Accueil Kreator en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 10891 concerts, 24775 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.


Le groupe Kreator est une légende du Trash metal...

Site

Kreator : les dernières chroniques concerts 9 avis

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES

Critique écrite le 05 juillet 2017, par Holy Vier

Clisson 17 juin 2017

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très grosse journée, qu'on va passer entière devant les mainstages en pleine chaleur, on va morfler ! M'enfin, on pense à ceux qui ont dormi (?) au camping, et on se console un peu. AEROSMITH a amené son avancée qui pénètre la foule sur une trentaine de mètres, et ce sont tous les groupes qui en profiteront (contrairement à leur dernière venue il y a quelques années, où les autres groupes n'avaient pas été autorisés à y aller), ce qui est bien sympa visuellement. Conditions optimales aujourd'hui encore avec un excellent son toute la journée, et visuellement, entre les superbes light-shows et les écrans géants, c'est là aussi parfait. C'est la journée où il y a le plus de monde, mais on arrive à circuler sans trop de problème, sauf quand il faut passer devant les tentes parfois archi-bondées... THE DEAD DAISIES 12:15 12:45 Mainstage 1 On arrive pour la toute fin de SLYDIGS, une copie des QUIREBOYS, bien foutu mais dur de juger sur un titre et demi. C'est de suite que commence le premier groupe qu'on voulait voir, THE DEAD DAISIES avec une sorte de... Lire la suite

Kreator + Arch Enemy

Critique écrite le 04 décembre 2014, par Abigail Darktrisha

@ Bikini Toulouse (Ramonville) 1er décembre 2014

Kreator + Arch Enemy en concert

Si un certain groupe chante "les soirées parisiennes", je pourrai presque chanter "les soirées toulousaines" cette semaine car deux fois le Bikini en moins de sept jours ce n'est pas chose courante pour nous. Mais, toujours allié au plaisir de faire un peu de live en France avec des potes, une belle affiche comme Kreator avec Arch Enemy motive relativement vite à monter de nouveau vers la fraîcheur de la ville rose, toujours réchauffée par une hospitalité et un accueil local - merci pour l'hébergement et la collation sur le parking - très agréables ! C'est donc de nouveau après le boulot et trois heures de routes que nous nous présenterons dans une salle où les premiers groupes Slamdown et Drone auront déjà débutés. Nous verrons donc très rapidement la fin du second groupe, Drone, allemands thrasheurs avec une sonorité plutôt actuelle et quelques pointes de progressif, de groove et de nombreux changement de rythmes. Un thrash plutôt moderne que nous n'aurons pas le temps de bien découvrir pour cette formation qui dispose à son actif de 4 opus et 10 années d'existence. Cependant, ce que nous avons pu en voir qui paraissait plutôt pas mal et puissant, semble avoir su capter l'attention du public présent. Un public qui se révèlera... Lire la suite

Hell/Arch Enemy/Kreator

Critique écrite le 30 novembre 2014, par jorma

l'Usine à Istres 27 novembre 2014

Hell/Arch Enemy/Kreator en concert

C'est soirée mondaine et musique de chambre à l'Usine d'Istres, en cette maussade après midi de novembre. Les habits noirs de fêtes sont de rigueurs, les petits plats sont dans les grands, les bières dans leur gobelets et les voix gutturales et éraillées sont de sorties. Car les orchestres qui animeront le bal, ce soir, ne sont autres que Arch Enemy, et les poètes néo-classiques de Kreator. Certes d'autres invités sont attendus mais la sortie tardive du travail, la pluie, les embouteillages et un changement sensible d'horaires de passage des artistes ne nous permettront pas de jouir des mélopées lyriques et heavy metalesque de Hell, à notre plus grande frustration d'ailleurs. Mais bon, faisant fi de ces désagréments avec un stoïcisme qui nous étonne nous même, nous nous préparons à sautiller sur le death ultra mélodique des Suédois d'Arch Enemy. C'est le titre éponyme du dernier opus en date qui ouvre la boom, War Eternal, un petit menuet des familles suivi de Ravenous. Le son est tout bonnement excellent, et les lights sont magnifiques, ce qui sera une constante de la soirée. Le groupe est en place et la petite dernière au cheveux bleue parfaitement intégrée au groupe. Sa voix, bien qu'un chouïa moins profonde et texturée que sa... Lire la suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard

Critique écrite le 30 juin 2013, par Abigail Darktrisha

Clisson 21 Juin 2013

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation auront une fois de plus eu raison des diverses entraves ou critiques prononcées à l'encontre de cet évènement et ce n'est pas moins de 113 000 personnes (entrées payantes + staff + bénévoles etc.) qui de nouveau fouleront les champs cette année encore. Ce qui place le festival comme le deuxième festival metal en Europe, et le 3ème Français tous styles confondus derrière les Vieilles Charrues et Solidays. Certes un peu moins que l'an passé apparemment mais déjà largement honorable et avec une fréquentation très intense à la limite du vivable en terme de circulation sur la journée du samedi. Dans les chiffres n'oublions pas non plus les quelques 2000 bénévoles et environ 160 groupes présents. Si le temps n'est pas au beau fixe, cette édition échappera à trop de pluie et se déroulera sous un ciel gris. D'un point de vu gestion du site et organisation, le festival reste exemplaire en comparaison avec certains autres évènements du même type. Avec une identité toujours bien présente au travers des décorations, quelques nouveautés comme chaque année niveau architectural et un... Lire la suite