Accueil King Medoo en concert
Dimanche 22 avril 2018 : 10209 concerts, 24952 chroniques de concert, 5210 critiques d'album.


Fonkylectricsound, , un funk démoniaque, dans lequel se croise une rythmique loude, des riffs de guitare endiablés et une section cuivre tonitruante. Des plus efficaces sur scène !

Site

King Medoo en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

King Medoo : l'historique des concerts

Sa.

26

Juillet

2008

Ve.

28

Mars

2008

Ve.

28

Mars

2008

Sa.

16

Juin

2007

DrunkSouls en concert
La Serpent + Drunk Souls + King Medoo La Serpent | King Medoo | DrunkSouls
Place Monier - Eyguieres (13)

Ve.

25

Mai

2007

Je.

24

Mai

2007

King Medoo + Shtah King Medoo | Shtah
Balthazar - Marseille (13)

Je.

29

Mars

2007

D'Aqui Dub en concert
D'aqui Dub, Les Gars De Gouttiere, King Medoo D'Aqui Dub | King Medoo | Les Gars de Gouttière
Centre Culturel Luminy - Marseille (13)

Ve.

16

Fév.

2007

Giuben en concert
King Medoo + Giuben + .... King Medoo | Giuben
Poste à Galène - Marseille (13)

King Medoo : les dernières chroniques concerts 1 avis

King Medoo + Linspektor

Critique écrite le 19 février 2006, par Pirlouiiiit

Trolley Bus - Marseille 17 fevrier 2006

King Medoo + Linspektor  en concert

Je n'ai jamais été très porté sur le funk ... en tout cas si j'en juge par les groupes que j'ai pu voir jusque là : La Famille Tootaphon (trop à fond pour moi), Maceo Parker (trop mou), Antibalas Afrobeat Orchestra (trop répétitif), Ceux qui Marchent Debout (pareil) ... à vous de me dire ... bref néanmoins après avoir fait un saut à la Méson pour voir Cbarré et être passé plus longuement au Moulin (redécouvrir Aixinki et Guem) c'est vers le vieux port que je me rends, direction le Trolley-bus pour voir non pas un mais deux groupes de "funk". Leurs démo respectives (celle de Linspektor déjà chroniquée et celle de King Medoo pas encore) m'avaient donné envie d'aller voir ça sur scène. En arrivant là bas j'ai la bonne surprise de constater que les King Medoo sont encore sur scène. La salle rock du Trolley, celle là même où j'avais assisté au concert mémorable des Hatepinks si elle n'est pas pleine à craquer est remplie d'un public qui bouge au son des cuivres, cordes et peaux de ce groupe du coin. Un chanteur assez charismatique, un guitariste, un bassiste, un batteur, un trompettiste et une tromboniste, tous en costard et affublés de chapeaux, lunettes, écharpes. Je ne verrai que la toute fin de leur set mais cela avait l'air... Lire la suite