Accueil Kill the Thrill en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Rock indus, noise ambiant viscéral, mélancolique et obsessionnel. 16 ans de loyaux services à la cause d'une musique sans concession.

Kill the Thrill : vos chroniques d'albums
Site

Kill the Thrill en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Kill the Thrill : l'historique des concerts

Ve.

14

Fév.

2014

Kill the Thrill + 400 the Cat Kill the Thrill | 400 the Cat
Black Sheep - Montpellier (34)

Di.

19

Mai

2013

Godflesh en concert
Godflesh + Kill the Thrill + Lee Zeirjick & Philippe Petit Godflesh | Kill the Thrill | Philippe Petit | Lee Zeirjick
Le Korigan (13)

Sa.

04

Mai

2013

25 en concert
Kill the Thrill + 25+ N-Twin 25 | Kill the Thrill | N-Twin
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Me.

14

Mars

2012

Dirge en concert
Kill The Thrill + Dirge + Cage Apotheek Kill the Thrill | Dirge
Petit Bain - Paris (75)

Sa.

19

Nov.

2011

Dirge en concert
Dirge, kill The Thrill Kill the Thrill | Dirge
CBGC - Gigors (26)

Ve.

21

Oct.

2011

Chhhhhut en concert
Kill The Thrill + Ut Chhhhhut | Kill the Thrill | Ut
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

15

Mai

2010

Mein Sohn William en concert
Mein Sohn William + Aluk Todolo + Kill the Thrill Kill the Thrill | Aluk Todolo | Mein Sohn William
Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

07

Mai

2010

Enablers en concert
Enablers + Kill the Thrill Kill the Thrill | Enablers
Montévidéo - Marseille (13)

Kill the Thrill : les dernières chroniques concerts 24 avis

Kill the Thrill + x25x (concert de soutien à la Machine)

Critique écrite le 11 mai 2013, par Pirlouiiiit

Machine à Coudre, Marseille 04 mai 2013

Kill the Thrill + x25x (concert de soutien à la Machine) en concert

Ce soir pas d'autre choix que d'aller à la Machine à Coudre ... d'une part parce que c'est une soirée de soutien au lieu, d'autre part parce que l'affiche est tout à fait à mon goût : les très rares Kill the Thrill, x25x et Ntwin. Ayant été faire un tour sur le Vieux port pour la déambulation Entre Flammes et Flôts en famille (et avoir aider Svet à ramener Lucie et Cyril à la maison) j'arrive à la Machine avec un sérieux retard ... J'apprends en entrant que j'ai une nouvelle fois raté Ntwin (il ne me reste plus que la vidéo de Penny pour en rattraper un bout) et que x25x a commencé son set il n'y a pas trop longtemps. Le son me parait encore plus fort que d'habitude, je prends donc le temps de laisser mes bouchons en mousse gonfler dans mes oreilles avant de monter jusque devant la scène. Vue le monde je ne suis pas le seul à m'être ranger aux arguments détaillé ci dessus ... La dernière fois que j'ai vu x25x c'était en 2010 (et la première fois en 2000) ... du coup je suis une nouvelle fois presque surpris de me faire à nouveau surprendre par la puissance de leur musique (pourtant j'ai le superbe album dont ils ont joué pas mal de morceaux ce soir). Musicalement de plus en plus instrumental, on pense notamment aux Thugs ou... Lire la suite

UT + Kill The Thrill (Festival Chhhhhut)

Critique écrite le 28 octobre 2011, par Mystic Punk Pinguin

La Machine à Coudre - Marseille 21 Octobre 2011

UT + Kill The Thrill (Festival Chhhhhut) en concert

Nouvelle soirée du festival noisy Chhhhhut, cette fois dans la House of Underground de Marseille, la MàC. Lieu on ne peut plus légitime pour ce soir, car c'est bien d'underground qu'il s'agit, qu'il new-yorkais ou marseillais. Le public ne s'y est pas trompé, la Machine à Coudre est bien blindée pour ce concert. Ut est un trio féminin formé en 1978 à New York. Séparé en 1991, le groupe se reforme l'année dernière. Une de ses membres habite d'ailleurs Endoume depuis des années. Ce soir, elle seront parfois rejoint par un batteur, sinon elles se partagent et alternent les instruments. Guitare, basse, batterie, rien que du très classique. Elles s'inscrivent dans la lignée new-yorkaise, celle qui te fout le frisson. D'entrée on reconnait ce son unique. On pense à Sonic Youth (première époque) et Patti Smith. Les guitares sont dissonantes et abrasives. Les voix sont présentes avec une froide distance. Le groupe assure vraiment, très classieux. On oscille entre les morceaux agressifs, à deux guitares généralement, et d'autres plus lents, plus névrosés. Le groupe n'est plus dans le totalement déstructuré comme il a pu l'être sur certains albums. La base est mélodique, même si elles se permettent de nombreuses incartades... Lire la suite

Mein Sohn William + Aluk Todolo + Kill The Thrill

Critique écrite le 16 mai 2010, par Missjwl333

L'Embobineuse - Marseille 15 mai 2010

Mein Sohn William + Aluk Todolo + Kill The Thrill en concert

Pour terminer nice ce week-end attaqué le mercredi soir chez Enthropy, on nous promet une soirée Black-Indus-Noise à l'Embobineuse. Soirée tempête de décibels? on va voir. Ce cabaret décadent est, on peut dire, une entreprise d'utilité publique, un sauvetage culturel, si on peut dire. Oui, parce que des fois, à Marseille en 2010, on se croirait (presque?) sous le règne d'un certain Duce en Italie il y a quelques decennies. Ouh!, je déraille?! , mais qu'est ce qui me fait dire ça? peut être les footballeurs du club local élevés en gloire nationale et paradant à travers une ville close jusqu'à l'Hôtel de ville et ses drapeaux et le maire à la fenêtre leur donnant la bénédiction après le banquet et les ripailles et l'apéro avec toutes les so(do)mités de la ville et d'ailleurs peut être et le peuple qui acclame et investit ses tunes dans les produits dérivés? oui, peut être. En tout cas, l'Embobineuse, c'est un peu notre opéra, notre Grand Gignol berlinois oui, à MARSeille. Toujours aussi intime, décalée, chaleureuse, cette maison nous accueille dans son décors fantasmatique, entre horreur et provoc arty, luxe et volupté. Bon, je dit pas que le décors n'abrite pas quelques trouducs de Wanabe Artists (des WAs) foireux(ses) mais il y a... Lire la suite

Enablers, Kill The Thrill

Critique écrite le 09 mai 2010, par Senti

Espace Montévidéo - Marseille 7 mai 2010

Enablers, Kill The Thrill en concert

A Marseille il y a des avenues qui montent, qui descendent et surtout qui n'en finissent pas. C'est également le cas à San Francisco. Les Enablers sont un peu comme chez eux au Montevideo, lieu qui avec son acoustique limpide et son atmosphère singulière, est la scène idéale pour accueillir le propos des californiens. Leur dernier disque, Tundra (2008), est une franche réussite qui amène encore un peu plus loin leur style unique à la croisée du post rock feutré, de la noise cinglante et des spoken works. Cela fait un bout de temps que cette date est notée en gras et soulignée 3 fois sur mon calendrier. Enablers en concert c'est la grande classe. C'est de l'implication du premier au dernier mot déclamé par un poète agité et tourmenté. C'est un duo de guitares qui aguiche pour mieux saper. C'est un batteur d'une précision de chaque instant, qui sait caresser ses fûts comme tout faire voler en éclat. C'est 2 jours à peine avant le jour J que Kill The Thrill s'ajoute à l'affiche. Une sacrée bonne nouvelle, qui confirme l'irrésistible envie du trio noise indus marseillais de relancer les machines. Leur terrible show nantais au Metalorgie Fest aurait-il contribué à les remettre sur les rails ? Quoi qu'il en soit, ce fut un vrai gros... Lire la suite

Kill the Thrill : les chroniques d'albums

Kill The Thrill : Tellurique

Chronique écrite le 14/04/2005, par Pirlouiiiit

Kill The Thrill : Tellurique

Hourra ! les Kill The Thrill sont de retour. Près de 4 ans après la sortie de 203 barriers revoici Nico, Marylin et Fred avec 12 nouveaux titres de leur "metal indus post rock new wave" si caractéristique. Au programme murs de guitares, basse et programmations pour 70 minutes de musique torturée toute en puissance. Les titres des chansons qui composent ce Tellurique à la pochette dans laquelle on aimerait voir un peu d'optimisme ne respirent pas la joie de vivre Permanent imbalance, An indefinite direction, Non existence, Mistaken solutions et pourtant ... il se dégage aussi de cette avalanche sonore à l'ambiance plombée quelque chose de reposant et quasi religieux (peut être est ce à cause des sons de cloches qui semblent venir d'une cathédrale au loin). Le chant de Nicolas plus... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Kill the Thrill - Pirlouiiiit
  • 2 - Kill the Thrill - Pirlouiiiit