Accueil La Kambà en concert
Dimanche 18 novembre 2018 : 11832 concerts, 25248 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.


La Kamba est une bande de musique latine avec une identité unique qui mélange la Cumbia avec d'autres rythmes très dansants. Se caractérise par l'énergie dégagée par ses 12 musiciens à chaque concert.

La Kambà se présente :La Kamba est un groupe de musique latine avec une identité unique qui mélange la cumbia latino-américaine à d'autres rythmes très dansants. Sa caractéristique la plus remarquable est le punch et l'énergie que dégagent ses 12 musiciens à chaque concert. Un groupe composé de musiciens de différents horizons qui sont une illustration du mélange des cultures amérindiennes, africaine et européennes. Son répertoire est composé de chansons propres et de reprises que le groupe s'est donné le droit d'adapter pour le rapprocher de son identité. Des paroles qui traitent de la joie de vivre et de l'amour, toujours avec une touche d'ironie fataliste typiquement latino-américaine. Tout est présent pour que le spectacle soit survoltant, frais et vivifiant.
De quoi passer un moment agréable, où danser devient un acte naturel et nécessaire...

Kamba est un mot en langue Guarani qui a été repris du vocabulaire africain. Ce mot était employé par les européens à l'époque de la colonisation en référence aux métisses. Aujourd'hui ce mot signifie "amis" et reste un de ces mots qui font partie de la culture latino-américaine, preuve indélébile du mélange.
En Amérique du Sud "Un Kamba" est quelqu'un de sympa. On donne ce surnom à son ami le plus loyal.
Influences:
Cumbia et musique d'Amérique Latine.

Site

La Kambà en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

La Kambà : l'historique des concerts

Sa.

30

Juin

2018

Massilia Cumbia Session - Chico Trujillo + La Kamba Chico Trujillo | La Kambà
Espace Julien - Marseille (13)

Sa.

23

Juin

2018

Dj Terror en concert
La Kamba + Pacheco Terror La Kambà | Dj Terror
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

18

Mai

2018

Ve.

06

Oct.

2017

Dj Terror en concert
La Kamba + DJ Pacheco Terror La Kambà | Dj Terror
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Sa.

15

Juillet

2017

Ve.

09

Juin

2017

Anarkia Tropikal + La Kamba + DJ Antü Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

08

Avril

2017

La Cumbia Chicharra en concert
La Dame Blanche / La Cumbia Chicharra / La Kambà / Baja Frequencia Baja Frequencia | La Kambà | La Cumbia Chicharra
Espace Julien - Marseille (13)

Ve.

10

Fév.

2017

La Kambà : les dernières chroniques concerts 5 avis

La Kamba

Critique écrite le 28 octobre 2017, par pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 06 octobre 2017

La Kamba en concert

Dernière chronique d'une longue soirée qui a donc eu lieu il y a maintenant 3 semaines. Longue soirée qui avait commencé avec le concert de Stoo Odom's Odomiseurs à la Casa Consolat, puis au cours de laquelle j'étais venu au Poste à Galène, mais les choses tardant à commencé j'étais retourné du côté de la rue Consolat où j'avais du coup assisté au concert de Johnny Marre toujours à la Casa Consolat. Il faut dire qu'avec les POC 2017 (à savoir la 12ème edition des Portes Ouvertes Consolat) il y a pas mal de chose à voir, écouter (et même grignoter) du côté de la rue consolat. Si bien que je me demande si ce n'est pas un peu pour cela qu''il n'y a personne au Poste. Quand j'arrive je me rends compte avec soulagement que je peux mettre ma phrase précédente au passé. Qu'il n'y aVAIT personne. Car la salle qui était vide il a peine plus d'une heure est maintenant bien remplie et en plus par des gens qui dansent. Sur la scène (toujours décorée de leur traditionnelle guirlande multicolore de drapeaux en papiers) ils sont toujours aussi nombreux : soit, si j'ai bien compté, 10 sur deux rangées avec leurs traits de peinture blanche sur le visage. Que dire de plus que ce que j'ai pu dire à propos de leurs précédents passage ? Que j'ai... Lire la suite

Massilia Cumbia Session : La Kamba + La Cumbia Chicharra + La Dame Blanche

Critique écrite le 11 avril 2017, par Pirlouiiiit

Espace Julien, Marseille 08 avril 2017

Massilia Cumbia Session : La Kamba + La Cumbia Chicharra + La Dame Blanche en concert

Après une après-midi passée à Magic City (une première pour moi) et un dîner sur le pouce me voici à l'espace julien pour la Massilia Cumbia Extravangaza ! Après la cumbia session avec Chico Trujillo (déjà accompagné par la Cumbia Chicharra et La Kambà) l'équipe du Molotov remet ça avec cette fois ci La Dame Blanche. Une inconnue pour moi, par contre La Kamba et La Cumbia Chicharra eux ne le sont pas, et même si j'ai vu les seconds il y a une petite semaine à l'occasion du Son de notre Canebière et même si je ne suis pas d'humeur spécialement dansante, je n'ai pas de doute sur le fait que je vais passer une bonne soirée. Lorsque j'arrive La Kamba est déjà sur scène. Ils sont bien sûr venus avec leur guirlande de papier et leurs peintures faciales ! Comme les autres fois où je les ai vus (en janvier au Poste à Galène). Toujours aussi nombreux (11), toujours aussi joyeux, toujours aussi survoltés, toujours aussi contagieux, un joyeux bordel savamment orchestré ! Car si l'énergie de chacun contribue à rendre l'ensemble irrésistible il faut quand même reconnaître que c'est en général d'un des deux chanteurs (le grand à la chemise à fleurs ou celui à la casquette) ou des interventions du fond de cours de Pacheco Terror (seul... Lire la suite

La Kambà

Critique écrite le 07 février 2017, par Pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 27 janvier 2017

La Kambà en concert

Ce soir je suis seul avec les enfants jusqu'à 20h au moins ... après avoir failli renoncer à venir découvrir les Picnic Republic je finis par prendre mon courage -ou plutôt mas poussette- à deux mains et c'est au pas de course que nous arrivons au Lollipop. Je vous renvoie vers la chronique de Sami car en fait ce n'est pas de ce concert dont je voulais vous parler, mais de celui auquel je me suis du coup rendu dès que les enfants furent couchés et Svet de retour. Cela faisait un moment que je ne m'étais pas rendu au Poste à Galène, et cela faisait un petit moment que je n'avais pas non plus vu la Kamba l'autre tribu cumbia de Marseille ;-) Lorsque j'arrive un peu après 22h le concert est bien lancé, on pourrait encore rentrer un peu plus de monde dans le poste mais il y a déjà pas mal de monde ... qui danse bien evidemment. La scène qui parait minuscule vu leur nombre est décoré de leur guirlande en papier multicolore. Sur scène il me semble découvrir pas mal de nouvelles têtes. Si je ne me goure pas ce soir ils étaient pas moins de 12 : une guitare, un cavaco (si c'est comme cela que cela s'appelle), une basse, un accordéon et le reste des cuivres et des percus ! Si le chant lead est partagé entre 2 tout le monde chante avec ou sans... Lire la suite

La Kamba

Critique écrite le 24 janvier 2016, par Pirlouiiiit

Au Bal Perdu - Marseille 15 janvier 2016

La Kamba en concert

Pas tous les jours facile pour les salles à Marseille (et ailleurs). Il suffit parfois d'un nouveau voisin (qui ne s'est pas renseigné sur le quartier) pour que la survie d'un lieu de vie se retrouve compromise (Data sait de quoi je parle), quand ce n'est pas simplement le fait que ce n'est souvent pas rentable pour les personnes qui gèrent ses lieux qui les font mettre la clé sous la porte. Et malgré les fermetures administratives et autres obstacles il semble qu'il y a toujours plus de lieux qui apparaissent. Pas loin de 500 lieux déjà référencés sur Concertandco pour Marseille seule, et malgré cela il y en a encore des nouveaux. Le dernier en date pour moi est le Bal Perdu, ou plutôt le Au Bal Perdu qui vient de voir le jour en plein Cours Julien, sur la droite en descendant (en face de la Baguetterie). J'ai donc décidé de m'y rendre ce soir, d'autant que c'est La Kamba qui joue ce soir. Entrée 5 euros, a priori blindé je décide, bénéficiant d'un indic à l'intérieur, de ne venir que pour le deuxième set, espérant que certains épuisés auront déserté le lieu. C'est donc après un tour à l'Intermédiaire où je n'ai malheureusement vu qu'un (petit) bout de Dan Imposter que j'entre dans ce fameux Bal Perdu. Je me frais difficilement un... Lire la suite