Accueil Leda Atomica Musique en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10834 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Un collectif d'obédience Rock, voué au théâtre sous toutes ses formes de Brecht au Rocky Horror Pictures Show, du spectacle de rue, des créations musicales pour le théâtre, du cabaret, des rencontres musicales franco-indonésiennes, méditerranéennes, des cinés-concert...

Site

Leda Atomica Musique : tous les concerts

Leda Atomica Musique : l'historique des concerts

Sa.

22

Juillet

2017

Leda Atomika Les Catalans (13)

Di.

06

Déc.

2015

Les Inovendables en concert
Les Improsteurs Et Leda Atomica Les Inovendables | Leda Atomica Musique
L.a.m. Leda Atomica Musique - Marseille (13)

Ve.

04

Déc.

2015

Ve.

16

Mai

2014

Leda Atomica & Richard Martin Théâtre Toursky - Marseille (13)

Sa.

14

Déc.

2013

Les Inovendables en concert
Jerry Trigger's ballad Les Inovendables | Leda Atomica Musique | Phil Spectrum
Leda Atomica - Marseille (13)

Lu.

11

Nov.

2013

Leda Atomica Musique + El Kabaret Leda Atomica Musique | Phil Spectrum | El Kabaret
Friche Belle de Mai - Marseille (13)

Ve.

25

Oct.

2013

Leda atomica + Kungaka + XLR l'éventreur + Clep's light painting Le Comptoir de la Victorine - Marseille (13)

Sa.

13

Juillet

2013

Leda Atomica Musique : les dernières chroniques concerts 3 avis

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks)

Critique écrite le 10 octobre 2015, par Pirlouiiiit

rue Consolat, Marseille 19 septembre 2015

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe organisatrice de l'évènement (mais ça à la limite ça n'empêche pas de s'exprimer du moment qu'on n'en fait pas de caisses sur le fait que c'est le seul concert gratuit en plein air rock de cette dimension dans la région) et parce que j'ai vu 20 groupes en un peu plus de 5 heures, soit en moyenne (lorsqu'on enlève le temps de déplacement) une dizaine de minutes par groupe pour les plus chanceux. Du coup je vais choisir la faciliter et grandement me reposer sur la chronique de Joshua que vous trouverez ici et vers laquelle je renverrai pour les groupes qu'il a vu. Avant de commencer à égrainer chaque live, rappelons rapidement le contexte. Ce projet un peu fou est né dans la tête de Vince batteur de nombreux groupes mais avant tout des Nitwits désireux d'organiser un truc pour célébrer le rock à l'occasion de Marseille 2013 fête ultra-subventionnée qui avait globalement fait l'impasse sur la musique mais encore plus sur le rock. L'idée était simple, même si un peu compliquée à mettre en pratique : des groupes locaux qui jouent dans des garages et le public qui les écoute... Lire la suite

Leda Atomica + Mathieu Jacinto (Joos) + Djam Deblues + Droles de Drames + Irina Popovska + Tchoune (Tchanelas) + Lison David + ...(4ème Bouillon Marseillais)

Critique écrite le 02 juillet 2011, par Pirlouiiiit

Estak Crew - Marseille 18 juin 2011

Leda Atomica + Mathieu Jacinto (Joos) + Djam Deblues + Droles de Drames + Irina Popovska + Tchoune (Tchanelas) + Lison David + ...(4ème Bouillon Marseillais) en concert

J'ai mis un petit moment à me décidé entre Musique Rebelle, la soirée Cercle Ouvert et ce  4ème Bouillon Marseillais. Mais comme je savais que McYavell serait là pour couvrir le grand rendez vous autour de Ahmad Compaoré, je me suis dit que j'allais tenter d'enchainer les deux autres. Pas très fan de déguisement je tâte le terrain auprès d'un des organisateurs en interrogeant sur le sens de ce " Itsy Bitsy Gypsy Days " (le thème de la soirée) ... réponse : " Itsi Bitsy... c'est référence à une chanson de Dalida : Itsy Bitsy Bikini rouge et jaune à petits pois... C'est la référence aux années 50, la plage... Gypsy : c'est la référence à Emir Kusturica, le temps des gitans, les Gypsy Kings, la féria... etc... Et Days : C'est la référence à Happy Days (les jours heureux) c'est à dire là encore les années 50 mais version américaine avec les belles voitures avec les chromes, les chaussures qui brillent, la gomina... Le style du film GREASE par exemple !  Après on mélange tout cela et on se fait le costume que l'on peut... L'important c'est d'être habillé "différent" de d'habitude !" ... mmm, je crois que je vais me concentrer sur cette dernière phrase ...   L'autre particularité de ces soirées musicales c'est leur côté itinérant et... Lire la suite

Leda Atomica Musique + El Kabaré

Critique écrite le 24 janvier 2004, par Philippe

Le Réveil, Marseille 23 janvier 2004

Leda Atomica Musique + El Kabaré en concert

Leda Atomica Musique (cabaret déjanté) La troupe Leda Atomica Musique hante paraît-il les petites salles de café-concert et les théatres de Marseille depuis bien longtemps (Le Bérêt volatil, le Réveil, le Toursky ...). J'ai enfin réussi à croiser leur chemin et j'en suis ressorti abolument ravi. La plupart se produisent par ailleurs dans des formations locales, du Cor de la Plana à la chorale du Tipi, en passant par Emiliette en mille morceaux... c'est amusant parce qu'on a l'impression de connaître tout le monde de vue ! Composé d'une vingtaine de créatures toutes plus envoûtantes les unes que les autres, dont les tenues rappellent le cabaret des années 50 (bas résille, cuir et chapeaux variés, tenues et coiffures extravagantes) la troupe enchaîne les reprises connues (Le petit bal perdu, Moi j'aime le music-hall...), et des compositions de son cru. Il y a notamment une chanson satirique sur la paranoïa ordinaire : un chat a disparu, c'est donc forcément la faute des voisins, les étrangers, ceux qui vivent à 15 entassés, il paraît qu'ils enlèvent... Lire la suite