Accueil Kat Onoma en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10602 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Kat Onoma en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Kat Onoma : l'historique des concerts

Je.

14

Fév.

2013

Kat Onoma : les dernières chroniques concerts 5 avis

Rodolphe BURGER

Critique écrite le 27 mars 2017, par Xavier

Marché Gare, Lyon 23 mars 2017

Rodolphe BURGER en concert

Un guéridon, noir. Deux verres posés. Un d'eau, un d'un liquide saumâtre, cher à Bashung (Vénus). Whisky, Cognac ? Le public averti massé dans la petite salle attend l'entrée des artistes, après avoir pu juger apaisante et poétique la prestation du tout jeune groupe Mal Armé. L'homme rentre sur scène, physique de John Wayne, colosse tout de noir vêtu. Rodolphe Burger, l'artiste de Colmar est accompagné d'un seul musicien, batteur, percussionniste, mais quel musicien ! Christophe Calpini, réalisateur de L'Imprudence en 2009 pour Bashung. L'ombre de ce dernier planera longuement sur ce concert. Voix de bariton et de cigarettes-whisky, profonde telle une contrebasse, qui vous scotche sans glace pour deux heures d'une... Lire la suite

Kat Onoma + Hawksley Workman

Critique écrite le 29 novembre 2001, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 28 novembre 2001

Il fallait arriver à l'heure pour ne rien rater de la prestation incroyable d'Hawksley Workman ! Tout le monde en parle en disant que c'est le truc à voir sur scène et à écouter en CD : et bien, c'est vrai... Ce canadien, qui a sorti trois albums en France en très peu de temps, est ultra doué, c'est presque énervant ! La première chanson qu'il joue à la guitare avec son pianiste, Mr Lonely, fait penser à de la musique de cabaret des années 30 chantée par Jeff Buckley. Il demande vraiment beaucoup à ses cordes vocales, chante les yeux fermés en s'accompagnant à la guitare de manière instinctive. Sa musique a vraiment un charme désuet très original. Cette impression est renforcée par sa manière, très classe, de s'habiller et de se comporter : costume trois pièces rayé, cravate blanche, coiffure excentrique, port altier, gestes volontairement maniérés... Un véritable gentleman. C'est un perfomer qui évolue toujours à la limite du théâtre : il danse de manière hilarante, empoigne un mégaphone pour chanter ou réprimander un spectateur dissipé, nous interprète de petits sketchs absurdes, profite d'un grincement de porte pour faire le chat... Pendant "Strip tease", joué de manière radicalement différente par rapport à l'album, il s'accompagne... Lire la suite

Kat Onoma

Critique écrite le 22 novembre 2001, par robcor

After Club - Amneville 21 novembre 2001

Nous avons rarement éprouvé un tel bonheur musical depuis 25 ans que nous allons voir des concerts. Il faut aller les voir toutes affaires cessantes !

Kat Onoma + Orange

Critique écrite le 16 mai 2001, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 15 mai 2001

J'avais déjà assisté à plusieurs concerts d'Orange, version solo ou accompagné : au forum F**C, à Issoire avant Tue-Loup, dans la grand Coopé avant Moby. A chaque fois, je n'avais pas du tout accroché, l'attitude du chanteur m'avait indisposé et sa musique m'avait indifféré. Le point positif, c'est que la taille de la petite Coopé est idéale pour Orange, c'est à dire Patrick Devernoix tout seul avec sa guitare et ses machines. Le point négatif, c'est le maquillage à la Peter Gabriel du Genesis de la "grande" époque (ou à la Kiss) : il a la visage peint en blanc et il s'est dessiné une sorte de barbe en noir ! Quoi ? Comme d'habitude, il en fait des kilos, se contorsionne, ferme les yeux, prends des attitudes de poète torturé. Je pense qu'un peu de sobriété et de simplicité dans le jeu de scène serait appréciable ! Heu enfin, c'est ton choix. Par contre, cette fois-ci j'ai trouvé la plupart des titres intéressants musicalement, il y a indéniablement une recherche, le mélange des samples, des rythmes et de la guitare est assez réussi. Mais là encore, dés qu'il sort la moindre note de sa guitare, il en fait tout un cinéma : même Joe Satriani quand il s'embarque dans un solo de 12 minutes 58 secondes est plus réservé ! Le chanteur d'Orange... Lire la suite

Kat Onoma : les chroniques d'albums

Kat Onoma : LIVE à LA CHAPELLE

Chronique écrite le 10/11/2002, par Pierre Andrieu

Kat Onoma : LIVE à LA CHAPELLE

La dernière tournée de Kat Onoma qui, par bonheur, est passée deux fois à la Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand (en mai et novembre 2001) était tout simplement géniale ! Lors de ces représentations, le groupe strasbourgeois a régulièrement atteint la perfection et a enchanté le public avec ses ambiances ténébreuses... Ce disque live enregistré au festival C'est dans la vallée est un compte rendu fidèle de ces moments de bonheur partagés, on regrette simplement... Lire la suite

Kat Onoma : 2001

Chronique écrite le 15/02/2002, par Guill

Chacun ses goûts, moi j'adore. Je vous le recommande vivement. Et en concert, c'est pas endormant du tout ! Alors venez voir !

kat onoma : happy birthday

Chronique écrite le 05/08/1998, par gotcha

en fait on m'a offert ce CD et je l'ai trouvé vraiment fin nul!!!!!!le mec qui chante il arrive meme pas à articuler c'est vraiment l'album génial pour t'endormir alors l'écoutez pas au volantet si vous voulez apprécier défoncez-vous avant!!!!