Accueil Laurent de Wilde en concert
Vendredi 17 novembre 2017 : 12230 concerts, 24717 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.


Les mélodies oscillent entre Eric Dolphy et Aphex Twin, les grooves sont bien tendus, frontaux, omniprésents. Solo de batterie réinventé par sa fusion avec les machines, ambiances stratosphériques, échanges entre le rhodes et le sax, des voix oniriques...

Laurent de Wilde : vos chroniques d'albums
Site

Laurent de Wilde : tous les concerts

Di.

17

Déc.

2017

Jam D'hiver Le Ceili - Quimper (29)
17H 5€ pour les non adhérents

Laurent de Wilde : l'historique des concerts

Je.

16

Nov.

2017

Jazz Au Fil De L'oise en concert
Laurent De Wilde, Ray Lema Riddles Duo Jazz Au Fil De L'oise | Ray Lema | Laurent de Wilde
Auditorium du C.N.R - Cergy Pontoise (95)

Di.

05

Nov.

2017

Alex GRENIER trio Le Ceili - Quimper (29)

Ve.

20

Oct.

2017

Ray Lema en concert
Ray Lema & Laurent De Wilde Ray Lema | Laurent de Wilde
Theatre Les Quinconces - Vals Les Bains (07)

Me.

18

Oct.

2017

Ray Lema en concert
Riddles - Ray Lema & Laurent De Wilde Ray Lema | Laurent de Wilde
Theatre Ledoux - Besancon (25)

Di.

15

Oct.

2017

Ray Lema en concert
Ray Lema / Laurent de Wilde Ray Lema | Laurent de Wilde
Théâtre Max Jacob - Quimper (29)

Ve.

08

Sept.

2017

Jazz à la Villette en concert
Omer Avital Quintet + Laurent De Wilde & Ray Lema Jazz à la Villette | Omer Avital | Ray Lema | Laurent de Wilde
Philharmonie de Paris - Paris 19e (75)

Ma.

08

Août

2017

Jazz In Marciac en concert
Ray Lema - Laurent De Wilde - Rhoda Scott - Lady Quartet Jazz In Marciac | Ray Lema | Rhoda Scott | Laurent de Wilde
L'Astrada - Marciac (32)

Sa.

05

Août

2017

Jazz Sous Les Chataigniers en concert
Jazz Sous Les Chataigniers : Laurent De Wilde "new Monk Trio" + Eleven Funzz Jazz Sous Les Chataigniers | Laurent de Wilde
Chateau - Roquefère (11)

Laurent de Wilde : les dernières chroniques concerts 4 avis

Laurent De Wilde & Otisto23 (filage de fin de résidence)

Critique écrite le 18 octobre 2010, par Pirlouiiiit

Espace Julien - Marseille 08 octobre 2010

Laurent De Wilde & Otisto23 (filage de fin de résidence) en concert

" Ca t'intéresse de venir voir (sous entendu " prendre des photos ") le filage de fin de résidence de Laurent Dewilde vendredi en fin d'après midi à l'Espace Julien ? ". Même si je l'ai aperçu sur scène lors d'une édition précédente de Marsatac, je ne connais pas trop le bonhomme. Tout ce que je sais c'est qu'il est plutôt étiqueté jazz même si il fait beaucoup de collaborations avec l'électronique. C'est d'ailleurs de cela qu'il s'agit aujourd'hui, puisqu'il est en fait en duo avec un certain Otisto23 ... avec qui il a enregistré un album qui ne devrait plus trop tarder à sortir sur les labels Dfragment (Karpienia, Mekanik Kantatik, Emilie Lesbros, ...), Gazebo et DTC records. La résidence était en fait pour bosser avec le vidéaste Nicolas Ticot. Donc si j'ai bien compris pendant plusieurs jours celui-ci s'est imprégné de leur musique pour pondre des visuels destinés à accompagner leur futur spectacle. Lorsque j'arrive à l'Espace, Laurent et Otisto23 sont en train de répondre aux questions de La Provence, clope au bec ... " c'est pas un peu casse gueule de jouer en live comme ça ? " - " si si carrément casse gueule " ... Pendant ce temps là au Café Julien je ne réalise pas que c'est Phosphène qui est en train de faire les balances... Lire la suite

Laurent de Wilde

Critique écrite le 28 mai 2003, par Anthony G.

Olympic, Nantes 22 mai 2003

Laurent De Wilde a sorti un album "Stories" il y a quelques semaines et il est donc logique qu'il l'honore en live. Je me suis donc rendu à l'Olympic (salle de concert nantaise) le jeudi 22 mai 2003 pour écouter son dernier opus en live, en présence donc du musicien (enfin ce qu'il en reste ...). Le concert fut décevant... J'ai quitté la salle au bout d'une heure. Laurent De Wilde n'a joué que le 1/3 du temps... Il est très louable de laisser jouer ses musiciens mais quand il s'agit de toujours laisser la part belle au DJ, ce n'est plus normal. Le DJ accompagnant le groupe efface presque le jeu des musiciens... Les musiciens sont au second plan alors que ce... Lire la suite

Laurent de Wilde

Critique écrite le 28 avril 2003, par Goa SwingHop

Oméga Live, Toulon 26 avril 2003

Bon, à la base je ne connais rien de De Wilde, que je vais voir ce soir, plus ou moins, je pense avoir à faire à un nouveau groupe de chanson française menée par un gars qui écrit, alors on appelle le groupe de son nom... En fait rien à voir. Flotor et Ré qui m'accompagne, se méfient, en effet, ils sont toujours sous le coup de Raspigaous que je leur ai fait, (on a raté Raspi, et en plus on c'est pris 3h de Rap à 2 balles). L'entrée est à 16 € et malgré que les charmantes hotesses d'acceuil font passer la pillule avec le sourire, dès que l'on arrive au bar, la biére à 3€ !!! Ca la fout mal. Nous sommes nées et vivons dans Babylon. Durant ce temps sur scène, un groupe de gars font de l'électro Jazz, c'est frais, revigorant, trés léger, bien quoi ! Moi je pense que c'est la première partie, alors j'en profite un max, je me dit autant... Lire la suite

Laurent de Wilde

Critique écrite le 25 octobre 2004, par Nikopol

Trabendo, Paris 19ème 10 Septembre 2004

C'est avec l'album Time For Change que j'ai decouvert Laurent de Wilde, j'ai vraiment bien aimé cette opus d'un bout à l'autre. Amateur de Jazz et de Jungle, j'étais content de pouvoir enfin entendre un son electro joué par des "musiciens jazz" et pas l'inverse, ce qui fait toute la différence. J'attendais avec impatience son prochain opus, Stories. Mais là décéption, à l'exception de 2-3 morceaux, j'ai vraiment pas été emballé, trop mou à mon gout. Je me decide néanmoins à aller voir le groupe jouer pres de chez moi, à Marines dans le 95 (festival Jazz au fil de l'Oise). Pour l'anécdote, j'aime assez voir ce genre de formation jouer dans des petites... Lire la suite

Laurent de Wilde : les chroniques d'albums

Laurent De Wilde & Otisto 23 : Fly !

Chronique écrite le 23/03/2011, par Zeu Western Manooch

Laurent De Wilde & Otisto 23 : Fly !

Fly ! C'est le nom de ce deuxième disque de l'association Laurent De Wilde/Otisto 23. La mouche en anglais. La mouche...Faux grain de beauté, maquillage de courtisane...Très Ancien Régime tout ça, et en complément décalage avec la musique futuriste proposée ici. Non, ce disque n'a rien de passéiste, encore moins de cosmétique, loin s'en faut. En fait, la mouche concernée ici, c'est cet insecte vrombissant, diptère rapidement fatiguant les nuits d'été à la campagne (elles sont déjà de retour les péta#%* !). La mouche donc, qui semble-t-il a joué un rôle dans la création de ce nouvel opus du duo, jusqu'à lui donner son titre, et même se faire entendre sur certaines plages. On... Lire la suite