Accueil L.rom en concert
Lundi 26 août 2019 : 11556 concerts, 25629 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Musique non sédentarisée. Née dans les cordes du oud, cette musique emprunte volontiers aux multiples traditions de cet instrument, en se défiant, comme lui, des postes de douane. Elle aime rebondir d'une phrase de luth baroque à un motif hypnotique de oud, passer d'un "taqsim" méditatif à une danse de fête. Elle invite les flûtes, les percussions, la contrebasse de musiciens qui aiment la croisée des chemins. Cette musique, improvisée sur les passions et les compositions de Lionel Romieu, contribue à faire le jazz de la Méditerranée et des Balkans, dans un doux frottement de civilisations.

L.rom en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

L.rom : l'historique des concerts

L.rom : les dernières chroniques concerts 4 avis

L.Rom

Critique écrite le 01 mai 2015, par Pirlouiiiit

Cité de la Musique, Marseille 24 avril 2015

L.Rom en concert

Ce soir c'est le grand soir pour L.Rom celui de la sortie de leur tant attendu Semeurs de rêves, premier album du trio Lionel Romieu (oud, mandole) - Jean Yves Abecassis (contrebasse) - Jean-Philippe Barrios (batterie et percussions) enregistré en compagnie de l'illustre Chris Hayward (flutes, kaval). Du coup c'est assez logiquement qu'ils l'ont invité pour cette date à la Cité de la Musique. Lorsque nous arrivons en famille la Cité est plutôt bien pleine malgré la concurrence du soir ... Je ne sais pas si les enfants vont tenir longtemps mais en tout cas nous sommes bien installés au 3ème rang légèrement sur le côté. J'ai tellement écouté le disque ces temps ci que lorsqu'ils attaquent ça me fait tout bizarre de reconnaître à ce point les morceaux de leur jazz non sédentarisé comme ils l'appellent. Départ en douceur ... je sens qu'on est en train de perdre Lucie qui me dit qu'elle aime bien les morceaux qui sont forts et rapides. Elle s'endormira au suivant, trop tôt pour les morceaux les plus " rock " si j'ose dire (ceux où Jean Philippe passe derrière la batterie). Cyril ayant décidé de passer le reste du concert sur mes genoux je serai un peu limité dans mes déplacements (sauf pour l'accompagner aux toilettes) et dans... Lire la suite

L.Rom

Critique écrite le 25 août 2013, par Pirlouiiiit

Théâtre Silvain - Marseille 13 juillet 2013

 L.Rom  en concert

Ce soir il fait (enfin) beau à Marseille. Enfin je veux dire qu'il fait suffisamment chaud pour imaginer se baigner et le vent est enfin tombé. Nous qui comptions ne rien faire ce soir / nous reposer, c'est raté. Et puisque finalement nous sommes allés pique niquer entre potes à la plage des Prophètes, et bien nous irons au théâtre Silvain pour le concert de L-Rom. À notre arrivée ils sont déjà sur scène ; de gauche à droite : Jean Philippe Barrios à la batterie , Jean Yves Abecassis à la contrebasse et Lionel Romieu au luth. Derrière eux un gigantesque écran géant gonflé prêt pour la projection du film prévu après le concert. C'est relativement impressionnant et les rend tout petit.  Déjà que c'est souvent le cas au théâtre Silvain avec les marches/sièges très éloignés de la scène et une fosse tout le temps vide qui ne facilite pas trop les échanges entre le groupe et le public. Ce soir cela sera d'autant le cas que le groupe aura en plus à gérer quelques problèmes techniques. Du genre le scotch qui tient le micro qui sonorise le luth de Lionel qui se décolle à plusieurs reprises forçant Jean Philippe à quitter sa batterie pour intervenir. Mais le plus gênant (je m'en rendrai compte en approchant de la scène pour faire... Lire la suite

L Rom

Critique écrite le 10 février 2013, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 09 février 2013

L Rom en concert

Il y a presque 2 ans j'avais la chance d'assister à l'un des premiers concerts de L.Rom quartet qui regroupait autour de Lionel Romieu et ses ouds, Jean-Yves Abecassis à la contrebasse, Jean-Philippe Barrios aux percussions, et Dominique Bouzon aux flûtes. 1 an après ce concert j'apprenais la disparition de Dominique Bouzon ... Ce soir il s'agissait de leur premier concert en trio ... Le moins que l'on puisse dire c'est que, malgré le peu de concerts donnés, le groupe compte déjà de nombreux fans ... Certes la jauge du Roll'S se situe aux alentours de 50, n'empêche qu'une semaine avant la date, et sans la moindre pub de leur part si j'ai bien compris, le Roll'Studio affichait déjà complet ... D'ailleurs lorsque j'arrive à 18h36, le concert a déjà commencé et il est absolument impossible de s'approcher et j'ai le choix entre rester tout au fond ou m'approcher un peu et ne voir que 2 des 3 musiciens. C'est donc debout et en désequilibre quasi constant (pour essayer de voir un peu le 3ème) que je suivrai le premier set (d'une une grosse heure) de façon à ne serait que voir tous les musiciens d'un coup. Amusant de regarder du haut le public encore emmitouflé dans de gros manteaux (dehors il fait assez froid) ... Public trè attentif,... Lire la suite

L. Rom

Critique écrite le 02 avril 2011, par Pirlouiiiit

Appartement rue de Lodi - Marseille 18 mars 2011

L. Rom en concert

A peine échappés de Lollipop nous voici donc rue de Lodi a la recherche de l'appart dans lequel L. Rom donnera son premier concert (avec) public. L'idée de découvrir de nouveaux musiciens du coin dans un lieu inhabituel me bottait plutôt ... De ce groupe, outre leur percussionniste Jean Philippe Barrios (déjà fréquenté dans de nombreux projets) je ne connaissais finalement que ce que j'avais pu en lire sur Concertandco : " Musique non sédentarisée. Née dans les cordes du oud, cette musique emprunte volontiers aux multiples traditions de cet instrument, en se défiant, comme lui, des postes de douane. Elle aime rebondir d'une phrase de luth baroque à un motif hypnotique de oud, passer d'un "taqsim" méditatif à une danse de fête. Elle invite les flûtes, les percussions, la contrebasse de musiciens qui aiment la croisée des chemins. Cette musique, improvisée sur les passions et les compositions de Lionel Romieu, contribue à faire le jazz de la Méditerranée et des Balkans, dans un doux frottement de civilisations. " En arrivant nous sommes accueillis par le maitre et la maitresse de ce lieu. Construit dans le cœur d'une ancienne chapelle, cet appart est pour le moins " atypique ". Il y a déjà des gens partout, sur les... Lire la suite