Accueil Laure Donnat en concert
Mardi 18 juin 2019 : 9631 concerts, 25522 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.


Un jazz contemporain qui allie une ambiance pop & groove et des textes écrits en français.

Site

Laure Donnat en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Laure Donnat : l'historique des concerts

Ve.

13

Oct.

2017

Lilian Bencini en concert
Laure Donnat & Lilian Bencini Lilian Bencini | Laure Donnat
Atelier des arts - Marseille (13)

Sa.

14

Nov.

2015

Je.

08

Janv.

2015

Ve.

14

Fév.

2014

Ve.

10

Janv.

2014

Lilian Bencini en concert
Billie's Blues Laure Donnat | Lilian Bencini
Le Cabaret Pop' - Gap (05)

Laure Donnat : les dernières chroniques concerts 3 avis

Jazz A La Tour 4/5 : "Django Et Rien D'Autre !" + Perrine Mansuy Quartet "Vertigo Songs" + Laure Donnat & Lilian Bencini Duo "Gloomy Sunday"

Critique écrite le 19 août 2010, par mcyavell

Château de la Tour d'Aigues 14 août 2010

Jazz A La Tour 4/5 :

La pluie a rafraîchi l'atmosphère en ce samedi après-midi. La porte du Château est close malgré l'heure dépassée du début prévu du premier concert. On entend les balances des disciples de Django à l'intérieur. C'était le moment ou jamais d'utiliser la fanfare chargée d'égayer le site. La Fanfarine (j'en parlerai demain) n'arrivera pourtant qu'après une demi-heure d'attente, au moment où les festivaliers s'agaçaient d'être traités comme des usagers de la SNCF, pâtissant d'un retard sans aucune information... Perrine Mansuy Quartet "Vertigo Songs" Depuis que je connais la date de ce spectacle, j'essaie d'éviter d'en savoir quoi que ce soit. J'aime les surprises et celle-ci est prometteuse : association de Perrine Mansuy, pianiste aérienne vue dans le Christian Brazier Quartet et de Marion Rampal, (en)chanteuse pour laquelle ceci sera mon huitième coup de cœur. Et le deuxième pour Perrine Mansuy, donc. Car ce sont ses compositions que le quartet, complété par Jean-Luc Difraya (percussions) et Rémy Decrouy (guitare, laptop) va interpréter. Des mélodies subtilement interprétées au piano comme Wandering Dreams qui inciteront nombre de spectateurs à fermer les yeux pour mieux s'en imprégner. Une douce sérénité s'en échappe.... Lire la suite

Gloomy Holiday (Laure Donnat / Lilian Bencini Duo) (Festival Jazz Sur La Ville)

Critique écrite le 08 octobre 2009, par Mcyavell

La Maison du Chant - Marseille 4 octobre 2009

Gloomy Holiday (Laure Donnat / Lilian Bencini Duo) (Festival Jazz Sur La Ville)  en concert

Toujours créative, Laure Donnat multiplie au fil des années les concepts variés. Au sein de son quintet Laure Donnat 5, elle propose des compositions personnelles où s'entremêlent jazz et poésie. Avec le trio Hors Zone, elle tutoie le free jazz. Gloomy Holiday est un projet beaucoup plus classique, entièrement consacré à Billie Holiday. Merveilleux titre qui souligne la "sombritude" de la vie de Lady Day tout en évoquant Gloomy Sunday, une chanson qu'elle a contribué à propulser standard du jazz. J'ai déjà été conquis cet été par Paul Chéron Sextet avec Nadia Cambours qui avaient joué 5 titres de Billie Holiday. Ce soir, la totalité du spectacle lui est consacré. Le pari d'être accompagnée d'une seule contrebasse est osé. Il se révèle rapidement réussi. Tout d'abord, la voix de Laure Donnat, claire la plupart du temps, écorchée lorsqu'il le faut, gagne à être sobrement accompagnée. Son scat initial sur God Bless The Child pratiquement nu vaut le détour. Ensuite, Lilian Bencini n'est pas le premier venu et le prouve sur Gloomy Sunday : il sample huit notes, trame de la pièce qu'il agrémente d'un sublime accompagnement. Laure Donnat y effectue une de ses trois plus prenantes performances de la soirée. La deuxième a lieu sur... Lire la suite

Jazz Sur La Ville Jour 5 : Laure Donnat & Lilian Bencini Duo

Critique écrite le 08 novembre 2012, par Mcyavell

La Maison du Chant - Marseille 8 octobre 2012

Jazz Sur La Ville Jour 5 : Laure Donnat & Lilian Bencini Duo en concert

Trois ans après le bel hommage qu'ils avaient rendu à Billie Holiday dans cette même salle, revoilà Laure Donnat et Lilian Bencini en duo à la Maison du Chant, toujours dans le cadre de Jazz Sur La Ville. La salle étant l'une des six du Festival associées à l'exposition de photos ‘Objectifs Jazz', un témoignage en diptyques de leur passage ici nous rafraîchit la mémoire. Le projet présenté - pour la première fois - ce soir est un hommage à un autre géant du jazz, "Edward Kennedy Ellington, dit Duke". Le défi est davantage ambitieux encore que pour ‘Lady Day' : Comment rendre hommage à un pianiste / directeur de big band avec un simple duo contrebasse / voix ? En musique, tout est possible et le pari est réussi. Il est vrai que Laure Donnat possède un atout de taille avec sa voix qui sait véhiculer les émotions. Elle passe si aisément de la limpidité à la raucité que les sentiments exprimés dans Do Nothing Till You Hear From Me deviennent évidents même pour un non anglophone. Lilian Bencini souligne le tout d'une ligne de basse, simple, efficace à laquelle il ajoute quelques chorus bienvenus. Sa contrebasse sait aussi témoigner des humeurs les plus diverses comme sur I Got It Bad (And That Ain't Good)... Lire la suite