Accueil De Kift en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10820 concerts, 24782 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Fanfare punk déglinguée. Sous forme de cabaret complètement déjantée, De kift offre une musique d'un rock à la fois post, pop voire rétro agrémenté de rythmes électroniques 70's.

De Kift : vos chroniques d'albums
Site

De Kift en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

De Kift : l'historique des concerts

Sa.

10

Déc.

2016

De Kift, Bernard Adamus De Kift | Bernard Adamus
Connexion Café - Toulouse (31)

Ve.

15

Juillet

2016

Festival Abracada'sons en concert
Festival Abracada'sons #16 ! : De Kift + Michel Cloup Duo + Magnetix Présente Avenue Z + La Replik + A-side B-side Dj Set + Expos, Stands Etc...... Festival Abracada'sons | De Kift | La Replik | Michel Cloup Duo
Lac du Saut du Loup - Miramont de Guyenne (47)

Di.

29

Nov.

2015

Ve.

27

Nov.

2015

De Kift + 1ere Partie L'Heretic Club - Bordeaux (33)

Di.

06

Avril

2014

Sa.

05

Avril

2014

Ve.

04

Avril

2014

Je.

13

Fév.

2014

De Kift + L'etrangleuse La Source - Fontaine (38)

De Kift : les dernières chroniques concerts 4 avis

John Cale + Klaxons + Twisted Charm + Cocoon + Vale Poher + Frustration + De Kift + 17 Hippies (Les Volcaniques de Mars 2007)

Critique écrite le 08 avril 2007, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Fd, Espace Couriat, Riom 10/18 mars 2007

John Cale + Klaxons + Twisted Charm + Cocoon + Vale Poher + Frustration + De Kift + 17 Hippies (Les Volcaniques de Mars 2007) en concert

Retour sur les Volcaniques de Mars 2007, qui avaient lieu du 10 au 18 mars à Clermont-Ferrand et dans ses alentours... Avec de bons moments (Klaxons, Cocoon, Vale Poher, De Kift), des déceptions (John Cale) et de jolies découvertes (Twisted Charm, Frustration), comme chaque année depuis les débuts du festival, il y a neuf ans déjà. Compte rendu non exhaustif d'une neuvième éruption qui a rendu Godzilla assez fou pour se prendre pour Elvis (voir l'affiche du festival... ). Ayant fait l'impasse sur la soirée électronique (comme sur les soirées métal et hip hop/dub d'ailleurs, on ne peut pas tout aimer... ) du 10 mars, les Volcaniques 2007 commencent pour nous au cinéma Le Rio avec les projections (entre autres) des très bons films Awesome : I fucking shot that ! des Beastie Boys et Block Party de Michel Gondry, une excellente entrée en matière avec deux concerts filmés qui donnent envie d'en voir en live, dans une salle de concert. John Cale & Band : Ça tombe bien : mardi 13 mars, l'immense John Cale est programmé à la Coopérative de Mai. Cela devrait donner lieu à un concert d'anthologie de l'ex Velvet Underground. Et bien non. C'est dans un salle pas très remplie (il faut dire que notre homme fait une tournée pour... Lire la suite

De Kift, Pusse, Christian Olivier, Jasmine

Critique écrite le 08 mars 2005, par Bertrand Lasseguette

Grand Mix, Tourcoing 5 mars 2005

Je mangeais gratis de la biche avec les musiciens de De Kift (la jalousie en flamand), alors j'ai raté Jasmine qui ouvrait la soirée au Grand Mix. Jasmine joue de l'accordéon et chante, seule, un album devrait paraître incessamment. La première chose que je vus, donc, au sortir de la table, fut Christian Olivier, le chanteur des Têtes Raides. Une lampe frontale sur la tête, il s'est mis à lire un texte de Samuel Beckett sur un rythme de mitrailleuse, pas la mitrailleuse moderne qui tricote la mort à toute vitesse, mais la première série du genre, l'allemande qui clouait les tendres bidasses garance sur les barbelés des tranchées au début de la guerre 14-18, sur un petit rythme bien méchant. A la fin de son texte, Christian s'est fait rejoindre par les musiciens du groupe Pusse, qui ont improvisé un accompagnement. Jasmine, Pusse, De Kift ont pour point commun le label Mon Slip, animé par Christian et Grégoire (le saxophoniste) des Têtes Raides. A part ça, difficile de trouver un fil conducteur entre ses différents artistes. Chacun a une identité bien marquée. Prenez Pusse, par exemple. Ils ont tout du groupe de vampires aliénés. Ils sont quatre puis cinq quand débarque une femme dont on remarque une trace de morsure dans... Lire la suite

Jasmine, Christian Olivier, De Kift

Critique écrite le 01 mars 2005, par Bertrand Lasseguette

Théâtre des Bouffes du Nord - Paris 28 février 2005

Bref compte-rendu du concert de De Kift au Théâtre des Bouffes du Nord C'est le plus bel acte de générosité dont je puisse être capable en ce moment. Je ne peux pas vous faire l'amour, aussi belle ou moche que vous soyez...par internet ce n'est guère possible, et je ne suis de toute façon pas encore équipé d'une webcam. Non ce que je peux faire, c'est vous conseiller d'aller voir De Kift en concert. Cette semaine, ils jouent à Rennes, Evreux et Tourcoing. Hier, lundi 28, il jouait à Paris à l'invitation du label Mon Slip (des Têtes Raides) qui a eu la très bonne idée de sortir le premier disque français de De Kift. De Kift (approximativement la jalousie) est un groupe hollandais qui a sorti son premier disque en 1989. A l'origine il s'agissait de quatre gars qui se la jouait punk rock, puis il y eut le départ d'un chanteur, la composition d'une bande-son pour un film -où Ferry, l'actuel chanteur, incarnait un détective improbable- et de quatre... Lire la suite

Têtes Raides + De Kift (Printemps de Bourges 2004)

Critique écrite le 07 mai 2004, par Pierre Andrieu

Le Phénix, Bourges 25 avril 2004

"Il neige sur le lac majeur..." , cette vielle scie signé Mort Shuman n'a pas été entonnée par le groupe hollandais De Kift, rassurez-vous... Pourtant, l'espace d'un instant, on a eu un peu peur en voyant débouler sur les planches un sosie hystérique de l'auteur de chansons pour Elvis Presley. Assister au retour de Mort parmi les vivants, cela aurait été difficilement supportable... Même costard, même coupe de cheveux, même tête, on dirait bien que l'un des deux chanteurs de De Kift cultive cette fâcheuse ressemblance. Sinon à part ce détail amusant, la prestation bien frappée de De Kift a eu un effet rafraîchissant en cette chaude dernière journée du Printemps de Bourges 2004. La troupe bigarrée, plutôt habitué des petites salles intimistes, n'a pas dû jouer souvent devant 5000 personnes sous un chapiteau géant. Pourtant, on ne croirait pas en voyant évoluer les membres de cette fanfare folklorique incroyablement survoltée : danses drolatiques, discours farfelus en français, chansons extraites de leur opéra traduites dans la langue de Molière pour l'occasion, multiples facéties, morceaux mêlant les dissonances du punk bruitiste et les chaudes sonorités de la musique folklorique en toute impunité... Rien n'a été "épargné" au... Lire la suite

De Kift : les chroniques d'albums

De Kift : De Kift

Chronique écrite le 04/03/2005, par Pierre Andrieu

De Kift : De Kift

Ah, les jolis zigotos que voilà ! On peut dire que la bande de musiciens néerlandais connue sous le nom de De Kift arbore avec fierté un énorme pète au casque, les concerts farfelus, drôles, énergiques - entre folklore des Balkans, rock dissonnant, fanfare barrée, folk blues poignant et punk tordu - que donnent la troupe nous avaient déjà mis la puce à l'oreille sur leur talent. Leur premier disque français, publié grâce aux Têtes Raides (et à leur label, joliment intitulé Mon slip) confirme nos "soupçons" de manière éclatante. Avec... Lire la suite