Accueil King Khan en concert
Samedi 14 décembre 2019 : 10231 concerts, 25840 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Rock vaudou, rythm'n blues. Canadien d'origine indienne, King Khan propage un mélange de rock'n'roll et de soul de nature à échauffer les sens. Les concerts du Monsieur sont souvent extraordinaires ! En tournée en 2019 et 2020 avec un nouveau projet nommé King Khan's Louder Than Death, un groupe de punk rock monté avec le duo français de rock garage Magnetix.

King Khan : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

King Khan's Louder Than Death en tournée en 2020 [Le 09/12/2019] Louder Than Death, Daddy Long Legs et Gliz tourneront avec Les Nuits de l'Alligator en février 2020 : le 5 Lune des Pirates (Amiens), le 6 La Sirène (La Rochelle), le 7 Stereolux (Nantes), le 8 Le 106 (Rouen) et le 9 Maroquinerie (Paris). Infos : La suite

King Khan : les dernières chroniques concerts 10 avis

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019)

Critique écrite le 05 août 2019, par Pierre Andrieu

Ville de Binic 26 juillet 2019

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Excellente première journée au Binic Folks Blues Festival 2019 le vendredi 26 juillet avec moult artistes de rock 'n roll, blues, garage, punk à voir en live sous le soleil, pas loin de la plage et au milieu d'un très nombreux public aussi festif que bouillant ! En plus d'avoir lieu dans une superbe petite ville surnommée "le grain de beauté des Côtes d'Armor", ce festival hors norme - totalement gratuit, rappelons-le - est une perle rare dont la programmation hautement bandante réjouit années après années. Et visiblement on n'est pas le seul à penser ça : 20 000 personnes (rockers de tout poil, familles avec enfants, bikers, seniors, jeunes, bretons, touristes etc) ont fait le déplacement aujourd'hui pour le coup d'envoi de la fête... Kepa 15 heures 45. Le premier concert du festival est signé Kepa et il est pas dégueu du tout, le jeune one man band français délivrant une série de titres de blues à la fois rugueux, accrocheurs, bien envoyés et originaux... Doté d'une belle voix, d'un jeu de guitare aventureux et d'un répertoire solide, le mec sait tenir une grande scène en solo. Mention spéciale pour son superbe instrumental inspiré par Ennio Morricone, qui nous fait penser pour la première fois du week-end en regardant... Lire la suite

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015)

Critique écrite le 29 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Le Chabada, Angers 18&19 septembre 2015

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015) en concert

Troisième édition pour Levitation France, les 18 et 19 septembre à Angers, au Chabada, avec cette année encore une prog de tous les diables, à la fois hyper indé, psyché à souhait, ouverte sur d'autres territoires sonores et surtout méchamment stimulante... The Blind Suns C'est The Blind Suns qui lance le festival, avec un set rock shoegaze carré et classe, strié de fortes et belles réminiscences des œuvres de Jesus And Mary Chain, plus un petit côté Raveonettes (grâce au suave chant féminin). Noveller S'ensuit une très atmosphérique prestation de Noveller, qui démontre une aptitude remarquable à faire tripper avec une guitare, des effets et des projections. Cette noise psyché cosmique fait indéniablement marcher la machine à fantasmes... Solids Dans un style radicalement différent, le duo canadien Solids enchaîne les titres survoltés d'obédience shoegaze grunge. Au menu, batterie saccagée, guitare en pétard à la J. Mascis et chant façon Lou Barlow. C'est virulent, très efficace en live, le volume ne cache pas l'existence d'une écriture assez bluffante et ça donne envie de se jeter partout. K-X-P Comme le krautrock psychotique des Finlandais de K-X-P, une sorte de secte avec trois... Lire la suite

King Khan & BBQ Show + Black Lips + The Almighty Defenders + Topper Harley

Critique écrite le 28 mai 2010, par Pierre Andrieu

La Machine du Moulin Rouge, Paris 26 mai 2010

King Khan & BBQ Show + Black Lips + The Almighty Defenders + Topper Harley en concert

Trois shows - King Khan & BBQ Show, Black Lips et The Almighty Defenders - bien gratinés et méchamment rock 'n roll pour le prix d'un dans la moiteur du gai Paris, à la Machine du Moulin Rouge... C'est à deux pas de l'illustre cabaret Le Moulin Rouge (les deux établissements sont mitoyens et les concerts doivent commencer après les revues, à cause du " bruit "), dans l'ex Locomotive rebaptisée et vraiment parfaite pour le rock, que cette chaude soirée a eu lieu. Il ne fallait pas se tromper de queue pour patienter sur le trottoir sous peine de devoir passer une soirée à reluquer des danseuses avec des plumes dans le cul plutôt que des musiciens doués pour foutre un bordel monstre. Récit enflammé par un chroniqueur sous le charme : King Khan & BBQ Show Très très belle entrée en matière du King Khan & BBQ Show vers 23h30, juste après le dj set réjouissant de Topper Harley... King Khan se présente sur scène avec sa guitare électrique et son micro, torse nu, énorme bide complaisamment affiché, langue souvent de sortie pour aguicher le public, pantalon lamé moulant bien rempli avec poutre apparente et coiffure vaudou... Plus sobre, son acolyte, Mark Sultan aka BBQ arbore un joli turban sur la tête et joue lui aussi de la... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings

Critique écrite le 11 juillet 2009, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert 3 juillet 2009

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings en concert

21ième édition des Eurockéennes de Belfort, 16ième participation d'affilée pour moi, cette fois on peut dire qu'une partie du public de 2009 n'était pas encore née, ou pas encore propre, lors de ces deux événements ! Comme à l'accoutumée Météo France a prévu à peu près les pires avanies et comme depuis quelques années, touchons du bois, on s'en est tirés pratiquement sans une goutte sur la tête. Après s'être fait confisquer plusieurs bouteilles de jus de fruit amélioré (qu'on avait qu'à mieux cacher, d'ailleurs on ne nous y a plus repris), on retrouve avec plaisir le site, peu modifié depuis l'an passé à part quelques sponsors : disparition regrettée du stand Rivella, boisson énergisante (et dessaoulante !) à base de lactosérum. De jolies décorations lumineuses en forme de plante, des gobelets consignés et même un peu de pédagogie sur le tri sélectif, on se sent décidément bien sur le magnifique site naturel de la Presqu'Ile du Malsaucy, respecté par les organisateurs et qui, à part quelques tonnes d'urée à filtrer, devrait s'en tirer sans trop de dommages. On s'accommodera un peu moins bien de l'absence de jetons (suite à un problème de livraison semble-t-il), qui rallonge la queue des bars et a du faire sensiblement diminuer leur... Lire la suite

King Khan : les chroniques d'albums

King Khan And The Shrines : Idle No More

Chronique écrite le 21/10/2013, par Yogui

King Khan And The Shrines : Idle No More

Connaissant déjà le phénomène King Khan And The Shrines pour avoir partagé une scène avec le groupe en 2003, à mes débuts de musicien très moyen, je me devais de faire cette critique de Idle No More afin de contempler l'évolution de ce combo. Ayant été très impressionné déjà en 2003, je m'attendais à apprécier ce nouvel opus, et c'est le cas. Une excellente première chanson, "Born to die", nous met directement dans le bain, cet album démarre fort et ce premier morceau est juste parfait ! De la wha wha et une ambiance très rock'n'roll, King Khan assumerait-il désormais sa facette sombre ? Un chant parlé/chanté, qui colle parfaitement à une rythmique soutenue et un côté obscur envoûtant ! A la fin de ce tube, on entrevoit ce que va être la suite de l'album, les cuivres entrent en scène, et les violons également,... Lire la suite

The King Khan & BBQ Show : The King Khan & BBQ Show

Chronique écrite le 28/01/2008, par Pierre Andrieu

The King Khan & BBQ Show : The King Khan & BBQ Show

Quand deux authentiques fous furieux fans de rock garage, de rhythm and blues et de soul mettent en commun leurs talents pour former un duo au son vintage, ça donne The King Khan & BBQ Show, un puissant remède contre l'apathie et l'ennui. Mark Sultan (voix, choeurs, guitare rythmique, batterie) et King Khan (guitare lead et choeurs) viennent de faire paraître un disque très parlant sur leur complicité musicale ; ces deux gars-là s'entendent vértiablement comme larrons en foire pour créer des titres remuants et sexy, de petits bijoux rock possédant toujours le grain de folie qui fait la différence... Entre Chuck Berry, les Dirtbombs,... Lire la suite

KING KHAN & THE SHRINES : MR. SUPERNATURAL

Chronique écrite le 02/06/2004, par Pierre Andrieu

KING KHAN & THE SHRINES : MR. SUPERNATURAL

Attention, préparez vos pantalons flashy, vos chaussures extravagantes, votre gomina et surtout votre énergie, le roi du rhythm & blues gorgé de soul, King Khan himself, effectue un retour qui risque de faire mal, surtout si on est mal préparé... Gonflé à bloc par le désir de vivre et de faire danser son prochain - voire plus si affinités -, l'autoproclamé Mr Supernatural et ses acolytes survoltés The Shrines comptent bien s'appliquer à poursuivre leur évangélisation des foules avec un Mr Supernatural, plutôt remuant. Parfaitement dignes de celles figurant sur Smash Hits, les douze nouvelles invitations à se... Lire la suite

KING KHAN & HIS SHRINES : SMASH HITS

Chronique écrite le 31/03/2003, par Pierre Andrieu

KING KHAN & HIS SHRINES : SMASH HITS

Encore un dangereux musicien psychopathe que ce King Khan, jugez plutôt : il affirme être le "Mohamed Ali du rythm and blues" et pour ne rien gâter, il est toujours accompagné sur scène par sa danseuse personnelle Bamboorella et par un géant de deux mètres dénommé Tarzan... La musique est décidément un refuge pour les personnalités un peu troublées ayant une sévère tendance pour le bizarre ! L'écoute de ce Smash hits... Lire la suite

King Khan : Vidéo