Accueil Lazybones en concert
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Entre punk rock efficace et rock'n roll 50's swinguant, de Greenday à Johnny Cash.

Lazybones : vos chroniques d'albums
Site

Lazybones en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Lazybones : l'historique des concerts

Je.

08

Sept.

2016

The Interrupters + Lazybones + Winchester Lazybones | Winchester
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Sa.

24

Mai

2014

Marcel festival en concert
Marcel Festival : Poni Hoax + Matias Aguayo + Sety + Dj Jawa & Dj Djel + The Keith Richards Overdose + Lazybones + Djs Marcel festival | Matias Aguayo | Jack Ollins | Lazybones | Poni Hoax | Dj Screaming Baka | Dj Djel | The Keith Richards Overdose | Séty | Dj Jawa | Dukebox Stuntmen
Dock des Suds - Marseille (13)

Je.

12

Déc.

2013

Grand Balcony Twang Machine en concert
Lazybones + Sin Bankers + Grand Balcony Twang Machine Lazybones | Grand Balcony Twang Machine | The Sin Banker
Le Molotov - Marseille (13)

Ma.

03

Déc.

2013

Voodoo Glow Skulls en concert
Voodoo Glow Skulls + Lazybones + Kortex Voodoo Glow Skulls | Kortex | Lazybones
Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Sa.

30

Nov.

2013

Lazybones + Broken City Boys + Winchester Lazybones | Broken City Boyz | Winchester
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Je.

31

Oct.

2013

Sa.

07

Sept.

2013

Lazybones + The Laurie Strode's Brothers The Laurie Strode's Brothers | Lazybones
Rock Live Café - La Valette (83)

Ve.

19

Juillet

2013

Phocéa Rocks en concert
Ashbay + Malin + Lo + Lazybones Phocéa Rocks | Lo | Lazybones | MaLin | Ashbay
Dan Racing / Le Lounge - Marseille (13)

Lazybones : les dernières chroniques concerts 28 avis

The Interrupters + Lazy Bones + Winchester

Critique écrite le 16 septembre 2016, par Elsa Mazzella

Poste à Galène Marseille 8 Septembre 2016

The Interrupters + Lazy Bones + Winchester en concert

Ce jeudi soir, une chaleur moite assomme encore Marseille mais je compte bien me réveiller avec le plateau 100% punk de ce concert au Poste à Galène. Avec mon quart d'heure marseillais de retard, j'ai raté le début : Winchester a attaqué à 21h pétantes - oups des punks ponctuels ! - et je débarque sur l'avant dernier morceau. Je choppe directement l'énergie du groupe aux couleurs NOFXiennes, ce fût court mais intense! Note pour moi même : Winchester gagne à être vu en entier la prochaine fois ! Il fait de plus en plus chaud dans le PAG, la bière coule à flots et LazyBones débarque sur scène pour la première fois depuis 2 ans... Et malheureusement la dernière ! Désolée pour la mauvaise nouvelle. Jo, batteur de Winchester, reste derrière les cymbales. Il est aussi membre historique de LazyBones que vous connaissez forcément si vous suivez un peu la scène punk marseillaise. Ce que j'aime à Marseille, c'est que c'est une vraie cité du voyage. Je ne sais pas si c'est le fait que ce soit un port ou un truc si particulier à cette ville, sans bouger vous êtes transporté, que ce soit par des odeurs, des sons, des lumières... Or ce soir là, après le punk californien, j'ai l'impression d'être dans le pub d'une île écossaise, c'est ce... Lire la suite

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien)

Critique écrite le 24 mai 2014, par Joshua

Lollipop Music Store, Marseille 23 mai 2014

Mitch Bones (+ Lazybones + Not Pain Quotidien) en concert

Moi j'aime décidément bien les concerts chez Lollipop, ça doit bien faire mon cinquième je pense. Déjà parce que c'est à peu près les seuls que je peux voir régulièrement, vu que mes parents me flanquent au lit à 21 h 30 max et encore, quand j'ai gratté à mort. Et pis à Lollipop, tout le monde est aux petits soins avec moi, j'en profite, ça durera peut-être pas : on me laisse le tabouret, les cacahuètes à volonté, j'ai mon verre perso, tout ça ... Bon, des fois les concerts sont tellement forts que ça me fait d'abord assez peur (à The Loving Dead j'avais même tenté de plonger derrière le canapé-zèbre !). Mais ce vendredi c'en était un bien, de concert, pour moi : Mitch Bones ! Un gars très gentil qui m'a fait des risettes au début du concert, avec ses deux acolytes. Je crois qu'au départ il m'a pas vraiment pris au sérieux, il s'est dit : "Tiens, un bébé au premier rang, mouais, y va regarder deux chansons, se mettre à pleurer et filer coller ses crottes de nez quelque part..." Et pis après quand il a réalisé que j'étais attentif, sérieux comme un pape, et que j'allais tout écouter sans moufter en le regardant droit dans les yeux et dans la guitare, alors là il a moins rigolé. Tout comme son compère barbu JM à la guitare. Et du coup... Lire la suite

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami

Critique écrite le 22 juillet 2013, par Philippe

Le Lounge / Le Dan Racing 19 juillet 2013

Festival Phocea Rocks - MaLin, Ashbay, Lazybones, Lo, Dj Sami en concert

Plus l'été devient très chaud, et plus la flemme a tendance à vous envahir. Et d'ailleurs, les avant-bras collent désagréablement aux bureaux, autant que les bonbons au papier. Autant de mauvaises raisons pour ne pas rédiger de chroniques des nombreux "petits" concerts super sympas qu'a proposé le Festival Phocea Rocks ces derniers jours ? Sauf erreur (et en espérant que quelqu'un me fasse mentir prochainement), on a ainsi pas été foutus de retracer correctement sur Concertandco la charmante "Rue du Rock / Consolat" d'il y a quelques jours. 30 groupes ayant donné autant de mini-concerts dans 5 garages, gratuits, de 16 h à 20 heures, dans une rue fraîche avec des bières servies aux deux extrémités, qui dit mieux ? On n'a pas plus réussi à retracer la sympathique soirée de concert au Lounge, la semaine passée, commencée par les rustiques et efficaces rednecks de Shaun & His Happy Family, sur des images ridicules et drôle de catcheurs US à brushing en train de s'invectiver. Pour ma part, je n'y suis pas resté après ce concert (c'est une bonne excuse ça, non ?), mais j'ai entendu notamment beaucoup de bien des stoners finaux de Coyote's Desert. Je n'ai hélas pas la bouteille des journalistes de Rock'n'Folk, ou même de la Provence, tout à... Lire la suite

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store)

Critique écrite le 25 avril 2011, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 24 avril 2011

Guerilla Poubelle + Lazybones (concert de soutien au Lollipop Music Store) en concert

Dimanche soir, veille de lundi de Pâques, après une semaine de diette de live, je me dirige vers le Poste à Galène pour la soirée de soutien au Lollipop Music Store (victime d'un cambriolage)... du coup pour l'occas' je fais même le détour par le distributeur pour être sûr d'avoir les 10 euros de l'entrée, pour voir Guerilla Poubelle et les locaux de Lazybones. Ce concert programmé et annoncé un peu tard ne figure donc même pas sur la prog. officielle du Poste ; comme je le disais ci dessus on est en plein week-end pascal ; c'est un dimanche soir ; peut être la veille certains ont ils fêter la victoire de l'OM à la coupette de la Ligue ... bref ... les raisons ne manquent pas pour qu'il y ait peu de monde. Et lorsque j'arrive sur place à 20h15 (concert prévu à 20h30), en effet pas grand monde ... Je regarde donc les gens rentrer les uns après les autres, en petits groupes. Plutôt jeunes, ultra lookés, t-shirt Goeland avec les petites phrases qui vont bien (genre " soit pauvre et tais toi "), ou t-shirt faits mains, les bracelets en faux clous pour certains, deux belles crêtes à l'ancienne (bon quand l'un des deux a sorti son i-phone ça a un peu cassé le truc) ... mais bon après tout on est pas obligé d'être vraiment crasseux pour... Lire la suite

Lazybones : les chroniques d'albums

Lazybones : En Attendant L'heure

Chronique écrite le 23/03/2009, par Vand

Lazybones : En Attendant L'heure

Trois ans. Trois putains d'années que nous étions une flopée à l'attendre avec ferveur, ce premier album des Lazybones. La raison est des plus légitimes, le chanteur Mitchou s'étant octroyé un tête-à-tête avec les anges durant plusieurs semaines... Une fois bu assez de canons avec les eunuques ailés, il est revenu hanter les salles de concerts marseillaises, le tout avec une ténacité qui force le respect... Alors voilà, je l'ai enfin, cet album dont je connaissais déjà quelques titres par coeur, à force de souder leur page Myspace et de me rendre à tous leurs concerts ! Très éloigné de leur redoutable E.P. Deadly Game, et cependant toujours aussi bon... Commençons par le visuel, sur lequel j'accroche beaucoup : design sobre et pourtant truffé de détails. Le CD imitation vinyl, outre l'effet esthétique indéniable, aura le tort de me faire immédiatement regretter l'absence de pressage sur ce noble support (qui plus est quand on fait du Punk-Rock'n'Roll, dixit le groupe). Niveau musique, qu'en est-il ? Et bien comme mentionné précédemment, on sort totalement du... Lire la suite

Lazybones : En Attendant L'heure (2009)

Chronique écrite le 20/03/2009, par Philippe

Lazybones : En Attendant L'heure (2009)

And now, please welcome the Lazybones ! Bon évidemment quiconque connaît un peu la scène locale buccorhodanienne sait que ces trois jeunes gens propres sur eux ne sont pas des perdreaux de l'année, ni ceci leur premier disque : pas mal de temps déjà qu'ils brûlent les planches avec leur surf punk'n'roll, dans la filiation Greenday and co, bien intégrés dans la scène locale et toujours présents sur les rendez-vous familiaux, quoique représentant la branche américaine de l'arbre généalogique. Leur Riot radio sonne donc logiquement comme la réponse californienne à la liverpuldienne version des Dead 60's ! Par la suite les titres frais et bien torchés s'enchaînent, souvent chantés en français (L'autre Enfer ou Visage contre Terre), exposant une vision positive et punchy, parfois gentiment naïve, du monde qui les entoure. Sans être particulièrement fanatique du style, force est de reconnaître qu'en anglais ils sonnent aussi... Lire la suite

LazyBones : Deadly Game

Chronique écrite le 14/12/2005, par Zhou

LazyBones : Deadly Game

On peut dire que je l'ai attendu ce disque, après de nombreux mois de report il est enfin là. Au programme 8 titres à mi chemin entre punk rock énergique et rock'n roll dansant pour le trio marseillais. Puissance, énergie et rock'n roll sont sans aucun doute les trois mots qui se dégage à l'écoute de cet EP pour le moins varié. Du punk énergique, fougueux comme sur Deadly game, Fake hate ou Bad Scales avec un chant excellent et des choeurs impeccables qui apportent un côté épique qui fait tout le charme des Lazy Bones. Un punk qui parfois gagne en puissance... Lire la suite