Accueil L'anima Lotta en concert
Mercredi 11 décembre 2019 : 10282 concerts, 25838 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


A mi-chemin entre Taraf de Haidouks et Pink Floyd, corps et âmes trépignent.
Une chanteuse fougueuse et quatre instrumentistes solistes donnent une musique folk world psyché trans bondée d'émotions.
www.youtube.com/playlist?list=PLrPmGVI2D-V

Tournez, virez, virevoltez ! Le blues méditerranéen de "l'anima lotta" en met plus d'un en transe. Des initiés aux inhabitués du genre. Un répertoire aussi divers que varié. Dans la fusion des instruments précieux, dans le bruit distillé d'un chant intemporel, dans le voyage sublime au cœur des poly rythmes Siciliens, empreints de ses passagers : eurasiens, grecs, romains, arabes, normands, français, espagnols et enfin italiens. L'impulsion vient de la voix de la Sicile, une des plus grandes de Méditerranée, celle de Rosa Balistreri. Et de sa parole, de ses chants fervents qu'elle a voulu, perpétués. Carine Lotta est au chant, Malik Ziad à la mandole et au guembri, Luca Scalambrino à la batterie, Dominique Beven prend les instruments à vent et la mandoline, et Daniel Malavergne le tuba.

Site

L'anima Lotta en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

L'anima Lotta : l'historique des concerts

Sa.

01

Juillet

2017

Je.

27

Avril

2017

Oceanic Memory, Higher, L'anima lotta, Gang of Peafowl L'anima Lotta | Gang of Peafowl
Cabaret Aléatoire - Marseille (13)

Je.

10

Nov.

2016

Ve.

21

Oct.

2016

Di.

29

Nov.

2015

L'anima lotta Auditorium Pierre Malbosc Maison des Art - CABRIES (13)

L'anima Lotta : les dernières chroniques concerts 2 avis

L Anima, Mandy Lerouge, Rokia Traore

Critique écrite le 12 juin 2019, par jorma

Theatre Silvain, Marseille 8 juin 2019

L Anima, Mandy Lerouge, Rokia Traore en concert

Le Théâtre Silvain. Ce petit coin de nature est parfait pour vous présenter, non pas le Chat Machine, mais la soirée de clôture du festival Caravanserail, avec la présence et la participation de sa marraine, Rokia Traore, en point d'orgue. Une organisation dynamique et adorable, un théâtre fort bien rempli, un temps doux, de la bière de la Plaine, des verres de rouge servi comme des pichets, des copains et des copines dans tous les coins, et de la musique pour faire vibrer l'âme. Le coeur a t'il besoin de plus ? Une soirée débuté par L'Anima et son Hélicon si cher à Bobby Lapointe. Une musique populaire, portée par des rythmes voyageant des Balkans au Sud de l'Italie, transpercé de soli électriques, menée par une voix rocailleuse, mais un peu perdu sur cette grande scène et ce public encore trop en retrait à cette heure ci de la soirée. Un groupe qui doit sûrement gagner à jouer dans des lieux plus intime proposant une plus grande proximité avec ses spectateurs. Contrebasse, piano, batterie, changement d'ambiance, Mandy Lerouge et son trio, un quatuor donc si vous comptez bien, ramène l'Argentine et les plateau Andins au Vallon de la Fausse Monnaie. L'énergie populaire est toujours au rendez-vous, mais les couleurs sont... Lire la suite

La Compagnie Rassegna

Critique écrite le 05 février 2016, par Pirlouiiiit

Eolienne, Marseille 29 janvier 2016

La Compagnie Rassegna en concert

Ce soir il y avait moyen de faire une belle série Lollipop-PosteàGalène-Eolienne-Machine-ou-Molotov mais ce changement soudain de consigne dans cet appel à projet de la Région en a décidé autrement. Je sors bien trop tard (et bien trop fatigué) du boulot pour esperer réaliser un tel pentathlon. Juste le temps de passer à la maison, diner et de repartir pour assister au deuxième set de la Compagnie Rassegna qui jouait donc ce soir à domicile. Le concert affiche complet sans surprise et je profite donc de la pause pendant laquelle tout le monde et parti respirer un peu d'air frais (ou s'encrasser les poumons au choix) pour aller me caler devant. Je vais enfin pouvoir voir ce groupe et entendre leurs " chants populaires de méditerranée ". Les musiciens prennent place sur scène en même temps que le public regagne ses chaises (ou son bout de mur) et chose amusante je me rends compte que j'en connais pas mal et que j'ignorais qu'ils faisaient partie de la dite compagnie. Notamment les deux chanteuses : Sylvie Paz (celle que j'ai croisée le plus) et Carine Lotta (au moins une fois). Il y a aussi Fouad Didi (chant, violon, oud), et Bruno Allary (guitare, saz, chant), et Philippe Guiraud (basse, chant) ce dernier prend d'ailleurs la place à... Lire la suite