Accueil Lambchop en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24771 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Le groupe country folk pop de Kurt Wagner, Lambchop, délivre de très beaux titres qui transpirent la mélancolie, tout en créant un climat hypnotique. En concert en 2015 pour une tournée où Lambchop rejouera son album culte, Nixon... En tournée en 2017 à l'occasion de la parution de l'album Flotus.

Lambchop : vos chroniques d'albums
Site

Lambchop en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Lambchop : l'historique des concerts

Di.

29

Oct.

2017

Ve.

27

Oct.

2017

Je.

16

Fév.

2017

Festival Tgv Génériq en concert
Lambchop + El Otro Grupo Festival Tgv Génériq | Lambchop
Temple St Etienne - Mulhouse (68)

Ma.

07

Fév.

2017

Ve.

03

Fév.

2017

Je.

02

Fév.

2017

Me.

01

Fév.

2017

Ma.

31

Janv.

2017

Lambchop : les dernières chroniques concerts 5 avis

Lambchop + Cortney Tidwell

Critique écrite le 03 avril 2012, par Pierre Andrieu

La Maroquinerie, Paris 29 mars 2012

Lambchop + Cortney Tidwell en concert

Venu présenter en live sa dernière merveille récemment sortie, le déjà culte Mr. M, le groupe de Nashville Lambchop a irradié la Maroquinerie (Paris) de sa classe en ce 29 mars de l'an de grâce 2012... Après une trop longue absence - vite oubliée avec cette date parisienne aussi unique que miraculeuse ! -, le gang de country folk pop emmené par Kurt Wagner n'a eu aucun mal à faire décoller son nombreux public (la salle de la rue Boyer affiche complet) vers son univers à la fois lancinant, cinématique, rustique, sophistiqué et inspiré. Après une première partie assurée par Cortney Tidwell (dont nous n'avons vu que les deux derniers très beaux titres, qui laisseront une bonne impression malgré une voix trop " country FM " à notre goût), la troupe de musiciens de Lambchop prend place au ralenti sur scène, avant de proposer une introduction instrumentale, vaporeuse et lente... Casquette vissée sur la tête et lunettes à grosse monture de rigueur, Kurt Wagner se présente assis et de profil au public. Il joue de sa guitare avec autant de nonchalance que de classe, bien soutenu par les chœurs atmosphériques très réussis de Miss Tidwell, un pianiste impeccable, une pedal steel parfaite, une section rythmique basse/batterie... Lire la suite

lambchop

Critique écrite le 23 avril 2004, par elise

le Splendid (Lille) 21/04/2004

Tel le bon vin, Lambchop se bonifie avec l'age. La formule est facile certes mais tellement vraie. Ceux et celles qui gardaient un souvenir ému du concert du grand mix de Tourcoing l'an dernier, n'ont pas été déçus : un son parfait, une ambiance intimiste à souhait (ils n'attirent pas encore les grandes foules et on est partagé entre le désir de profiter de cette intimité et l'envie de crier sur tous les toits : mais ne voyez vous pas que ce groupe surpasse de très loin tout ce que vous pouvez écouter ?) Vers 20h15, Andrew Bird ouvre le bal (normal, son album est produit par mark nevers de lambchop et kurt en dit le plus grand bien), parfaite entrée en matière que cet étonnant virtuose du violon qui sur les traces de Joseph Arthur, Dominique A ou thomas Beldhom, enregistre des séquences avant de chanter et de jouer par dessus avec son violon ou une guitare, créant des ambiances parfois insolites ou proches du jazz et de la musique orientale. La voix n'est... Lire la suite

Lambchop

Critique écrite le 25 septembre 2002, par Jean-Baptiste

La Cigale à Paris 23 Septembre 2002

Parfaitement installés dans un fauteuil derrière les régies lumières et sons, nous avons vu excellent concert, dans l'ambiance intime de la Cigale. La première partie, un duo d'Ecossais, était parfaitement en phase avec les musiciens de Lambchop. Ils nous ont prodigué une musique mélodieuse, teintée d'exotisme, s'inspirant du sous-continent indien. Par... Lire la suite

Mercury rev + Lambchop + Gemma Hayes

Critique écrite le 14 juillet 2002, par marjo

Miles Davis Hall - festival de jazz de Montreux 10 juillet 2002

Programmation de choix pour la soirée " songwriters " du Festival de Jazz de Montreux : Gemma Hayes " Night on my side " Lambchop " is a woman " Mercury rev " All is dream " C'est la belle irlandaise Gemma Hayes qui ouvre les festivités avec sa pop-folk ravageuse, alternant des chansons douces et d'autres plus électriques avec une rigueur et une sensibilité de mise. Très proche de l'univers de Tom Mc Ray, j'ai parfois eu l'impression d'entendre son double au féminin : guitare sèche, chansons d'amouuuur, belle voix mise en valeur par l'excellent son du " Miles Davis Hall ". Un bien belle première partie qui a eu pour effet de mettre tout le monde en appétit pour la suite. Après une demi heure d'attente c'est au tour de Lambchop d'imposer leur musique jazz-country atypique, sensuelle et... terriblement monotone pour un concert d'une heure et demi. J'ai énormément apprécié leur album à écouter pour se détendre mais j'ai trouvé ça difficile à apprécier sur la longueur d'un concert, en station débout. Pas assez de changements de rythme, pas assez " d'envolée lyrique ", trop cantonné au Cd notes pour notes. Malgré cela leur musique est... Lire la suite

Lambchop : les chroniques d'albums

Lambchop : Mr. M

Chronique écrite le 22/02/2012, par Pierre Andrieu

Lambchop : Mr. M

Après une période de déprime consécutive au suicide de son très regretté ami Vic Chesnutt (auquel ce magnifique disque est dédié), Kurt Wagner réactive Lambchop, brisant ainsi un trop long silence discographique avec un nouveau chef d'œuvre de country folk pop orchestrée, Mr. M. Inutile de tourner autour du pot : c'est un disque génialement mélancolique, serti d'arrangements de cordes proprement divins, de morceaux hyper bien écrits et de parties vocales sidérantes de profondeur et de puissance évocatrice... Du pur Lambchop donc même si la méthode de travail a changé et si les idées du producteur Mark Nevers - un concept de son " psycho-Sinatra " pour les cordes, entre autres - propulsent les mélodies et la voix de Mr Wagner dans une dimension encore plus élevée. Clairement, l'on se situe là dans une sorte de paradis de la country folk rock alternative élégiaque, un endroit où le résident d'Athens Vic Chesnutt avait... Lire la suite

Lambchop : Damaged

Chronique écrite le 13/09/2006, par Pierre Andrieu

Lambchop : Damaged

Intemporels et inusables, les morceaux du groupe Lambchop semblent toujours avoir été là, même s'ils sont extraits d'un album flambant neuf intitulé Damaged. Ce doit être la patine qui recouvre les enregistrements réalisés par les musiciens de Nashville qui donne cet effet "ancien" si saisissant... La voix - encore une fois joliment désespérée - de Kurt Wagner semble avoir été captée en 1955 ; si c'était vraiment le cas, on ne verrait sans doute pas la différence. Cette manière de chanter poignante et littéralement habitée est tout simplement hors du temps. Comme celle de Stuart Staples... A l'instar de son collègue... Lire la suite

Lambchop : AW C'MON / NO YOU C'MON

Chronique écrite le 16/02/2004, par Pierre Andrieu

Lambchop : AW C'MON / NO YOU C'MON

Toujours établi à Nashville, Tennessee, le groupe Lambchop nous envoie non pas une mais deux nouvelles cartes postales sonores. Kurt Wagner et ses musiciens publient en effet simultanément deux albums distincts regroupés dans un coffret : Aw c'mon et No you c'mon. De l'été 2002 à l'hiver 2003, Kurt Wagner s'est imposé des périodes où il devait écrire une chanson par jour ; malgré un processus créatif qui ne fait pas particulièrement rêver, le résultat est troublant, émouvant, captivant et évocateur. De nombreux titres provenant de ces deux albums ont d'ailleurs été joués live comme bande son... Lire la suite

Lambchop : Vidéo

Lambchop : écoute