un an avant la mort de l'homme en noir. L'écoute de ces morceaux est tout simplement un moment déchirant qu'on souhaiterait prolonger. La musique de Johnny Cash s'estompe pour laisser place à la première partie de Raphaël : Nicolas Driot - alias Kandid - et ses musiciens. Les premières démos de Kandid sont très prometteuses, on voulait donc découvrir le groupe sur scène... Après une longue et captivante introduction réalisée par la violoncelliste, Kandid se lance dans une rythmique sautillante à la guitare sèche en total contraste avec le violoncelle. Il interprète cette chanson en français avec une voix très convaincante... Le public venu pour faire un triomphe à Raphaël semble immédiatement conquis ; il tape dans ses mains, applaudit chaleureusement et soutient ce jeune songwriter partagé entre Manchester et Clermont-Ferrand. Les interventions du bassiste et de la violoncelliste étant pleines d'à propos et de sobriété, les morceaux et la voix de Kandid bénéficient d'un... Lire la suite

Kandid : les chroniques d'albums

Kandid : Les Premiers Pas

Chronique écrite le 11/12/2004, par Pierre Andrieu

Kandid : Les Premiers Pas

Les fans intransigeants (et exclusifs) de l'infernal triptyque "Sex and drugs and rock ‘n roll" ne doivent absolument pas jeter une oreille sur le premier album de Kandid, sous peine de devenir fous de rage. Sur Les premiers pas, il n'y a en effet nulle trace de guitares distordues ou de textes hurlés racontant des horreurs. L'univers naïf de Kandid est plutôt habité par des textes susurrés d'une voix douce et des musiques sobrement estampillées "chanson française". Si l'on regrette un peu que l'option chanson pop en anglais ait été mise de côté (un seul titre sur les dix que compte ce disque), il faut avouer que les morceaux en français émeuvent la plupart du temps, comme lorsqu'on assiste à un concert du trio auvergnat. Ce sont les compositions les plus mélancoliques qui sortent le plus du... Lire la suite

Kandid : DéMO

Chronique écrite le 10/02/2004, par Pierre Andrieu

Kandid : DéMO

Lors d'une première partie de Raphaël à la Coopérative de Mai, le jeune auteur/compositeur auvergnat Kandid avait immédiatement conquis le public avec ses morceaux tour à tour pop ou "chanson française". Que ce soit entouré par deux excellents musiciens au violoncelle et à la basse comme lors du Big Jama début janvier 2004 ou en solo acoustique sous le chapiteau alternatif en février, Nicolas Driot touche... Lire la suite